Les ventouses

Les VENTOUSES

C’est l’application des petites cloches en verre, bambou ou plastique (chaudes ou pas), dans le but d’attirer le sang et de favoriser la libre circulation de l’énergie dans le corps.

 

ventouses1

 

Le vide créé dans la ventouse dilate les pores et les vaisseaux sanguins superficiels. Ceci produit une congestion cutanée localisée sur le site de l’application du vide, traduite par un changement d’aspect de la peau qui rougit et se couvre de points rougeâtres à violacés, lors qu’il y a stagnation. La ventouse – mobilisant le Qi et le Sang – produit aussi parfois un changement dans l’état psychologique du patient qui se trouvant détendu, a plus de facilité à relativiser sa vie et a considérer les possibles solutions disponibles à appliquer pour les améliorations nécessaires.

Ainsi les ventouses traitent le blocage, limitent l’acidose corporelle locale et l’augmentent des mécanismes de défense du corps.

Dans la médecine chinoise traditionnelle, les ventouses sont appliquées à des endroits précis correspondant à des points d’acupuncture choisis en fonction du trouble à soigner.

Avec les ventouses, le sang est mobilisé, les inflammations sont considérablement atténués, les liquides organiques sont mobilisés, le tissu conjonctif tonifie et par son extraordinaire capacité à éliminer les stagnations, il est aussi indiqué d’utiliser les ventouses à des fins esthétiques

Les ventouses chauffent les méridiens, y font circuler l’énergie, chassent le froid et activent la circulation sanguine.

L’action d’aspiration induite par la pression négative dans la cupule, amène ce qui est en profondeur (Yin) à la surface (Yang). L’énergie bloquée à l’intérieur (Yin) sera amenée à la surface (Yang) et dégagée.

Les ventouses régulent les flux de Qi et de Sang. Elles contribuent aussi à aspirer et éliminer des facteurs pathogènes externes (Vent, Froid, Humidité, Chaleur). Des blocages sont dissous, les douleurs diminuent, la circulation du sang s’améliore, les muscles se décontractent, la chaleur interne est réduite.

Le patient se sent régénéré et son système immunitaire est stimulé.

 

TECHNIQUES D’APPLICATION

Dans la médecine chinoise traditionnelle, les ventouses sont appliquées à des endroits correspondant à des points d’acupuncture choisis en fonction du trouble à soigner.

Dans certains cas, une saignée peux être faite avant la pose de la ventouse dans le but d’éliminer la stagnation.

Dans d’autres cas, la pose de la ventouse de fait avec des ventouses aimantés ou simplement chaudes.

 

INDICATIONS DES VENTOUSES

Elles sont efficaces dans bon nombre de pathologies, qu’elles soient respiratoires, rhumatismales, arthrose, névralgie, sciatique, douleurs dorsales, dermatologiques, digestives, gynécologiques ou dans les cas de maux de tête et migraines à répétition.

Les tendinites, les entorses, les crampes, la constipation, etc …

Lors que la ventouse est mobilisée elle favorise le traitement de la cellulite.

 

CONTRE-INDICATIONS

Ne pas utiliser sur les enfants de moins de 4 ans

Personnes sous traitement par anticoagulants ou suspicion d’hémorragie

Brûlures en général. Plaies ouvertes et traumatismes récents.

 

FORMATION AUX VENTOUSES

La formation aux ventouses a lieu à la fin de la deuxième année de médecine chinoise.

L’histoire des ventouses, les applications de diverses techniques selon les pathologies seront clairement expliquées.

Les saignées faites avant les ventouses prendront une partie importante du cours, ainsi que diverses protocoles de traitement en fonction des pathologies à traiter.

 

 

 

A propos de l'auteur
Solange MUNOZ
Acupuncteur et naturopathe, enseignante en thérapie brèves webmaster du site : www.medicina-integrada.org