Névrites

   Névralgies – névrites

Ce chapitre recouvre des affections d’origines différentes :

  1. aiguës fébriles : séquelles d’encéphalite, polio …
  2. dégénératives de mécanisme immunitaires : SEP, SLA …
  3. irritatives ou virales localisées : névralgie faciale par exemple
  4. des séquelles traumatiques.

Il faudra bien évidemment utiliser les remèdes étiologiques, chercher et traiter systématiquement les épines irritatives (les « champs perturbateurs » des neuralthérapeutes) : granulome dentaire, stérilet, cicatrice toxique…

– L’atteinte fonctionnelle –

Remède principal entre la phase aiguë et la période paralytique : Phosphorus … « la faiblesse irritable » : atteinte cellulaire et fonctionnelle.

Paralysie spasmodique :

  • Causticum … paraplégie périphérique ou d’installation progressive
  • Lathyrus (pb) … paraplégie spastique avec incontinence d’urine et impuissance
  • Zincum … épuisement, tremblements et dépression nerveuse

Paralysie flasque :

  • Calcarea carbonica … le membre paralysé est froid ++
  • Gelsemium (mn) … myélite (avec tremblement)
  • Silicea … amaigrissement et hypersensibilité.

Paralysie des extenseurs : Arsenicum album … atteinte de la substance grise.

Troubles visuels et vertiges : Conium (paralysie ascendante)/ Argentum nitricum / Oleander (pb)

L’amyotrophie : Abrotanum (na) … surtout membres inférieurs, avec alternance d’entérite et de rhumatismes

Névrite de l’abdomen :

  • Argentum nitricum … crise gastrique
  • Dioscorea (mg) … coliques améliorées par le mouvement et penché en arrière
  • ou Plumbum … diarrhée sur fond de constipation
  • Tellurium (s) … le syndrome du canal lombaire étroit

Pelvis :

  • Platina ou Palladium … d’origine ovarienne ou testiculaire
  • Sepia … névralgie pelvienne et sciatique

Coccyx :

  • Alumina … « syndrome de la queue de cheval », sécheresse peau et muqueuses ++
  • Causticum … faiblesse des sphincters
  • Cedron (as) … périodicité névralgique journalière ponctuelle !
  • Kalium bichromicum ou Kalium iodatum … rhumatismale
  • Platina (au) … avec sensation d’engourdissement
  • Ruta graveolens (si) … sur luxation

Brûlures névritiques à la plante des pieds, la nuit : Magnesia muriatica, Phytolacca (ka), Zincum

Cicatrices douloureuses des amputés : Ammonium muriaticum, Fluoricum acid., Hypericum (hg)…

   Fibres nerveuses en microscopie

– Les séquelles –

Visuelles : ptose, diplopie, strabisme, nystagmus … Agaricus (pb), Oxalicum acid. (la SEP), Physostigma (mn).

Gestuelles : maladresse, spasticité, troubles de la coordination …

  • Agaricus (pb) … tremblements, spasmes, tics
  • Zincum (zn) … agitation des jambes, et Zincum picricum

Auditives : Salicylicum acidum

Séquelles encéphalitiques : Causticum, Gelsemium, Phosphorus ou Thuya occ.

Neuralgia

éventuellement : Arsenicum album / Aurum

Nous avons eu de bons résultats avec l’auto-hémothérapie, une goutte de sang du pli du coude étant mélangé à une ampoule de « Cerebrum compositum » (lab. Heel), puis réinjectée en sous-cutané.

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.