Leonorus cardiaca

alt   LEONORUS CARDIACA 

Léonorus (leo + oura) signifie « queue de lion », nom qui rend compte de l’aspect de son épi floral. Venue d’Asie au 7 ème siècle, cette labiée vivace et mellifère de 0,50 à 1,5 m de haut, à fleurs roses, s’est répandue dans presque toute l’Europe. Ambroise Paré la mentionne au 16 ème siècle. 

NOM FRANÇAIS : Agripaume cardiaque, Mélisse sauvage, Queue de lion, Herbe aux tonneliers (Anglais : Motherwort / Esp.: Cola de leon) 

PRINCIPES ACTIFS (sommités fleuries): HE, alcaloïdes, amer, tanins et glucosides

INDICATIONS traditionnelle : sédative cardiaque, anti arythmique, antispasmodique et analgésique, diurétique, emménagogue et cicatrisante. C’est une des plantes les plus efficaces sur les bouffées de chaleur de la ménopause. 

HOMEOPATHIE diathésique : remède du groupe du Mercure (Kollitsch p. 186). Dysenterie avec anurie, au cours des fièvres puerpérales. 

PSYCHE (B. Vial) : « Agripaume = Aigre et paumée » ? 

ACTION BIOLOGIQUE (BNS) :

  • Baisse les tests : Bêta et Gamma précipitines / Kalium
  • Augmente les tests : Albumines / Alpha 1 précipitines / Ammonium
A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.