Les magnésium

Les Magnésium

« Principe essentiel de la chlorophylle, on peut dire que le Magnésium est, après le soleil, le grand facteur de la vie » (Duprat).

* Rôle dans la croissance osseuse : action régulatrice du métabolisme du Calcium et du Phosphore sur le squelette. Si l’hypo-magnésiémie se manifeste dans l’enfance : « Le rachitique magnésien est pâle, frileux de la tête, avec une peau terreuse et des muscles flasques » (Rouy) … Magnesia carbonica : la déminéralisation

* Rôle dans la nutrition : le Magnésium est hyperglycémiant, hypotenseur et hypocholestérolémiant. Le magnésium baisse avec le Potassium, participant parfois à l’acidose … Magnesia muriatica : la déshydratation

* Rôle sur l’excitabilité neuro-musculaire (// Phosphore) : l’hypomagnésiémie provoque des syndromes tétaniformes, sur fond d’asthénie et d’apathie … Magnesia phoshorica : l’excitabilité neuro-musculaire

* Rôle sur la motricité : le Magnésium abonde dans les muscles, le thymus, la moelle épinière … Magnesia sulfurica : la motricité (muscles)

* Rôle hormonal : surtout sur la thyroïde et l’ovaire (maigreur, agitation) … Magnesia iodata : la dysthyroïdie


Psyché des Magnésium : Taciturne (insatisfaite) et vulnérable au niveau émotionnel (Sepia). 

  • « L’aversion pour la violence, le pacifisme est un symptôme constant des sels de Magnésium » (Vithoulkas) … 
  • « Remède des orphelins » (Kent). 
  • « Sentiment d’abandon, ne se croit pas aimé par ses parents, femme, amis » (Scholten), jusqu’à la dépression.


Soma : Patient(e) surmenée (sens du devoir), frileuse, déminéralisée, avec des infections chroniques (Calcarea carb.).

 Névralgies et crampes qui forcent à se lever la nuit et à marcher. Névralgies faciales (sus et sous-orbitaires) < par le froid, sensibilité douloureuse des dents.

 Coliques biliaires : diarrhée acide (pliant en deux) ou constipation de selles sèches. Gonflements gazeux de l’estomac avec renvois acides. Bébés sentant l’aigre, éruptions sèches et squameuses au cuir chevelu.

 Troubles des règles : hypoménorrhée, dysménorrhée … Règles précédées d’un mal de gorge (Lac caninum) et suivies d’épuisement nerveux.


Modalités :

  • Aggravation au coucher de tous les symptômes.
  • Amélioration en se relevant et en allant de-ci de-là.

 

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.