Les régimes amaigrissants

Question : Je ne comprends pas bien l’intérêt de votre « régime amaigrissant », par rapport à tout ce qui est proposé par ailleurs. Pourquoi insistez-vous sur une supplémentation en protéines ? 

Réponse : En parcourant les rubriques spécialisées des librairies, vous avez une idée de la large gamme d’approches proposées pour contraindre le surpoids. Depuis des régimes restrictifs simplistes (ex.: régimes des groupes sanguins ?!), jusqu’aux approches élaborées (ex.: les régimes Montignac ou Dunkan).

alt

En fait, ce sont les contraintes de la physiologie humaine que nous orientent vers le régime que nous vous proposons (lire la rubrique « Régimes alimentaires – Régimes amaigrissants » et dans l’hôpital virtuel / service de Gastro-entérologie, le chapitre « Comportement alimentaire »).

Le « régime diabétique » que nous proposons est un régime sans contre-indication et sans échec(pourvu qu’il soit suivi sérieusement). Pour perdre du poids sans trop d’efforts (alimentation variée) et durablement, il faut :

1 –       Réduire la quantité calorique absorbé (notre régime est à 1400/1500 Kcal., ce qui doit équilibrer votre poids à environ 50/55 kg … si vous le faite très longtemps !)

2 –    Réguler et répartir la quantité d’hydrates de carbone (alcool/sucres/fruits/farineux) absorbés durant la journée, car ce sont eux qui sont responsables des fringales et de la fatigue (ex.: coup de pompe de 11h).

       Préserver la masse maigre (les muscles), c’est-à-dire perdre surtout de la masse grasse, afin d’éviter le phénomène de « yoyo » (cas des jeûnes).

alt   exemple de livre de recettes peu caloriques et non sucrées

Les protéines sont intéressantes, car elles agissent à ces trois niveaux. Les formes « farines de protéines » sont performantes pour réduire l’appétit, donc faciliter au début le changement des habitudes alimentaires. Elles se présentent soit :

—>       sous forme alimentaire aromatisée (origine : caséine du lait + soja + blanc d’œuf) : il y a des soupes, des crèmes, des flans, des gateaux et même des pâtes (50% de protéines). Nombreuses marques de qualité (ex. Eurodiet, Kot, Insudiet …)

—>       sous forme de farine sans goût, que l’on peut rajouter à tous les aliments ou boissons (origine soja). Exemple de produit de qualité peu cher : « Métanutril minceur » (bon de commande à télécharger dans la boutique, section « laboratoires partenaires »).

alt   farines de soja pure (sans OGM)

 

Nous déconseillons par contre formellement les inhibiteurs d’absorption des graisses (Alli et Xenical), responsables d’atteintes hépatiques rares, mais graves (cf. rapport AFSSAPS).

A lire aussi : Chanal Guy « – 37 Kilos à 2 : maigrir, oui, mais jamais sans son médecin  » (éditions Harmoxel, 1997)

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.