Parietaria officinalis

alt   PARIETARIA OFFICINALIS

Plante herbacée, vivace, du sud de l’Europe, de la famille des Urticacées. Souvent accrochée aux vieux murs, étalant ses tiges rousses, elle a reçu de nombreux noms vernaculaires évocateurs : Perce-muraille, Casse-pierre. Elle est couverte de poils non urticants et son pollen est une des sources d’allergènes les plus importantes du Midi. Petites fleurs mâles, femelles et hermaphrodites ! 

NOM FRANÇAIS : Pariétaire (Ang.: Parietary / All.: Glaskraut / Esp.: Parietaria) 

PRINCIPES ACTIFS : amers, flavonoïdes, tanin, mucilages, soufre, nitrate de potassium, calcium et silice.  

INDICATIONS : diurétique léger (lithiase), vulnéraire. Les BNS la proposent souvent dans des situations de surpoids et d’hyper insulinisme (patients de type Lycopodium). 

HOMEOPATHIE diathésique : remède du groupe de l’Aluminium (Kollitsch p. 251). Gravelle avec oligurie, s’accompagnant de cauchemars. 

ACTION BIOLOGIQUE (BNS):

  • Baisse les tests : Albumines / Alpha 1 précipitines / Ammonium
  • Augmente les tests : Mercurius 
A propos de l'auteur
Jean Yves Henry

Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur.
Auteur d’une dizaine d’ouvrages, il coordonne l’enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l’aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.