Le myélogramme

Le myélogramme (qui s’effectue par ponction au niveau du sternum, sinon dans la crête iliaque) sera prescrit pour explorer la vitalité des cellules souches, lors :

  • — d’une anémie macrocytaire en l’absence de régénération (réticulocytes bas)
  • — d’une bicytopénie (GR avec Plaquettes ou GB bas),
  • — en cas de présence de blastes (cellules jeunes anormales = leucémie) dans le sang circulant, pour préciser le niveau d’envahissement.

C’est un examen hospitalier qui nécessite une interprétation par un hématologue qualifié.

NB. Pour compléter l’exploration d’une anomalie de la formule sanguine, on demandera aussi le dosage de :

  1. du fer sérique (12 à 32 μmol/litre) et de la ferritine (protéine portant le fer = 20 à 180 ug/l), très augmentée dans l’hémochromatose
  2. la transferrine et calculer le coefficient de saturation en fer de la transferrine (lire le dossier « Le métabolisme du Fer »)
  3. la vitamine B12 et l’acide folique (qui rentrent dans la fabrication de l’hémoglobine).

 

 

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.