Piper

alt

PIPER ANGUSTIFOLIUM

Pipéracée du Pérou

NOM FRANÇAIS : Matico (Ang.: Matico / All.: Maticobaum)

PRINCIPES ACTIFS : 1 à 3% d’HE (bornéol, sesquiterpènes, phénols), résines, tanins, amers

INDICATIONS : diurétique, antiseptique urinaire

HOMEOPATHIE diathésique : remède du groupe de l’Or (Kollitsch p. 306). Symptômes proches de Capsicum (Piper indicum), avec tendance aux hémorragies. 

 

PIPER CUBEBA

Pipéracée indienne

NOM FRANÇAIS : Cubèbe, poivre à queue (Ang.: Tailed pepper / All.: Kubebenpfeffer)

PRINCIPES ACTIFS : 10 à 20% d’HE de Cubèbe (sesquiterpènes)

INDICATIONS : Tonique, stomachique, carminatif, diurétique et aphrodisiaque (?). En MTC : « Réchauffe Rate, Estomac et Vessie : traitement des refus de manger et de boire »

HOMEOPATHIE diathésique : remède du groupe du Magnésium (Kollitsch p. 138) : uréthrite purulante, leucorrhée des petites filles, catarrhe nasal fétide

 

alt   PIPER METHYSTICUM

Pipéracée d’océanie. Chez les indigènes, la pulpe des racines est mâchée jusqu’à obtenir une bouillie qu’ils arrosent d’eau et laissent fermenter. Cette boisson est consommée lors de cérémonies rituelles pour ses effets tranquillisants et euphorisants.

NOM FRANÇAIS : Kawa-Kawa (Ang.: Kava-Kava / All.: Kavapfeffer)

PRINCIPES ACTIFS (partie utilisée = le rhizome) : 5% de résine (mélange complexe de lactones)

INDICATIONS : Psychotrope sédatif, myorelaxant, il donne l’impression d’intensifier le pouvoir d’observation. A doses élevées, c’est un analgésique de l’estomac et des voies urinaires et un narcotique.Servait, il y a quelques années de base à un décongestionnant pelvien : KAVIASE

HOMEOPATHIE diathésique : remède du groupe du Sodium (Kollitsch p. 54) :

  • Psyché : Le « délire amoureux »
  • Soma : Gonorrhée avec érections douloureuses et arthrite déformante (F.L.R. ?)

NB. Du fait de ses propriétés narcotiques, il n’est plus délivré qu’à partir de la 12 CH

EFFET BIOLOGIQUE (BNS):

  • Baisse les tests : Gamma précipitines / Mercurius / Euglobulines Gamma
  • Augmente les tests : Alpha 2 précipitines / Alpha 1 précipitines / Albumines  

PIPER METHYSTICUM essence spagyrique : Remède de l’esprit (comme Melissa) se dépasser, se surpasser. Libération des entraves du passé (peurs, dettes, expériences douloureuses, fardeaux) des interdits, des dépendances et de la culpabilité: auto interdiction au bonheur. Quand on revoit toujours le film des évènements passés, on ressasse, surexcitation cérébrale. Favorise la créativité, le développement de nos potentiels. Juger le problème de l’extérieur.

 

PIPER NIGRUM

Piperacée, liane vivace indienne, du sanskrit « pippali ». Les rameaux latéraux portent des racines crampons qui permettent la fixation de la liane. Les inflorescences sont des épis qui pendent. Le fruit est une baie sissile. Le poivre vert est la baie entière à l’état immature. Le poivre noir est le fruit cueilli mûr et séché au soleil. Le poivre blanc est un fruit mûr, débarrassé de son épicarpe et de la partie externe du mésocarpe. A présent, cultivé en Inde, Indochine, Malaisie, Brésil, Afrique, Océan Indien. 

NOM FRANÇAIS : Poivrier (Ang.: Black pepper / All.: Pfeffer)

INDICATIONS : épice tonique, carminative et fébrifuge. Entre dans la composition de nombreuses associations médicinales ayurvédiques. 

HOMEOPATHIE diathésique : remède du groupe de l’Or (Kollitsch p. 306). Symptômes d’inflammation des muqueuses proches de Capsicum (Piper indicum), mais sans tendance suppurative. Possède en outre deux symptômes particuliers :

  1. Coryza brûlant avec éternuements violents
  2. Douleurs urétrales avec priapisme. 

PRINCIPES ACTIFS : 1 à 2,5% d’Huile essentielle (phellandrène, limonène, pinène, pipéridine), résine renfermant la pipérine (5 à 9%), acétylcholine et choline 1% 

NB. Pour en savoir plus sur les poivres :

http://www.toildepices.com/index.php?url=/fr/plantes/angio_dic/piperacee/piper/_spp.php

Pour ceux que l’histoire intéresse, nous vous signalons le livre d’Edith et François-Bernard HUYGHE : « Les coureurs d’épices » (Petite bibliothèque Payot, 2002), qui raconte comment, depuis l’époque romaine jusqu’à nos jours, la quête des épices qui a été un puissant moteur de découvertes, de rivalités et de commerce mondialisé.

 

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.