Muriaticum acidum

Muriaticum acidum

Groupe des Acides

 » L’intolérance « 

Les acides correspondent à des états de désadaptation biologique (déshydratation des tissus jusqu’à l’ulcération) et psychologique (précipitation, épuisement, douleurs et agressivité).

Muriaticum acidum (acide chlorhydrique concentré : HCL). Acide minéral hautement toxique : à n’utiliser qu’en haute dilution ! =  » l’intolérance  » (solaire ?), aggravation de Lachesis =  » la passionnaria « 

Psyché : prostration (nette lors d’un état infectieux), avec céphalées, vertiges, hypoacousie …

Soma : sécheresse, inflammation et ulcérations buccales

Sécheresse des lèvres (craquelées et douloureuses), de la langue (haleine fétide et dysphagie), de la bouche (stomato-pharyngite ulcéreuse +++).


Et recto-génitales : leucorrhée putride, anus enflammé, prolapsus rectal (subit, douloureux), incontinence recto-vésicale :


  • selles involontaires avec gaz (Aloe)
  • ne peut uriner sans déféquer (Causticum).
  • hémorroïdes douloureuses au moindre contact.

Lucite : allergie cutanée solaire. Eruptions vésiculeuses ou taches pigmentaires …

NB. Durant l’exposition solaire, l’association (Apis + Medusa + Sol) marche bien !


Cybernétique : proche de Sulfuricum acidum, mais peu d’amélioration par la chaleur.


A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.