En Cata, à la rencontre des tradipraticiens

Participer à une promenade dans l’espace et dans l’histoire de la médecine ?

Chaque civilisation s’est développée sur deux plantes : une plante nutritionnelle (pour nourrir le corps) et une plante hallucinogène (pour élever l’esprit ?), exemples:

  • la Chine, avec le riz et l’opium
  • le monde méditerranéen, avec le blé et le vin
  • la Scandinavie, l’orge et l’agaric (champignon hallucinogène)
  • le Moyen-orient, avec le millet et le cannabis
  • l’Afrique avec le sorgo et l’iboga
  • L’Amérique, avec le mais et le peyotl (cactus)
  • etc ..

De même, les concepts de santé, de maladie et les méthodes thérapeutiques qui s’y sont développées sont nombreuses et révélatrices de la vision du monde de ces peuples … Nous avons parfois été surpris des pratiques développés au sein de certaines de ces civilisations. Ces « médecines » ont cependant des résultats indéniables : notre curiosité nous pousse donc à aller à la rencontre de ces pratiques éloignées de nos habitudes, mais riches de leurs différences !

Ethnopharmaco

Nous espérons vous faire partager cette quête dans un mini tour du monde des « médecines différentes ». Pour ce faire, l’homéopathie nous sera d’un grand secours, car c’est une méthodologie scientifique qui sert à évaluer (par la méthode des pathogénésies) les effets des éléments du monde non-humain (minéral/végétal/animal) sur le monde humain (la tribu et son chaman ?).

Ainsi, nous allons organiser, durant ces dix prochaines années, une mission annuelle d’exploration, en bateau (moyen de voyage le moins coûteux), à la rencontre des derniers « tradipraticiens », mais aussi faire avancer la recherche, en collaboration avec le CREAT-CNRS, sur trois missions particulières :

  1. une mission biologique = des relevés du plancton, au cours de nos navigations
  2. une mission chimique = le dosage des polluants, surtout les modificateurs endocriniens
  3. une mission ethnobiologique = la recherche des fabacées (protéines végétales) et des plantes nutritives locales peu connues.

Avec qui ?… Les professeurs de FFMI, des universitaires partenaires et les meilleurs élèves en fin d’études seront invités à rejoindre l’équipe sur place (6 couchettes en 3 cabines), pour le temps d’une mission particulière … Un partenariat avec le CREAT (pr. Philippe STEFANINI) est en place :

CREAT

 

Comment ?… Un petit catamaran (rustique, mais très marin et parfait pour les eaux tropicales et la remontée des fleuves) : Wharram TIKI 38 (11,60 x 6,20 m / un bateau est toujours un compromis établi en fonction d’un programme, n’est-ce pas ?). Une navigation de 3 à 4 mois par an doit nous permettre de voir beaucoup de choses, sans nous couper du monde professionnel européen …

 

tiki38-wharram

Notre moyen de transport = PETER PAN (ex Boutny) … cf. Le « syndrome de Peter Pan »: le garçon qui ne voulait pas vieillir !

C’est un catamaran polynésien de l’architecte Wharram, type TIKI 38 (11,60 x 6,20), dont voici la construction :

http://tiki38.wharram.free.fr/bateau_construction.htm

Et quelques navigations de bateaux de ce type (4500 kg x 67 m2 de voiles) :

‪https://www.youtube.com/watch?v=ZqTMUXLhTM0

https://www.youtube.com/watch?v=COFTwFRJlHY

https://www.youtube.com/watch?v=uPqbbsuvBzs

https://www.youtube.com/watch?v=nmcTgOzA_t4

TableCarteWC

Où ?… Tout dépendra de la situation du bateau dans son tour du monde et du temps et de l’argent disponible …

 

Quand ?

Etés 2015/2016 : mise à niveau technique (moteurs, électronique, cockpit, taud, ancres …) et cabotage de la Camargue à Menton (ici aux îles du Frioul, en face de Marseille). Nous avons essuyé un coup de vent force 7 et le bateau s’est bien comporté …

PortFrioul

Eté 2017 : se familiariser avec le bateau en Méditerranée : le tour de la Corse et/ou Sardaigne (selon la direction des vents dominants, bien sûr …),

En 2018 : durant l’été, nous irons aux Canaries (via les Canaries et Gibraltar), puis, en Novembre, quand les alizés seront établis, nous traverserons l’Atlantique vers les petites Antilles, puis Cuba (baie de Cienfuegos)

Suivez nos aventures sur ce site et la page FFMI de FaceBook !

BateauContreJour  au large …

Ensuite, nous devons définir le programme … tout est ouvert, cela dépendra des différents acteurs du projet …

MondeLangues   le patch-work des langues

 

Pourquoi ?… Se faire plaisir ensemble, en faisant avancer nos connaissances (médicales, botanique, sociologiques …) et peut-être écrire quelques articles ou un livre sur ces rencontres humaines et professionnelles …

EthnoBateau

Faites-nous part de vos remarques et suggestions. Inscrivez-vous pour les prochaines semaines de navigation (précisez votre expérience – niveau zéro accepté – si pas de « mal de mer »). Comme le disait un bourlingueur : « Le voyage commence là ou finit la zone de confort » !  Bien sûr, le monde n’est pas partout calme et nous éviterons – autant faire se peut – les pays « à risques » :

ZonesRisques

Bibliographie :

BRELET Claudine, « Médecines du monde, histoire et pratique des médecines traditionnelles« , éditions Robert Laffont 2002

– FONTANILLE Bernard et SENDER Elena, « Médecines d’ailleurs, rencontres avec ceux qui soignent autrement« , éditions De la Martinière 2014

– Catherine CLEMENT et Tobie NATHAN, « Le Divan et le Grigri« , éditions Odile Jacob 2005

– Tobie NATHAN et Isabelle STRENGERS, « Médecins et sorciers » (ed. La découverte, 2012)

– DESCOLA Philippe « La composition des mondes » (ed. Flammarion, 2014) et « Par-delà nature et culture » (ed. Gallimard, 2005)

Incontournables sur les mêmes thèmes : Erick KATZ, Arne NAESS, Paul W. TAYLOR, Holmes ROLSTON, J. BAIRD CALLICOTT, Jean DELUMEAU, C . LEVEQUE, Christopher D. STONE, C. LEVEQUE, Antoine FAIVRE et Arnaud BAUDEROT …

 

Travel   n’est-ce pas ?

 

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.