Maladies auto-immunes du sang

Maladies auto-immunes des cellules du sang

Anémie de Biermer (ancienne « anémie pernicieuse »)

Anémie mégaloblastique due à la diminution de l’absorption de la vitamine B12 par le duodénum, secondaire à l’atrophie de la muqueuse gastrique avec achlorhydrie. Diagnostic = AC anti-estomac + anti-facteur intrinsèque (70% des cas). NB. elle est assez souvent associée à une thyroïdite de Hashimoto.

B12

 

Anémie hémolytique (AHAI) Diagnostic à affirmer par le « test de Coombs »

La lyse par autoAC (IgG + Complément) des érythrocytes (après un épisode infectieux ou un K) va induire un syndrome anémique et un ictère, sans modification des plaquettes.

Remèdes des anémies graves = Ferrum phosphoricum , Manganum , China (as)
Remède complexes des agranulocytoses = GALIUM-HEEL + TONSILLA COMP. + MOLYBDAN Compositum.

Purpura thrombopénique idiopathique (PTI)

Purpura ou hémorragies muqueuses et viscérales, apparaissant après une virose (ou une vaccination ROR !). Le myélogramme est indispensable. Si malgré la corticothérapie, la thrombopénie reste inférieure à 20 000/ml, le traitement classique consiste en une splénectomie !

Remèdes de la fragilité capillaire et des troubles de la coagulation = Arnica (hg), Phosphorus et Cinnamomum (si)
Mais pensez aussi à : Millefolium (hg), Gentiana lutea (ka), Thlaspi bursa pastoris (na)…

Remèdes complexes de la fragilité capillaire et des troubles de la coagulation = PHOSPHOR-Homaccord + CINNAMOMUM- Homaccord + TRAUMEEL (ARNICA compositum en Suisse )

           Le purpura thrombotique thrombocytopénique (PTT)

ou maladie de Moschcowitz est une forme rare et grave de microangiopathie thrombotique caractérisée par une anémie hémolytique par micro angiopathie, une thrombopénie périphérique, des signes neurologiques centraux, une fièvre et éventuellement une atteinte rénale.

 

Il existe des formes familiales et des formes sporadiques, primitives ou secondaires. Pour les formes sporadiques secondaires de nombreuses situations physiologiques ou pathologiques sont retrouvées : grossesse, néoplasies, connectivites, infections, maladies iatrogènes …

Il s’agit d’une urgence diagnostique et thérapeutique, car l’évolution spontanée en l’absence de prise en charge adaptée est rapidement fatale dans plus de 90 % des cas. Le traitement repose essentiellement sur des échanges plasmatiques et doit être entrepris le plus rapidement possible, afin d’éviter la survenue de lésions irréversibles. La prise en charge est multidisciplinaire et permet actuellement une survie chez plus de 80 % des patients.

 

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.