Les MAI de l’oeil

Les uvéites granulomateuses (iris + corps cilliaires + choroïde) :

 

1 –  primitives = maladie de Behçet (HLA B5/51, DR2), syndrome grave que regroupe :


* des ulcérations traînantes des muqueuses buccales et génitales : sorte d’aphtose bipolaire (bouche et scrotum),


* une uvéite bilatérale (le plus souvent ou iritis) avec risque d’hypopion et cécité,


* avec d’autres types de lésions cutanées et viscérales : erythème noueux, atteintes articulaires, tromboses des veines profondes,


* parfois associées à une atteinte neuro-méningée et/ou des troubles psychiques.


Homéopathie : les « acides » de la matière médicale (car ulcérations douloureuses ++) et en particulier : Benzoïcum acidum   …  blocage articulaire et inflammations muqueuses 

L’évolution est généralement subaiguë avec des poussées, peu influencées par la thérapeutique classique (corticoides …).

Ci dessous, BNS d’un patient souffrant de maladie de Behçet. On y observe l’inflammation chronique (hyper Bêta + Gamma), le paramètres « Acide » élevé (cf. Benzoïcum acidum), le trouble lipidique (hyper Mn et Ca) … Le remède proposé dans ce cas a été Calendula 1 DH

alt   

2 –  secondaires à une autre maladie auto-immune. Exemple : uvéite antérieure et SPA (25 % des cas = œil rouge douloureux avec baisse transitoire de l’acuité visuelle), ou une autre maladie auto-immune : FLR., LED, PAN … Une atteinte oculaire isolée de type inflammatoire doit conduire à la recherche d’une maladie rhumatologique ou d’une sarcoïdose.  

Homéopathie :         

  • Capsicum (au)     … iridocyclite           
  • Mercurius cyanatus   … membrane blanche, grisâtre, à tendance extensive

 

 

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.