Pieds

    Les pieds

L’articulation tibio-tarsienne supporte des pressions importantes. Le pied est une mosaïque osseuse imbriquant 30 pièces maintenues par de forts haubans tendineux, constituant la « voute plantaire ».

1 – affections traumatiques : entorses (surtout le ligament latéral externe) = Arnica, Ruta grav., Natrum sulf., Calcarea fluor., Calcarea carb. …

2 – affections dégénératives (arthrose) et inflammatoire (arthrite / goutte ?)

  • Ammonium mur. … douleurs du bout des doigts (nb. douleurs névralgiques en général)
  • Manganum aceticum … orteils enflés avec tâches rouges surélevées très douloureuses
  • Polygonum aviculare (si) … deuxièmes phalanges

3 – arthropathies neuro-vasculaires = neuro-algodystrophie/Sudek-Leriche = Oenothera biennis (ac) 1 DH, 30 gouttes par jour, dès que possible.

  • Aurum … a une action spécifique sur le scaphoïde
  • Platina (au) … action spécifique sur le calcanéum
  • Sulfuricum acid. … métatarsiens (// à des problèmes hépatiques graves)

4 – atteinte abarticulaire (tendinite achiléenne, bursite, talalgie plantaire, métatarsalgies, hallux valgus, orteil en marteau …)

ActeaSpicata

  • Actea spicata (s) … enflure et déformations
  • Berberis (al) … le tendon d’Achille (douleur le long du trajet du méridien de Vessie)
  • Eupatorium perf. (ca) … douleurs aiguës du « cou de pied », aggravées par le mouvement,
  • Nux vomica (s) … douleur du talon, aggravée en marchant (avec Kalium bichrom. ou Rhododendron)
  • Ulmus campestris (s) … avec sensation d’engourdissement

Chevilles

Nosode : Medorrhinum … douleur sourde, continue

EpineCalcaneenne    épine calcanéenne

Hallux valgus et épine calcanéenne : Heckla lava (remède-clef des exostoses) ou Ammonium phosphoricum

EpineCalca

Les complexes du lab. Heel : « Ostéoheel » … exostoses (Calc. phos. /Heckla lava / Natrum sulf. …)

Cors aux pieds douloureux : abrasion + semelles proprioseptives + Ranunculus serenatus (s) …

Pied plat douloureux : Ruta, Magnesia muriatica, Strontium carbonicum

LedumCheville

La maladie de Sever est une ostéochondrite du pied, dénommée également « apophysite postérieure calcanéenne » ou « ostéochondrite juvénile du tarse ». Il s’agit d’un trouble de la croissance du noyau secondaire d’ossification postérieure du calcanéum. Elle est superposable à la maladie d’Osgood-Schlatter au niveau du genou.

Elle se manifeste chez l’enfant en période de croissance (10 à 16 ans), avec un pic entre 12 et 15 ans. L’enfant se plaint d’une talalgie au cours de la marche ou d’un effort sportif, et s’atténue au repos. Les douleurs sont plutôt localisées sur les faces latérales et postérieures du talon, parfois sur le tendon d’Achille ou sur la partie inférieure du talon. L’atteinte peut-être uni ou bilatérale.

La radiographie montre parfois une condensation du noyau de densification.

Les diagnostics différentiels sont l’ostéomyélite, la fracture du calcanéum, une tendinite d’Achille entre autres.

Le traitement consiste en un arrêt des activités sportives, des techniques d’étirement du mollet, de la cryothérapie, l’application de pommades anti-inflammatoires, le port d’orthèses plantaires et beaucoup de repos.

 

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.