ORL généralités

L’ORL … généralités

Le système respiratoire (nez, sinus, oreilles, gorge, larynx, bronches et poumons) est un ensemble de muqueuses qui constitue la première ligne de défense du système immunitaire (SRE), en relation avec celle du colon (en MTC siège de « Wei Qi », l’énergie défensive) et de la peau : ces trois organes constituant les « limites du corps ». Un adulte inhale environ 12 kg d’air par jour (beaucoup plus que d’eau + aliments = 3 kg). Le système respiratoire est donc la cible privilégiée d’infections et de pollutions aériennes. L’enfant sera particulièrement touché, par un double mécanisme : ses voies aériennes sont hypotrophiques (1/5 du calibre adulte par rapport à l’effort demandé) et immatures sur le plan immunologique, donc s’enflammant facilement.

A la partie supérieure, l’étage moyen de la face est constitué d’une multitude de cavités (nez, gorge, oreille moyenne, sinus, bouche), tapissées de muqueuses richement vascularisées que drainent la lymphe. Ces espaces confinés vont être le siège de troubles aiguës et chroniques, pour lesquels il faudra faire la part des facteurs :

  • de congestion muqueuse, sur une épine irritative mécanique (ex. : déviation de cloison nasale), allergie ou infection chronique, de congestion vasculaire,
  • sensorielle et neurologique : par involution neuro-arthritique (selon l’état général et les facteurs génétiques).

L’ORL et la pneumologie constituent les motifs de consultation sont les plus fréquents en médecine générale et un tiers des journées de travail perdues.

  • les infections aiguës sont des inflammations brutales et transitoires, le plus souvent d’origine virale (60%), plus rarement à Pneumocoques ou à Haemophilus (surinfection ?),
  • les inflammations chroniques des voies aériennes sont le plus souvent liées au tabac (ou à d’autres irritants), et il existe des exacerbations infectieuses (poussées aiguës) sur des troubles ventilatoires chroniques.
  • les inflammations chroniques font bien sûr le lit d’évolutions auto-immunes désespérantes (ex.: la DDB), ou de bourgeonnements kystiques (ex.: polypes des cordes vocales) et tumoraux.
A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.