L’huile de Krill

L’huile de Krill 

En norvégien, krill veut dire « nourriture de baleine » et désigne les nuées de minuscules crustacés qui forment les bancs de zooplancton. L’espèce la plus connue, l’Euphausia superba est une petite crevette dont la taille varie entre 0,6 et 10 cm. On la trouve surtout dans les eaux froides de l’Antarctique. On évalue la quantité de krill des océans à environ 6 000 millions de tonnes. 

L’huile de krill est riche en substances nutritives :

 

1/ Des acides gras :

 

  • Oméga 3 (300 mg, dont EPA 150 mg : DHA 90 mg),
  • Oméga 6 (20 mg)
  • et Oméga 9 (70 mg)

 

 

2/ Des phospholipides (phosphatidylcholine, phosphatidylinositol et phosphatidyl -éthanolamine)

3/ Des antioxydants (vitamines A et E)

Une étude à l’université de Montréal en 2002 a mis en évidence l’efficacité de l’huile de krill sur les facteurs vasculaires, celle-ci étant supérieure aux huiles de poisson.

 

 

L’indication de cette huile dans les maladies rhumatismales, les asthénies et les troubles de phanères (cheveux et ongles) est bien sûr justifiée.   

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.