Les laits de la matière médicale

Les laits dans la Matière Médicale homéopathique

Les laits (remèdes) ont l’attachement aux enfants des mères célibataires ou sous dépendance.

Lac humanum  lait de mère humaine (pathogénésie réalisée en 1992, par E. Hanahan et J. Honghten) : besoin de contrôle = le désordre l’agace. Pathogénésie refaite par Angelica Noica Dumitrescu : www.angelica.noica.20m.com/lacen.htm

Lac caninum (na) … Lait de chienne (riche en hormone = LH et en Zinc), considéré par les romains comme antidote des poisons. Remède du groupe du Sodium (Kollitsch p. 37) : « La dévalorisation«            

Lac felinum (na) … lait de chatte. Remède du groupe du Sodium (Kollitsch p. 38) : douleurs oculaires plus marquées. Sentiment d’être sali, de ne pas être respecté.

Lac vaccinum (na) … lait de vache, riche en hormone de croissance. Remède du groupe du Sodium (Kollitsch p. 38) : céphalée avec constipation chronique et rhumatismes (= vide d’eau)

Lac vaccinum coagulatum (na) … lait caillé. Remède du groupe du Sodium (Kollitsch p. 38) :céphalées et nausées au cours d’une grossesse (= contre-courant énergétique au niveau de rate-estomac)

Lac defloratum (na) … lait de vache écrémé. Remède du groupe du Sodium (Kollitsch p. 37) : migraines hebdomadaires des hépatiques constipés. 

                

Récemment ont été réalisées les pathogénésies de laits de différents autres animaux : comme il fallait s’y attendre, toutes ont en commun « le désir de protéger des enfants en danger » !

Lac asinum … Lait d’ânesse

Lac camelus … lait de chamelle

Lac caprinum … lait de chèvre (Synopsic2 p. 550) : frayeur, peur d’être agressé. Désir sexuel subit, impulsif. Crainte de tomber (le thème de « la chute » se retrouve dans la plupart des laits).

Lac delphinum … lait de dauphin : calme, joue et s’amuse

Lac equinum … lait de jument, actuellement utilisé (pondéralement) pour les soins du psoriasis et les états d’immunodéficience (rate –> poumon). Symptômes d’ennui, frustration, irritabilité

Lac leoninum … lait de lionne (pas évident à récupérer ?!) : rage, problèmes de respect des figures d’autorité (seul lait à l’aspect luétique)

Lac loxodonta africana … lait d’éléphante africaine : violence, brutalité, faim

Key notes: souffrance des « sans abris », changement d’humeur, brutalité, violence, meurtre. A l’impression que le temps passe trop lentement.

Difficulté à dormir, rêves d’animaux, impression de flotter dans l’air

Jambes faibles et tremblantes > le soir

Lac lupinum … lait de louve : se met en danger

Lac oryct … lait de lapine

Lac ovis … Lait de brebis

Lac puma … lait de panthère

Lac rhesus … lait de guenon

Lac suis … lait de truie

Lac ursinum … Lait d’oursonne

Ont également été étudiés les dérivés du lait :

  1. Butyrum  …  le beurre (pathogénésies de Swan, cf. son catalogue de 1886)
  2. Butyraceum … le babeurre : cardiopathie valvulaire
  3. Caseinum  … le fromage
  4. Lac vaccinum flos …  la peau de lait …       

 

NB. si vous avez des informations sur ces anciens remèdes, nous sommes preneurs (merci d’avance) !

 

 

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.