Natrum muriaticum

 

Natrum muriaticum

Remède du groupe des Sodium

« Souvenirs, souvenirs« 

Sel marin, cristaux de chlorure de sodium. La salaison conserve …

alt   


Causalité : Le deuil (chagrin intériorisé) : il a tout perdu !


Problématique : Narcissisme fondé sur la douleur : fierté ombrageuse sur culte des souvenirs. Deux aspects :

  1. névrotique (l’adolescent intraverti) 
  1. border-line (homosexualité, anorexie mentale … vers le retrait psychotique ?)

 

Psyché : Le repli sur soi comme principe d’existence

Hypersensibilité, donc vulnérabilité aux chocs émotionnels… Introverti (difficulté de communication, préjugés et opposition systématique), il cherche à garder le contrôle de la situation, d’où rumination silencieuse, procès d’intention et culpabilité vécue dans la solitude. Inhibition affective et susceptibilité : le pire ennemi de Natrum muriaticum, c’est lui même !

NatrumMur


Soma : Les troubles de la pompe à sodium .

 

1/ Dérèglement endocrinien profond (le sel, comme les hormones stéroïdiennes, accompagne l’eau) = dysthyroïdie, diabète maigre ou trouble surrénalien (suite de traitement hormonal ou corticostéroïdien ?) :

— épuisement, se plaint d’un constant manque d’énergie. Spasmophilie : paresthésies, maladroit dans son épuisement (casse tout !),

— acné, aménorrhée ou règles tardives, vagin sec et/ou leucorrhées irritantes (ce qui n’améliore pas une frigidité/impuissance de dysmorphophobie !)

2/ Assimilation réduite =

 — déshydratation, malgré une soif intense et un désir de sel …

 — dénutrition, malgré un appétit augmenté – ou anorexie mentale + +

3/ Défaut d’élimination =

 — baisse de toutes les sécrétions : œdèmes localisés (cellulite), constipation de selles sèches, congestion des sinus … jusqu’à l’œdème cardio-rénal !

— extériorisation anarchique (allergique ?) : coryza spasmodique (écoulement aqueux abondant), migraines, asthme, eczéma sec, urticaire, herpès ….


Modalités : Aggravation par : les émotions ++, la consolation

– de 9h à 11heures, après les règles, à la pleine lune.

– à la chaleur du soleil, l’été, au bord de la mer (HMD).

 

Cybernétique : Les Natrum signent un problème identitaire qui se manifeste sur l’axe « Poumon –> Foie » (énergie et sang = émotions), alors que pour les Ammmonium et les Kalium, il se manifeste sur l’axe « Rein –> Coeur »(eau et feu = sécheresse).

Cette problématique va s’accompagner de nombreux remèdes dystoniques : Ignatia amara (la déception), Staphysagria (le non-dit), Ambra grisea (le « coup de vieux »), Cyclamen (la migraine), Chamomilla (le chantage affectif) …

 

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.