Séminaire 3 – 11 : Les Reins et la Vessie (1ère partie)

Les Reins Shen 肾

Introduction

Les Reins sont un Organe capital, qui représente nos fondements et le caractère héréditaire de chaque individu.

Comme fondement, il est dit que le Rein est le fondement du Yin et du Yang, du Qi et du Sang, de la Vie. Et que le Rein est la racine du Qi (Shen Wei Qi Zhi Gen 肾为气之根).

On l’appelle également l’Organe du Feu et de l’Eau (Shui Huo Zhi Zang 水火之脏). C’est pourquoi on dit que tout Feu et toute Eau provient du Rein.

Fournissant les caractéristiques héréditaires de notre être, les Reins sont la racine du Ciel Antérieur (Shen Wei Xian Tian Zhi Ben 肾为先天之本) : tout ce qui est inné est en relation avec le Rein.

Comme fondement, les Reins sont en charge des substances les plus denses de notre organisme (les os, le Jing) ; et comme il est en charge du Jing, et que le Jing est lié aux moelles, alors les Reins sont en charge des moelles et donc du cerveau.

En tant que fondement, il a pour mission de garder, de stocker (on ne gâche pas son capital !). C’est pourquoi il est lié à l’hiver (saison de « garde »), et à la fonction de Jing Qi 精气 (capacité de stockage).

Représentant l’aspect inné de notre être, les Reins gouvernent tous les processus « héréditaires », notamment la naissance, la croissance, le développement et la reproduction.

Les Fonctions des Reins

Shen Cang Jing 肾藏精: les Reins stockent le Jing

Le Rein stocke le Jing : le Jing, que l’on traduit par Essence, est très précieuse et ne doit pas être dispersée.

Le Jing joue un rôle sur la croissance, le développement et la reproduction. Il est hérité principalement des parents.

Forme très concentrée de Qi, il peut être renouvelé mais très lentement et à certaines conditions : il faut qu’il y ait un excédent de Qi Pur qui a été produit par la Rate, qui se concentrant, permet de regénérer du Jing.

On distingue deux formes de Jing :

  • Le Jing Prénatal (Xian Tian Zhi Jing 先天之精) : ce Jing est celui dont se nourrit le fœtus. Il va donner les caractéristiques au bébé : caractère d’un parent, traits d’un autre…
  • Le Jing Postnatal (Hou Tian Zhi Jing 后天之精) : ce Jing est celui produit par le surplus de Pur de la Rate. Il provient donc des aliments.

Traditionnellement il est dit que le Jing du Rein est stocké dans les Méridiens Extraordinaires.

Les Reins Produisent la moelle, remplissent le Cerveau, contrôlent les Os

Les Reins stockent le Jing 精, et le Jing a la possibilité de produire la Moelle (par moelle on entend moelle épinière, cerveau – aussi appelé la « Mer des moelles »-, et moelle osseuse). Et l’os, en Médecine Chinoise, est considéré comme une solidification du Jing.

D’où la phrase suivante :

Shen Zhu Shen Zhi Gu Sui 肾主身之骨髓 : Le Rein régit la moelle et les os du corps entier

Nous avons donc pour résumer : le Rein, qui stocke le Jing :

  • Le Jing est assimilé au sperme, et le Rein contrôle les processus de reproduction.
  • Le Jing solidifié donne de l’os, utilisé pendant les phases de croissance, de développement (phases que contrôle le Rein).
  • Le Jing produit également la moelle épinière, et alimente ainsi le Cerveau.

Les dents sont appelées le « surplus des os » : observant l’état des dents, on peut obtenir des informations sur la quantité de Jing restant.

Si le Jing des Reins s’affaiblit (il le fait de manière physiologique avec l’âge), on peut avoir :

  • au début une fatigue cérébrale,
  • puis les dents s’altèrent,
  • puis les os s’altèrent.

Dysfonctions

C’est pourquoi, en cas d’insuffisance de Jing des Reins, on peut voir

  • Pensée lente, mauvaise mémoire, concentration difficile : ici, ce n’est pas parce que les processus sont « englués » par l’humidité (comme si la Rate était en cause), mais par un tableau de vide de Jing des Reins qui ne peut produire suffisamment de moelle, ce qui lèse l’alimentation du cerveau.
  • Vertiges et étourdissements : la moelle est en insuffisance.
  • Os et Dents Fragiles.
  • Retard à la croissance : car il est plus difficile et plus lent pour le Rein, responsable de la croissance, d’instiller du Jing condensé, de l’os, dans l’organisme.
  • Vieillissement précoce : car les mécanismes de mémoire, de consolidation osseuse, de reconstruction de l’organisme sont ralentis ; et donc l’ensemble de l’organisme s’altère sans que la régénération ne suive le même rythme.
Shen Zhu Sheng Zhang, Fa Yu, Sheng Zhi : Les Reins gouvernent la naissance et la croissance, le développement et la reproduction

Les Reins sont associés au Tian Gui 天癸, qui rythme nos grands cycles de naissance, croissance, reproduction. C’est pourquoi on dit que les Reins gouvernent la naissance, la croissance, le développement et la reproduction. Et le sperme est lui-même une forme de Jing.

C’est pourquoi concrètement les problèmes de développement tardif (le développement chez les enfants se mesure d’ailleurs par…l’âge osseux), de vieillissement précoce, certains problèmes de malformation ou de fertilité peuvent être liés aux Reins en Médecine Chinoise.

On notera que chez l’homme, les testicules sont parfois appelées les « Reins externes ». On retrouve le lien entre Jing et reproduction.

Le Rein contrôle la retenue et le stockage.

C’est pourquoi il est dit : Shen Zhe Feng Cang Zhi Ben : Le Rein est la racine de l’obturation et de la thésaurisation. Le Rein est lié à notre capital héréditaire : on ne le gaspille pas et on doit contrôler qu’il n’y ait pas de fuite de capitaux !

Pour l’obturation, cela s’applique en particulier aux deux Yin, les orifices du bas : anus et méat urinaire. C’est pourquoi, si le Qi des reins est insuffisant on peut avoir des symptômes tels que fuites urinaires, spermatorrhée ou incontinence anale.

Le Rein est associé à l’hiver, et son énergie est donc conforme à celle de l’hiver : c’est un moment de Yin dans le Yin, où on doit se calmer, dormir plus, avoir moins de relations sexuelles, … pour stocker, et concentrer le Yin.

Cas des gastros après les fêtes

La période des fêtes, entre Noël et le Nouvel An, est souvent une occasion de beaucoup manger, beaucoup boire, et de peu dormir. Tout cela est plutôt contraire à l’énergie de l’hiver. Du coup, on est plus vulnérable (il n’y a plus de correspondance entre notre équilibre Yin-Yang et l’équilibre Yin-Yang de la nature à ce moment-là). Les Xie Qi peuvent alors plus facillement nous atteindre. Et il n’est ainsi pas rare de voir des épidémies de gastros après les fêtes.

Par ailleurs, au cours de ces agapes, on accumule en son sein les toxines. Au printemps, lorsque le Yang remonte à la surface, ces toxines obstruent le bon déploiement du Yang. D’où également les vulnérabilités au mois de février (souvent dans la seconde partie de février), et les conseils de drainage du Foie au printemps.

Shen Zhu Shui Ye 肾主水液 : Les Reins dominent l’eau et les liquides

On dit aussi que « le Rein régit l’eau et les Jin Ye » et que « le Rein est l’organe de l’Eau qui régit les Jin Ye ».

Cette fonction est liée à plusieurs aspects :

  • Le Rein est l’organe du Feu et de l’Eau (Shui Huo Zhi Zang 水火之脏). C’est pourquoi on dit que tout Feu et toute Eau provient du Rein. On dit que le Rein est la source du Yin et du Yang. Et c’est pourquoi le Rein est lié à Ming Men (la porte de la vie).
  • Le Rein est la source inférieure de l’Eau et elle a une fonction de transformation de l’Eau.
  • Par ailleurs, elle fait remonter cette « Eau Véritable » pour former les Jin Ye

Ainsi,

« Zhen Shui (真水 l’Eau véritable), monte en longeant le rachis jusqu’au cerveau pour former le « Sui Hai » (髓海 la Mer des Moelles) et pour faire sécréter les JinYe (津液 les liquides organiques) lesquels entrent, d’une part, dans les vaisseaux pour aller nourrir les extrémités, et d’autre part dans les cinq Zang et les six Fu. Les JinYe accompagnent également le Xiang Huo (le Feu Ministre) pour circuler furtivement dans l’ensemble du corps »

(Zhao Xian Ke, cité dans Acupuncture Traditionnelle Chinoise No 14, institut Yin-Yang).

Source inférieure de l’Eau

Cette fonction est assurée par le Qi Hua du Rein : le Feu (le Qi Hua est un Qi Yang) du Rein (transmis à la Vessie) « vaporise » la partie pure de l’eau qui remonte au Poumon. La partie impure est évacuée, le Rein gouvernant l’ouverture et la fermeture de la Vessie.

Dysfonctions

S’il fait froid (par exemple si on boit glacé), la partie « vaporisée » sera moins importante, et les urines seront plus claires et plus longues.

Si le Feu des Reins est insuffisant par exemple, ou si sa fonction de Qi Hua est déficiente, il ne peut « contenir » les vannes, notamment inférieures, ni vaporiser suffisamment d’eau, et les urines sont claires et abondantes également.

Si au contraire, les Reins sont obstrués (par de l’humidité par exemple), les vannes restent trop fermées, et les urines seront peu abondantes.

Shen Zhu Na Qi 肾主纳气 : Le rein domine la réception du Qi

Nous avons entrevu cet aspect-là dans la respiration :

« Le Poumon est le Maître du Qi, le Rein est la Racine du Qi ».

Car pour que le Qi puisse être utilisé par le corps, l’air doit descendre jusqu’aux Reins, y être capté, pour enraciner et conserver ce Qi. C’est pour cela qu’il est dit que le Rein régit l’accueil et la réception du Qi ».

C’est pourquoi on dit « Le Rein est responsable de l’inspiration, le Poumon est responsable de l’expiration ».

Dysfonctions

En cas de Qi des Reins insuffisant, on peut avoir de l’essoufflement avec de faibles inspirations (Le chant, la déclamation à haute voix de vers, peuvent aider en cas de symptômes semblables).

Les Reins : ses attributs

Shen Zai Zhi Wei Kong 肾在志胃恐 : Le Sentiment du Rein est la Peur

Kong, la Peur est un mouvement inconsidéré du cœur, un cœur qui bat trop fort.

La Peur est toutefois à distinguer de la frayeur qui est subite, en sursaut, et qui peut impliquer la Vésicule Biliaire. Elle est à distinguer aussi des angoisses, qui peuvent impliquer le système du Cœur.

La Peur Kong fait descendre le Qi : par exemple elle fait descendre les urines (pensez à quelqu’un qui s’oublie lorsqu’il a très peur). Cette peur appartient au Rein, aux fondements. Elle est donc omniprésente (physiologiquement) de la naissance à la mort. On peut parler de Peur profonde.

Shen Zai Ye Wei Tuo : Les liquides du Reins sont la salive épaisse

Tuo : la salive épaisse est différente de Xian la salive claire (celle-ci étant celle qui sert à La Rate pour les fonctions de digestion). Tuo appartient au Rein, et en cela, est plus dense et se rapproche plus du Jing, que la salive claire.

On retrouve Tuo par exemple pendant un effort physique soutenu : allez courir 2 heures, vous verrez qu’après quelque temps, vous produirez une salive différente, qui n’est pas en lien avec la fonction digestive, et qui est plus dense que celle-ci.

Très dense, elle se rapproche du Jing, et c’est pourquoi il est fortement déconseillée de la cracher (contrairement à ce que font les footballeurs sur le terrain !).

Shen Kai Jiao Yu Er Ji Er Yin : Les orifices du Rein sont les Oreilles et les Deux Yin

Les Oreilles :

Les Oreilles ressemblent aux Reins : ils ont tous deux des formes de haricot (qu’il est d’ailleurs conseillé de manger en cas de vide du Rein).

En observant les oreilles, on peut donc avoir une idée du Jing du Rein : on regarde la forme de l’oreille, et celle du lobe de l’oreille. D’ailleurs, les représentations du Bouddha nous le montrent souvent avec de longs lobes charnus, signe d’un Jing bien rempli !

Buddha_statue

Applications Cliniques

Profitons-en pour évoquer des pathologies d’oreille ; cela montre à quel point il est très utile d’effectuer un examen clinique complet avant d’aboutir au diagnostic, et pourquoi peut être trompeur d’effectuer des raccourcis.

Les Reins s’ouvrent aux oreilles. Les otites sont des affections de l’oreille, avec perte d’audition généralement, et donc pourraient être liées au Rein…

Or, cela n’est que très rarement le cas !

Ici, on parle de Zang Fu, des organes. Les organes d’une personne jeune ont, sauf exceptions, suffisamment de Qi, surtout au niveau des Reins : le Jing antérieur est quasiment intact.

Les otites sont plutôt alors des manifestations liées à des problèmes de circulation ou à la présence de Xie Qi au niveau … des méridiens. Et nous verrons que les méridiens qui passent par les oreilles sont principalement les méridiens Shao Yang de la Vésicule Biliaire et du Triple Réchauffeur, et que ceux-ci sont souvent utilisés pour traiter les otites !

D’où la nécessité d’effectuer dans tous les cas des examens cliniques complets, avant d’en déduire un syndrome.

Les Deux Yin :

Les Deux Yin sont les orifices du bas : méat urinaire et anus.

Le Rein appartient au Réchauffeur Inférieur, et « contrôle la retenue et le stockage », notamment de tout ce qui est dans le Réchauffeur Inférieur. Ainsi, il contrôle les deux orifices du bas.

En cas d’insuffisance, on peut voir de l’incontinence et de l’énurésie. Bien sûr, la Vessie sera également touchée. Et la Vessie est le Fu associé au Rein. En tant que telle, elle représente un aspect Yang du Rein (les Zang Fu sont rappelons-le des couples Yin Yang). Et en cas d’incontinence, les urines sont en effet souvent claires (le Yang est touché).

On peut trouver également chez l’homme des spermatorrhées nocturnes ou diurnes, signe de moindre efficience de la fonction de retenue du Rein.

Concernant l’orifice yin postérieur, on peut voir des diarrhées, par vide de Reins. Celles-ci sont généralement très matinales, et sont appelées « diarrhée du Chant du Coq ». Elles arrivent au moment de la journée où l’énergie du Rein est la plus vide (le petit matin). Et étant dues à une insuffisance, elles sont généralement aqueuses et peu odorantes.

Shen Cang Zhi 肾藏志 : Les Reins abritent la Volonté

La Volonté : Zhi 志, correspond au guerrier au-dessus du Cœur. Zhi est la capacité réalisatrice, la capacité à mettre en œuvre une action.

Pour mettre en oeuvre une action, nous avons besoin de :

  • La Rate : qui regroupe les informations reçues et les donne à Shen,
  • Shen : qui en fait la synthèse, en dégage le but,
  • le Hun : qui éclaire sur la stratégie à mener pour la mise en oeuvre,
  • la Vésicule Biliaire : qui renforce la détermination et va amorcer le mouvement,
  • les Reins : qui font que nous le réalisons concrètement.

Il s’agit de quasiment la même phrase que « Shen Cang Jing »肾藏精 : le Rein thésaurise le Jing. Et comme le Jing abrite Zhi, thésauriser l’un c’est thésauriser l’autre : il y a une relation très étroite entre le Jing et la capacité réalisatrice. On le voit chez les personnes âgées qui ont moins de Jing et qui ont également moins de capacité à réaliser leurs rêves (cela va souvent avec une moindre envie, celle-ci étant liée au vide de Foie et de Hun).

Enregistrer

A propos de l'auteur
Jean-Laurent Barbier

Ingénieur de l’Ecole Nationale Supérieure de l’Aéronautique et de l’Espace (Toulouse, France).
Acupuncteur de l’Institut Shao Yang à Lausanne (Suisse).
Ostéopathe de l’Ecole de Lausanne-Belmont.