Les « entités viscérales » … l’aspect psy de la MTC

Etude de la pathologie psycho-émotionnelle en MTC encore appelées « Ben Shen »

La vie humaine et son activité, de la naissance à son terme, est sous la conduite des « Entités viscérales » ou « Esprit ».  La qualité de la vie dépend de son enracinement aux Esprits. En MTC, on admet que 2/3 de nos maux sont induits par les « émotions déréglées ».

L’étude des « Ben Shen » rend compte de l’activité physique rattachée à chaque Zang, c’est ce que l’on appelle les « loges » qui produisent les entités viscérales : le Hun, le Pro, etc.. la quintessence de chaque Zang produisant une émotion.

Nous verrons la mise en place de Shen, les mouvements associés à chaque émotions, leurs régulations permettant le traitement simple de nombreux déséquilibres émotionnels.

Acupunctur

Quand on parle d’entités viscérales (GUI) ou de mental dans une réflexion particulière dans le cadre de la médecine chinoise, on ne sépare pas physique et mental, matière et esprit. Dans l’esprit de la tradition chinoise, il s’agit de la même chose, de niveaux énergétique différents, plus ou moins manifestés.

Le corps dit physique, dense, le plus manifesté est plus Yin, le mental, plus léger, moins manifesté est plus Yang, mais il s’agit de la même unité énergétique se manifestant différemment. Le corps et l’Esprit sont les mêmes facettes de la même chose.

Voyons comment se sont mises en place les entités.

A la suite du Chaos originel, Big Bang, la Terre et le Ciel se sont distingués Au départ, il y a le Ciel et la Terre, la puissance créatrice ou « vertu du Ciel » se porte vers la Terre. C’est du Ciel que part le mouvement créateur, la Terre reçoit l’énergie ou la « vertu céleste ».

La vie est le fruit du Ciel et de la Terre, l’homme pour vivre puise aux souffles du Ciel et de la Terre. Le livre des mutations nous rappelle que « La grande vertu du Ciel et de la Terre s’appelle la vie ».

Le trigramme Quian est composé de traits pleins, le créateur désigne la voie du Ciel, c’est la puissance originelle du Yang, la puissance céleste qui cause l’origine et la génération de tous les êtres.

Le trigramme Kun est composé de traits brisés, le réceptif représente la nature de la Terre, c’est la puissance de la Terre, puissance originel du Yin qui est sombre, malléable réceptive, la propriété de l’hexagramme est le don de soi, propriété de ce qui se voue, c’est l’image de la terre, c’est le complément du créateur et non son opposé.

Kun, la Terre, le réceptif est aussi important que Quian, le créateur, le Ciel.

Cependant, la vertu primordiale de don de soi de la terre la place sous l’impulsion et la conduite du créateur. Le Ciel donne et la Terre accueille, le mouvement créateur est venu du Ciel.

Les Cinq Esprits / Wu Shen

Avant de définir ce que sont les 5 Esprits, il est important de bien comprendre ce que représente le Shen, le mental, l’Âme.

acupuncture

Shen recouvre plusieurs réalités en médecine chinoise:

1) C’est d’abord la « Vertu du ciel », en tant que principe spirituel qui se manifeste à travers une trame de vie (le Jing). C’est la conscience organisatrice qui décide de se réaliser dans une forme.

Suwen ch23 : « l’Esprit Shen est une transformation de l’Essence et du Qi, l’ Essence du Ciel antérieur et l’essence du Ciel postérieur contribuent à la formation de l’Esprit ».

2) Le Shen c’est aussi l’ensemble des facultés mentales, sensitives sensorielles qui nous permet d’avoir conscience que nous existons, d’agir et de communiquer avec le monde extérieur. C’est la conscience opposée au sommeil, aux rêves, c’est le « je pense donc je suis ». C’est l’aspect allée/venue entre le Cœur et le Cerveau.

3) Shen désigne la Vertu du Ciel, la Vertu qui ouvre à la vie s’enracine au Ciel. Shen désigne ici les modifications des choses impénétrables. Les changements impénétrables des choses s’appellent Shen.

4) Le Shen représente également le fonctionnement émotionnel, la vie affective, la physiologie des sentiments. C’est ce qui nous autorise à ressentir une émotion et à en être conscient.

5) Shen désigne les activités physiologiques, désigne l’harmonie entre le Sang et les différents Qi, reprit par la formule : « Quand il y a du Shen il y a de la Vie, quand il n’y a pas de Shen , c’est la mort ».

Nous allons commencer par définir ce que sont les Trois Trésors ou SAN BAO

Ils représentent :

  • La Vertu du Ciel ou souffles Shen.
  • Les Souffles de la Terre.
  • Les Essences Jing.

Traditionnellement, au niveau Trois, c’est SHENG, la vie, représentée dans son idéogramme par la plante, qui est la poussée de vie que l’on reçoit, qui doit se prolonger, et que l’on doit donner pour qu’elle perdure au travers des essences Jing.

Sheng

Il faut la conjonction de 3 facteurs essentiels pour qu’un être puisse se manifester. Il n’y a de vie, que par la puissance créatrice des Souffles Qi du Ciel qui vont êtres accueillis par les Souffles Qi fertiles de la Terre.

La compénétration des Souffles du Ciel et des Souffles de la Terre, réalise en commun le grand œuvre de la Vie, initiant et se perpétrant au travers de Yuan Qi puis des Essences Jing.

Il n’y a de vie que par les souffles Yin/yang, soumis à la propre action de la Terre, individualisé par le Ciel. Ce sont les Trois Trésors. Le niveau de ces trois trésors est à la fois cosmique et humain, l’homme n’existant et ne demeurant qu’à la jonction de Ciel et de la Terre.

  1. LE SHEN OU VERTU DU CIEL
  1. LE QI ENERGIE OU SOUFFLES OU DYNAMISME
  1. LE JING OU ESSENCES PRINCIPE VITAL OU TRAME DE VIE
LE SHEN ou VERTU DU CIEL ou PRINCIPE ORGANISATEUR

 

 cinq_entites

 

Gènese du Shen

Zhang Jiebin commentateur du Neijing de dire :

« l’Homme puise aux souffles du Ciel et de la Terre pour vivre, Ciel et Terre sont les voies du Yin/Yang, ainsi sont produits les Dix mille êtres à partir des deux principes. Ainsi Quian au grand commencement (Trigramme des 3 traits pleins, correspondant à la puissance céleste, le Ciel, le créateur opère une sublime réussite) et Kun (Trigramme des 3 traits interrompus, correspondant à la puissance terrestre, la Terre, le Réceptif opère une sublime réussite) œuvre pour l’achèvement des êtres ».

Il est dit dans le livre des transformations :

« Grande en vérité est la réussite du créateur, à laquelle toutes les choses doivent leur commencement et qui pénètre le ciel tout entier ».

Suwen ch25 :

«  La vertu qui ouvre à la vie s’enracine au Ciel. Les souffles par lesquels les formes sont achevées, s’enracinent à la terre. C’est ainsi que la Ciel, en moi, est vertu et que la Terre, en moi, est souffles. La vertu s’écoule, les souffles se répandent et c’est la vie ».

LaVertue     « La Vertu »

L’hexagramme dans sa signification nous monte l’authenticité du Cœur dans une démarche.

La vertu est donc sous la dépendance du Cœur qui abrite le Ciel, c’est donc la présence du Ciel en moi qui va crée la voie.

Ce qui est reçu du Ciel, l’est de manière constante, tous les êtres prennent formes sous l’impulsion de la vertu du Ciel, mais ne pourront apparaître qu’au travers des souffles de la Terre.

Les Esprits HUN et PO que nous verrons plus loin sont de même nature que la vertu du Ciel en nous et en sont les messagers.

La Vertu accompagnée du va et vient des Esprits qui l’amène à nous, reste le garant de l’unité et de la cohésion de l’être. La Vertu nous est manifestée et apportée par les Esprits.

Les premières manifestations de l’Esprit Shen remontent à la conception de l’être.

De la compénétration de deux essences va naitre le UN par la VERTU du Ciel – SHEN

Le couple premier est formé par l’union des essences du Ciel et des essences la Terre, par la suite tous les autres couples vont reproduire cette image .Tous les autres couples expression unitaire Yin Yang vont décliner la puissance binaire du Ciel et de la Terre.

Tous les couples sont issus de la compénétration des souffles de la Terre par la vertu du Ciel Ciel.

 

 

 

Bibliographie :

argu Guasch

 

alt

A propos de l'auteur
Francis HUMBERT
Je suis praticien de médecine chinoise, ostéopathe D.O, depuis plus de 35 ans après de nombreuses formations ...