Phaseolus vulgaris

 

alt   PHASEOLUS VULGARIS 

Fabacée annuelle, originaire du nouveau monde, couramment cultivée comme légume (formes grimpantes et formes naines), mais sensible au froid et attaqué par de nombreux ravageurs (insectes, acariens …).

On en consomme soit la gousse (haricot vert ou « mange-tout »), soit les graines à maturité, riches en protéines (par symbiose avec des bactéries du sol). 

alt   

NB. La forme de la graine du haricot le prédestine – selon la théorie des signatures – à guérir les maladies des reins. 

NOM FRANCAIS : le Haricot commun, Fayot (Ang.: Bean / All.: Bohne / Esp.: Judia)

PRINCIPES ACTIFS : acides aminés (Arginine), cellulose, pectine, tanins, flavonoïdes, potassium, acide cyanidrique … 

INDICATIONS thérapeutiques classiques (gousses) : carminatif, diurétique, hypoglycémiant (réduit la vitesse d’absorption des sucres). 

HOMEOPATHIE diathésique : remède du groupe du Sodium (Kollitsch p. 53). Flatulence excessive avec troubles cardiaques. Palpitations avec pouls rapide et sensation de mort prochaine. 

PSYCHE (B. Vial) : « absence de richesse : remède des prétentieux » ?


A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.