Ledum palustre

 

alt   Ledum palustre

Arbuste du nord de l’Europe et de l’Asie (Ericacée), feuilles persistantes, étroites, d’un vert brillant à leur face supérieure, à odeur résineuse, inflorescence blanche en ombelle, au parfum enivrant. Le fruit est une capsule.

NOM FRANÇAIS : Lédon des marais, Romarin sauvage

PRINCIPES ACTIFS : Elle contient une HE (1 à 2%), des triterpènes et de l’arbutine (glucoside flavonique).

HOMEOPATHIE diathésique : remède du groupe de l’Aluminium (Kollitsch p. 252).

Remède d’ecchymoses après traumatisme (surtout si la plaie ne saigne pas), de piqûres d’insectes (Apis), d’articulations douloureuses (tophi goutteux), avec plante des pieds très sensible et douleurs ascendantes ++ (le contraire de Kalmia, qui a des douleurs de haut en bas).

alt   

Rhumatismes aggravés par la chaleur et le mouvement. Amélioré par le froid local (en marchant sur un sol froid).

Urines chargées d’urates (sable rouge intermitant), lors des décharges, les algies et le prurit régressent (Berberis, Lycopodium).

Acné rosacée des alcooliques, rhinophyma.

Key-notes de LEDUM PAL, BY J.T KENT :

Old painful ulcers that spread,that are mottled round about,in a constitution that always wants to be cold.The ulcers are relieved by cold.

The uterus is extremely sensitive to touch,and the pelvic organs are so sensitive that any deep touch becomes painful to the patient.

 

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.