Les Kalium

Les Kalium

Les principes : rigidité, dogmatisme et moralisme …

La perméabilité active de la membrane cellulaire et le transfert du potassium dans les espaces extracellulaires et sériques nous fait prendre conscience de l’importance de son métabolisme. Une déficience s’exprime aussitôt par une faiblesse musculaire avec paralysie des muscles respiratoires et modifications de l’ECG (paralysant du cœur). Les œdèmes sont fréquents (yeux, chevilles …).

Causalité : L’échec de l’adaptation : « Comment organiser son système de survie ? »… ils se cramponnent à la notion de devoir.

 

Psyché : Réactivation des expériences négatives : détresse extrême !

Pour les kalium la seule réalité qui demeure est un Moi fixé à des événements que n’entraînent plus la marche du temps —-> personnalité fermée, rigide, conservatrice (peu adaptable : rate), pleine de retenue, très conventionnelle… étroitesse de vue (pouvoir d’exister : cÅ“ur) et perte de pouvoir (pouvoir de réussir : rein) = irritabilité, insomnie et angoisse du futur. Désir constant d’émettre un jugement sur tout : idées fixes dont il ne démord jamais !

Deux remèdes essentiels :

Kalium bromatum … le sentiment permanent d’insécurité de l’adolescent acnéique, l’agité phobique (évitement permanent) : agitation des mains ou chewing-gum, terreurs nocturnes ou somnambulisme …

Kalium carbonicum … de la pré-retraite à la sinistrose : rétrécissement égoïste des champs d’intérêt et crainte perpétuelle de ce qui va lui arriver.


Soma : insuffisance cardio-respiratoire (tachyarythmie et dyspnée d’effort), paresse digestive (ballonnement et hémorroïdes).

 

Les principaux autres :

Kalium arsenicosum … déprimé irritable et querelleur, éruptions squameuses

Kalium bichromicum … les glaires, douleurs erratiques bien localisées

Kalium iodatum … l’allergique ORL, arthrosique agité (Rhus tox.) et irritable

Kalium muriaticum … l’intoxication vaccinale ou médicamenteuse (Schüssler)

Kalium nitricum … polype nasal et asthme à dyspnée continue

Kalium phosphoricum …. Les neurones « à plat » (sel de Schuessler)

Kalium sulfuricum … Pulsatilla en chronique (sel de Schüssler)

Modalités : Les Kalium sont aggravés par le froid, les Calcium par l’humidité et les Natrum par la chaleur.

 

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.