Linum usitatissimum

alt   LINUM USITATISSIMUM 

Plante annuelle de la famille des Linacées, cultivée principalement pour ses fibres et pour ses graines oléagineuses. Il a deux sortes de fleurs pour qu’une fécondation directe soit impossible :

  1. les unes ont des pistils surmontés d’une « antenne à pollen », alors que leurs étamines sont au contraire très courtes,
  2. les autres fleurs ont un pistil à antenne courte.

Seules les fleurs de type opposés peuvent se polliniser. 

NOM FRANÇAIS : Lin cultivé (Ang.: Flax / All.: Flachs / Esp.: Lino) 

PRINCIPES ACTIFS des semences : 30 % d’huile grasse insaturée (Oméga 3), mucilages, glucosides cyanogénétiques  

INDICATIONS : effet laxatif mécanique, eczéma 

HOMEOPATHIE diathésique : remède du groupe du Calcium (Kollitsch p. 121). Troubles urinaires et irritation respiratoire (toux avec dyspnée)

Au cours du cancer de l’ovaire de la poule (seul animal à présenter spontanément des cancers de l’ovaire), des chercheurs américains (Gynecologic Oncology, mai 2010) ont présenté une étude montrant qu’un régime enrichi en graines de lin (riche en oméga 3) améliore significativement la survie des poules.

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.