L’ultra-levure

Saccharomyces boulardii

 

Malgré son déremboursement, l’on reparle de l’Ultra-levure (Pr. P. Rampal dans « Gastro-enterologie » avril 2007) : 

 

« L’étiologie des Mici (maladie de Crohn et Recto-colite-hémorragique) est mal connue, même si plusieurs études mettent en évidence une dysrégulation de la réponse immunitaire muqueuse, dirigée contre les éléments de la flore intestinale, chez des sujets génétiquement prédisposés. L’activation des voies pro-inflammatoires (NF kappa B et MAP kinases) entraîne le recrutement de lymphocytes T responsables de l’inflammation chronique. Des études in-vitro avaient montré une inhibition du facteur NF kappa B par les pro-biotiques dont S. Boulardii. Un modèle animal a été imaginé par l’INSEM U576 : celui du transfert des lymphocytes CD4+ chez des souris Scid, qui induit une réponse inflammatoire de type Th1, semblable à celle observée dans la maladie de Crohn. 

 

Saccharomyces Boulardii a été administré par gavage, à des doses allant de 1 à 1000 ug/jour. On constate qu’à partir de 100 ug, S. Boulardii prévient de façon significative la perte de poids, et induit une réduction de l’inflammation et de l’infiltrat des cellules CD4+ dans le colon. Le mécanisme mis en évidence est celui de l’accumulation des cellules de type Th1 dans les ganglions mésentériques, corrélés avec une diminution des lymphocytes T dans le côlon. A noter que ce phénomène ne s’observe pas avec un autre type de Saccharomyces« .

Bien connu pour l’effet de prévention des diarrhées dues aux antibiotiques et en particulier pour neutraliser l’entérotoxicité de la toxine de Clostridium difficile. Voici une autre indication de l’effet physiologique remarquable de certains de nos « petits remèdes ».

 

Saccharomyces cerevisiae

La « Levure de bière » (Ang.: Brewer’s yeast / All.: Bierhefe), qui contient des enzymes (diastases), des vitamines B et des sels minéraux est encore utilisée en traitement de la séborrhée, de l’acné et des furonculoses. Ce qui confirme les relations Gros intestin <–> Peau mis en avant depuis toujours par la MTC.

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.