L’EFT (Emotional Freedom Techniques)

« L’EFT (Emotional Freedom Techniques) offre de grands avantages pour la guérison » Dr. Deepak Chopra

L’EFT est une méthode simple et rapide pour réduire l’intensité de souvenirs traumatiques (à comparer à l’EMDR). Chaque personne sur la planète a vécu au moins quelques traumas dans son enfance. Pour les plus chanceux, ces événements traumatiques ont été rares et modérés, comme une infirmière qui aura oublié pendant quelques minutes de vous donner un biberon quand vous étiez bébé. Pour d’autres, les événements traumatiques de leur enfance ont été horribles, comme un génocide, un viol, ou une guerre. La plupart d’entre nous se situent quelque part entre ces deux extrêmes.

Une fois arrivés à l’âge adulte, nous avons construit des comportements et des stratégies d’ajustement basés sur ces expériences. Ceux-ci ont formé notre croissance émotionnelle, et nous pouvons croire que nous sommes destinés à rester ainsi pour le reste de notre vie.

L’EFT a introduit une nouvelle façon de libérer les souvenirs émotionnels. Vous pourrez découvrir que l’intensité de vos souvenirs traumatiques chute rapidement, même dans les quelques premières minutes où vous l’essayez. Il existe de nombreuses études scientifiques sur l’EFT pour la dépression, l’anxiété, et d’autres problèmes psychologiques. Celles-ci montrent que les personnes qui utilisent l’EFT se rétablissent très rapidement, souvent en quelques séances.

Des milliers de soldats rentrés des champs de bataille d’Iraq et d’Afghanistan avec des TSPT ont été traités avec l’EFT. Les études ont montré que leurs symptômes de TSPT diminuaient rapidement, au fur et à mesure que chutait l’intensité de ces souvenirs traumatiques de combat.

Non seulement l’EFT peut améliorer les problèmes psychologiques, mais elle peut aussi améliorer les symptômes physiques. Comment cela est-il possible ? Il existe une importante association entre le stress émotionnel et la maladie. L’étude ACE (adverse childhood experiences) a découvert que ceux qui avaient le plus grand nombre de traumas émotionnels dans leur enfance avaient, à l’âge adulte, un taux plus élevé de nombreuses différentes maladies. Ces maladies incluent le cancer, les maladies cardiaques, une pression sanguine élevée, l’obésité, et le diabète.

L’EFT est également utilisé pour les performances sportives, les performances scolaires, et les performances professionnelles. Lorsque les anxiétés qui sollicitent une grande partie de l’attention des personnes sont enlevées, ces dernières retrouvent toutes leurs ressources pour accomplir leur tâche ou leur projet.

L’EFT puise dans des principes développés par les psychologues du siècle dernier. Le scientifique russe Pavlov a été le premier à démontrer la réaction conditionnée chez le chien, et le célèbre psychologue américain B. F. Skinner a découpé le conditionnement en de plus petits paquets (appelés aspects en EFT). Un influent psychiatre sud-africain, Joseph Wolpe, a développé juste après la 2e guerre mondiale l’échelle de stress, que nous utilisons maintenant en EFT. Le psychologue Aaron Beck a découvert que remplacer des croyances dysfonctionnelles (cognitions) pouvait aider les personnes à guérir de différents problèmes psychologiques. Et selon de nombreuses études, la thérapie d’exposition (en EFT, se rappeler du problème) s’est avérée efficace.

L’autre source d’expérience dans laquelle l’EFT puise est la médecine orientale. L’acupuncture a fait preuve d’efficacité pour les problèmes psychologiques autant que physiques. Les études ont montré qu’une pression se révèle être presque aussi efficace qu’insérer des aiguilles sur des points d’acupuncture, et les scientifiques ont également prouvé qu’il est plus efficace d’insérer des aiguilles dans de vrais points d’acupuncture que dans des points qui n’en sont pas. Ainsi l’EFT est parfois appelée « acupuncture sans aiguilles », même si sa base historique est autant la science psychologique occidentale que la médecine orientale.

AcuEFT

Ces deux sources ont été jointes dans les années 70 lorsqu’un psychologue américain, Roger Callahan, a découvert que ses patients pouvaient être guéris de leurs phobies en une seule séance. A ce jour, les phobies sont l’un des problèmes les plus faciles à traiter pour l’EFT. Le système de Callahan a été simplifié par Gary Craig, un ingénieur diplômé de l’université de Stanford, et la popularité de sa méthode est maintenant très répandue. L’EFT a été validée en approche evidence-based medicine (EBM) dans de nombreuses études, ainsi que par des essais contrôlés randomisés mesurant la douleur, la dépression, l’anxiété et les envies irrésistibles.

 

La Recette de base de l’EFT

La proposition fondamentale de l’EFT est que la cause des émotions négatives est une perturbation dans le système d’énergie du corps. En EFT cela s’appelle “l’affirmation de la découverte”. Lorsque notre énergie circule normalement, sans obstruction, nous nous sentons bien à tous les niveaux. Lorsque notre énergie se trouve bloquée ou stagne dans un ou plusieurs méridiens de notre corps, ou lorsqu’elle est perturbée, des émotions négatives ou nuisibles ainsi que toutes sortes de symptômes physiques peuvent alors se développer. Cette idée est au coeur de la médecine orientale depuis des milliers d’années.

L’EFT est souvent décrite comme une acuponcture émotionnelle parce qu’elle utilise des tapotements sur des points clé d’acuponcture tout en concentrant les pensées sur une douleur, des souvenirs malheureux, des émotions inconfortables, des envies irrésistibles (ou cravings) pour de la nourriture, ou n’importe quel autre problème.

Lorsque la méthode est pratiquée correctement, les facteurs émotionnels qui contribuent de manière sous-jacente à un problème vont en général se trouver libérés, en même temps que les blocages d’énergie.

Définir un problème :

Les séances d’EFT commencent habituellement par une estimation personnelle de l’inconfort ressenti à l’aide d’une échelle allant de zéro à 10. Nous la nommons échelle d’intensité de 0 à 10. L’inconfort mesuré peut être physique, tel un mal de tête ou une envie irrésistible (craving), ou peut être une émotion telle la peur, l’anxiété, la dépression, ou la colère.

EchelleDouleur

Evaluer chaque problème avant et après la séance d’EFT est une bonne idée qui vous permet de déterminer les progrès que vous accomplissez. Il est également important d’évaluer l’intensité telle qu’elle existe maintenant, plutôt que lorsque l’événement ou le problème a eu lieu la première fois.

Si vous trouvez qu’il est difficile de choisir un chiffre précis, ne vous inquiétez pas – les débutants se laissent parfois distraire par cette partie de la procédure et s’inquiètent inutilement de savoir si c’est un 5 ou un 6, ou un 2 ou un 3. Avec un peu de pratique il devient facile d’utiliser l’échelle d’intensité 0 à 10. Commencez simplement avec un chiffre et cela vous deviendra rapidement automatique. Rappelez-vous qu’il n’y a pas de mauvaise réponse, et si vraiment vous avez du mal à trouver un chiffre précis, devinez-le, cela fonctionne très bien. Il s’agit simplement d’un repère utile qui permet de comparer avant et après avoir fait de l’EFT.

Ecrivez votre chiffre pour référence, et ajoutez quelques détails. Par exemple, si vous vous concentrez sur une douleur, pensez à l’endroit où la douleur est localisée, comment elle interfère avec votre capacité de mouvement, et s’il vous est plus douloureux de vous déplacer vers la gauche ou la droite, de vous tenir debout ou vous asseoir, et ainsi de suite.

Une autre façon d’indiquer l’intensité de la douleur ou de l’inconfort qui fonctionne bien pour des enfants, est d’écarter le plus possible les bras pour la douleur la plus forte, et de les rapprocher pour une douleur mineure. Certains enfants trouvent qu’il est plus facile d’exprimer « grand » et « petit » avec leurs mains qu’avec une échelle numérique.

La méthode que vous choisissez est sans importance, pourvu qu’elle fonctionne pour vous. Garder trace de l’intensité de votre douleur avant et après le traitement, est la manière la plus aisée de déterminer l’efficacité de ce traitement.

La même échelle fonctionne pour les émotions. Commencez par vous concentrer sur un événement, un souvenir, ou un problème qui vous tracasse depuis un moment. Demandez-vous ensuite, sur une échelle de zéro à 10, combien vous êtes fâché, anxieux, déprimé, ou bouleversé. Si cela ne vous dérange pas du tout, vous êtes à zéro. Si vous êtes à 10, cela représente l’intensité la plus forte possible. Prenez l’habitude de commencer chaque séance de tapotements par une mesure d’intensité, et de prendre note de celle- ci.

J’aimerais maintenant vous présenter la Recette de base, la formule qui est le fondement de cette technique.

Une recette comporte certains ingrédients qui doivent être ajoutés dans un certain ordre. Si par exemple, vous faites un gâteau, vous devez utiliser du sucre plutôt que du poivre et vous devez ajouter le sucre avant de le mettre au four. Autrement… pas de gâteau !

L’EFT de base est comme la recette d’un gâteau. Elle comporte des ingrédients précis qui sont mélangés de manière précise. Exactement de la même façon qu’une personne qui apprend à faire la cuisine obtiendra de meilleurs résultats en suivant des instructions éprouvées, la personne qui découvre l’EFT devra apprendre sa Recette de base. Un praticien accompli adoptera une approche différente, et vous le pourrez aussi une fois que vous en maîtriserez les principes fondamentaux.

Ingrédient n°1… La Préparation

Faire la « Recette de base » est un peu comme aller au bowling. Au bowling, une machine prépare les quilles au bout de la piste en les relevant et en les arrangeant dans un ordre parfait. Une fois cette « préparation » terminée, tout ce que vous avez à faire est de lancer une boule sur la piste pour renverser les quilles.

De façon similaire, la « Recette de base » comporte une routine de départ pour « préparer » votre système d’énergie comme s’il s’agissait d’un ensemble de quilles de bowling. Cette routine (appelée la « Préparation ») est essentielle pour tout le processus et prépare le système d’énergie afin que le reste de la Recette de base (la boule) puisse faire son travail.

Votre système d’énergie n’est évidemment pas vraiment un ensemble de quilles de bowling. C’est un ensemble de circuits neuro-électriques subtils. Je présente cette analogie du bowling seulement pour vous donner une idée du but de la Préparation et de la nécessité de vous assurer que votre système d’énergie soit correctement orienté, avant toute tentative d’éliminer ses perturbations.

Votre système d’énergie est sujet à une forme d’interférence qui peut bloquer l’effet équilibrant de ces procédures de tapotements. Lorsqu’il est présent, ce blocage interférent doit être éliminé, faute de quoi la Recette de base ne fonctionnera pas. L’éliminer est le travail de la Préparation.

« L’Inversion psychologique » représente une découverte fascinante qui comprend des applications étendues dans tous les domaines des soins et des performances personnelles. L’Inversion psychologique est la raison pour laquelle certaines maladies sont chroniques et ne réagissent que faiblement aux traitements conventionnels. Elle est aussi la raison pour laquelle certaines personnes ont tant de difficultés à perdre du poids ou à abandonner des substances addictives. Elle est également la raison pour laquelle des athlètes doués « se bloquent », ou font des erreurs qui leur font perdre la partie, ou n’atteignent jamais leur pleine capacité. Elle est littéralement la cause de l’auto-sabotage.

L’Inversion psychologique est causée par une pensée dévalorisante, négative, qui se produit souvent inconsciemment, et donc sans que nous en ayons conscience. Elle est présente dans 40 pour cent des cas en moyenne et gêne ou empêche l’effet de l’EFT. Certaines personnes en ont très peu (c’est rare) tandis que d’autres en sont assaillis la plupart du temps (c’est également rare). La majorité des personnes se situe quelque part entre ces deux extrêmes. L’Inversion psychologique ne crée aucun sentiment en vous, vous ne saurez donc pas si elle est présente. Même les personnes les plus positives y sont sujettes… même moi.

Nous faisons la correction pour l’Inversion psychologique bien que celle-ci puisse ne pas être présente. Seulement 8 ou 10 secondes sont nécessaires pour la réaliser, si l’Inversion psychologique était présente, un empêchement majeur à votre réussite aura été éliminé.

La Préparation comprend deux parties, les voici :

  1. dire trois fois une affirmation et
  2. corriger en même temps l’Inversion psychologique.

L’ Affirmation

Puisque la cause de l’Inversion psychologique implique une manière de penser négative, vous ne serez pas surpris d’apprendre que sa correction inclut une affirmation neutralisante. Tel est le cas en EFT – la voici.

« Même si j’ai ce____________, je m’accepte profondément et complètement« .

Remplissez le blanc par une brève description du problème auquel vous voulez vous adresser.

Voici quelques exemples :

Même si j’ai cette douleur dans le bas de mon dos, je m’accepte profondément et complètement.

Même si j’ai cette peur de parler en public, je m’accepte profondément et complètement.

Même si j’ai ce mal de tête, je m’accepte profondément et complètement.

Même si j’ai cette colère contre mon père, je m’accepte profondément et complètement… etc.

Bien entendu ceci ne représente qu’une liste partielle, car les problèmes que l’on peut traiter par l’EFT sont innombrables.

Je vais bien. Je vais aller bien. Je me sentirai bientôt mieux. Tout s’améliore.

NB. Soyez précis. Si vous voulez des résultats rapides et impressionnants avec l’EFT, soyez précis. Les affirmations vagues génèrent des résultats vagues. La plus grande erreur faite par les débutants est d’utiliser l’EFT sur des problèmes qui sont trop globaux. Les problèmes globaux sont trop larges, vagues, ou flous. Ils ne sont pas bien définis.

La « Recette de base » de l’EFT

La phrase « Je m’accepte profondément et complètement » ne parle pas beaucoup aux enfants. Un enfant fâché pourra cependant dire quelque chose comme :

  • Même si j’ai raté cet examen de maths, je suis cool, je vais bien.
  • Même si j’ai perdu mon cartable et je suis fâché contre moi, je suis quand même très fort.

Toutes ces affirmations sont correctes parce qu’elles suivent le même format général. C’est-à-dire qu’elles reconnaissent le problème et créent l’acceptation de soi en dépit de l’existence du problème.

C’est ce qu’il faut pour que l’affirmation soit efficace. Vous pouvez utiliser n’importe quelle variante, mais je vous suggère d’utiliser celle que je recommande car elle est facile à mémoriser, et nous savons par expérience qu’elle apporte d’excellents résultats.

Voici maintenant quelques points intéressants au sujet de l’affirmation :

  • Que vous croyiez ou non à l’affirmation n’a pas d’importance ; dites-la, c’est tout.
  • Il vaut mieux la dire avec émotion et emphase (mais la dire de façon routinière fait habituellement le travail).
  • Il est préférable de la dire à haute voix, mais si vous préférez la murmurer ou la faire en silence parce que vous êtes en société, alors allez-y. Elle sera probablement efficace.
  • Tapotez le point KARATE (3 IG), avec le bout de votre index de l’autre main en disant l’affirmation.

C’est tout. Après quelques séries d’entraînement, vousndevriez être capable de faire la Préparation en environ 8 ou 10 secondes. Maintenant que vous savez faire correctement la Préparation, vous êtes prêt pour le prochain ingrédient de la Recette de base – la Séquence.

EFT2

Ingrédient n°2 … La Séquence

La Séquence est d’un concept très simple. Elle implique des tapotements sur les points de terminaison des principaux circuits d’énergie du corps, nommés méridiens par la médecine orientale; elle est la méthode par laquelle une perturbation dans le système d’énergie va être rétablie ou équilibrée. Avant de localiser ces points, vous aurez cependant besoin de quelques conseils pour effectuer la procédure de tapotements.

Conseils pour les tapotements :

  • Vous pouvez tapoter avec l’une ou l’autre de vos mains mais il est généralement plus commode de le faire avec votre main dominante (votre main droite si vous êtes droitier, votre main gauche si vous êtes gaucher).
  • Tapotez avec les bouts de votre index et de votre majeur. Vous couvrez ainsi une zone un peu plus grande que si vous tapotiez avec un seul doigt, ce qui vous permet de couvrir plus facilement les points de tapotements.
  • Tapotez fort, mais pas au point de vous faire mal ou des ecchymoses.
  • Tapotez environ sept fois sur chacun des points de tapotements. Je dis environ sept fois, parce que vous répéterez

une « phrase de rappel » (expliquée plus loin) tout en tapotant, et il vous sera difficile de compter en même temps. Si vous tapotez un peu plus ou un peu moins que sept fois (entre cinq et neuf fois) ce sera suffisant.

La plupart des points de tapotements existent des deux côtés du corps. Le côté que vous utilisez n’a pas d’importance, vous pouvez également changer de côté pendant la Séquence. Par exemple, vous pouvez commencer par tapoter sous votre oeil droit, puis plus tard dans la Séquence, sous votre bras gauche.

Les points :

Chaque méridien d’énergie comporte deux points de terminaison. Pour réaliser la Recette de base, vous n’aurez besoin de tapoter que sur un seul point de terminaison pour équilibrer toutes les perturbations qui pourraient exister dans ce méridien. Ces points de terminaison sont proches de la surface du corps, ce qui les rend plus facilement accessibles que d’autres points qui peuvent être plus profondément enfouis le long des méridiens. Ci-après vous trouverez les instructions pour localiser les points de terminaison des méridiens importants pour la Recette de base. Pris tous ensemble et tapotés dans le même ordre qu’ils sont présentés, ils forment la Séquence.

Correspondance psychologique des méridiens en EFT :

  • S : Sourcil: Vessie 2 – Trauma, frustration, peur, impatience, agitation
    EO : Extérieur de l’oeil: Vésicule Biliaire 1 – Rage, pouvoir (puissance), bloqué, fureur, courroux
  • O : Sous l’oeil: Estomac 1 – Anxiété, peur, phobie, faim, privation, amertume, déception, avidité.
  • N : Sous le nez: Vaisseau Gouverneur 26 – Embarras, impuissance, désespoir.
    L : Sous la lèvre : Vaisseau Conception 24 – Honte, indignité, défectuosité, inutilité.
  • C : Sous la clavicule: Rein 27 – Peur, indécision, lâcheté, manque d’intérêt sexuel, manque de confiance en soi.
  • B : Sous le bras: Rate-Pancréas 21 – Anxiété future, souci, craving (manque) en cas de dépendance.
  • Sn : Sous le sein: Foie 14 – Colère (excessive, généralisée), manque de joie, ressentiment.
  • P : Pouce: Poumon 11 – Chagrin, tristesse, intolérance, mépris, préjugé, dédain. I : Index: Gros Intestin 1 – Culpabilité, problème de relations ou de contact.
    M : Majeur: Maître du Coeur 9 – Jalousie, regret, tension sexuelle, entêtement. A : Auriculaire: Coeur 9 – Colère (spécifique).
  • Tm : Tranchant de la main / Point Karaté: Intestin grêle 3 (et Coeur 8) – Vulnérabilité, compulsion, obsession, tristesse.
  • Dm : Dos de la main – point Gamut: Triple réchauffeur 3 – Dépression, douleur physique, désespoir, tristesse, chagrin, abattement, découragement.

La Phrase de rappel :

Une fois mémorisée, la Recette de base devient une amie pour la vie. Elle peut être appliquée à une liste presque illimitée de problèmes émotionnels et physiques, et apporte un soulagement à la plupart d’entre eux. Il y a cependant, encore un concept que nous devons développer avant de pouvoir appliquer la Recette de base à un problème donné. Celui-ci se nomme la Phrase de rappel.

Vous « visez » la Recette de base en l’appliquant pendant que vous êtes « connecté » au problème pour lequel vous voulez une amélioration. Cela indique à votre système quel problème a besoin de « recevoir le ballon ».

Rappelez-vous de l’affirmation de la découverte de l’EFT, qui dit : La cause de toutes les émotions négatives est une perturbation dans le système d’énergie du corps. Les émotions négatives surviennent parce que vous êtes connecté à certaines pensées ou circonstances, lesquelles à leur tour, perturbent votre système d’énergie. Autrement, vous fonctionnez normalement.

Testez vos résultats :

Après une ou deux séries de tapotements sur tous les points de la Séquence, considérez à nouveau le problème sur lequel vous travaillez. Mesurez-le avec l’échelle d’intensité 0 -10. Où en est-il maintenant? Vous pourrez tout de suite tester certains problèmes émotionnels ou physiques dans le confort de votre salon. Mais vous préférerez en tester d’autres en situation réelle.

Si le problème ne vous dérange plus du tout et est à zéro, félicitations. Vous avez terminé. Aucun autre tapotement n’est nécessaire.

Si vous vous sentez mieux mais que le problème est toujours là, notez votre nouveau niveau d’inconfort sur l’échelle d’intensité 0-10. Par exemple, la douleur de vos maux de tête peut être passée de 9 à 4, ou votre colère envers votre père peut être passée de 8 à 5. Suivre les chiffres vous aide à suivre vos progrès.

Si vous êtes un praticien, notez le problème sur lequel votre client travaille, le niveau d’intensité de départ, et le niveau suite au traitement. Cela vous aidera tous deux à apprécier les améliorations en cours, et simplifiera le suivi des séances.

Les problèmes de fond :

La manière la plus rapide de résoudre un problème complexe ou d’éliminer les symptômes qui résistent au traitement, est de loin celle qui consiste à découvrir son problème de fond. Les problèmes de fond sont des perturbations émotionnelles fondamentales qui peuvent avoir été formées dans l’enfance ou en réaction à un événement difficile ou traumatique.

Dans certains cas ils sont évidents. Lorsqu’on demande quand un problème a commencé ou qu’est-ce qui pourrait y contribuer, la réponse est immédiate. « Je parie que ça a quelque chose à voir avec la crise cardiaque de mon mari l’automne dernier. » « Toutes les fois où je pense à l’infidélité de ma femme, je me tourne vers la nourriture et je mange sans pouvoir me contrôler. » « Mon mal de dos me tue depuis que mon entreprise a fait faillite. »

Mais souvent les problèmes de fond sont cachés. C’est parce que le subconscient est un protecteur intelligent de secrets, particulièrement de ceux que nous nous cachons à nous-mêmes. Dans certains cas, nos subconscients peuvent cacher des secrets qui sont vraiment terribles !

Certaines personnes trainent des souvenirs incroyablement douloureux, des souvenirs qui ont contrôlé leurs vies et qui leur ont dicté où elles devaient vivre, quelle carrière elles devaient suivre, quels amis elles devaient avoir, et toutes les autres choses. Soudain, après quelques séries de séances d’EFT, ces personnes sont complètement transformées et plus du tout effrayées, anxieuses, ou n’ont plus peur d’anciens événements. Au lieu de cela, elles sont capables de décrire des traumas passés aussi facilement que de parler du temps qu’il fait. A la seconde où les anciens événements et les anciens souvenirs perdent leur charge émotionnelle, ils perdent leur pouvoir dans le subconscient.

L’Effet de généralisation :

Après que l’on se soit adressé avec l’EFT à un petit nombre de problèmes ayant une relation entre eux, le processus commence à se généraliser à tous ces mêmes problèmes. Par exemple, une personne ayant 100 souvenirs traumatiques de maltraitance va habituellement découvrir qu’après avoir neutralisé seulement cinq ou dix de ces souvenirs avec l’EFT, tous disparaissent.

Cet effet surprend certaines personnes parce qu’elles ont vécu un si grand nombre de traumas dans leur vie qu’elles pensent qu’elles n’en finiront jamais avec ces techniques. Souvent l’EFT élimine une forêt entière après avoir fait tomber seulement quelques arbres.

Téléchargez :  Points-acupression-A4

Références :

EFTUniverse.com, est le dépositaire de tous les témoignages, articles, et tutorats développés par le fondateur de l’EFT, Gary Craig.

www.aequus-libra.com  et   www.EFTUniverse.com

Formateur : Eric BESSONNE  1, rue de l’Opéra   13100 Aix en Provence   http://www.formation-eft.net

A propos de l'auteur
Martine DUCASSE
Kinésithérapeute de formation, praticienne de méthode Quertant, de Rééducation Posturale globale et d'EFT