Platina

Platina

Groupe de l’Or

 » La perfection  »

Métal lourd, absorbant certains gaz à haute température (cf. les pots catalyseurs). Remède qui symbolise l’idéal du moi « phallique » féminin = fantasme de puissance : l’autre existe si je sais le séduire, si je le tiens en mon pouvoir, sinon il est rejeté.

Symbole : « Miroir, dis-moi que je suis la plus belle !  »

Problématique : Romantique émotive, elle est vite déstabilisée, déception qu’elle surcompense par la recherche permanente d’une prise de pouvoir sur les autres : quête d’hommes « en vue », qu’elle veut dominer … mais aime pourtant tellement qu’ils « soient à la hauteur » (preuve de sa propre valeur en fait !)!!

Psyché : Orgueil et émotivité

L’hypersensibilité est en relation avec sa perception de l’harmonie des formes et des couleurs, pour finir en inquiétude permanente (bloquée par le plus petit détail qui cloche)! La sensation d’avoir atteint une forme de perfection, de présenter une personne impeccable, les rassure : exigence sur grand manque de confiance en soi .

Platina désire des relations intenses, riches d’émotions : ardente à vivre, avide de succès mondains, des plaisirs que permet l’aisance financière … »All I want in life, is the best of everything » (cf. le film « Wall Street »). Demandant sans cesse à être satisfaite de ses besoins sexuels … et l’étant au fond rarement.

S’acheminant avec une sorte de fatalité vers une autodestruction (alcool, abus en tous genres…), que son amour de la vie ou la certitude d’avoir raison, envers et contre tous, tentent d’endiguer… elle souhaite en finir (dans une « sortie » remarquée ?) car la conscience de son échec lui est insupportable (Aurum).

Soma : spasmes, crampes et névralgies

Hyperesthésies :  » comme un cercle serré autour de…  » (Cactus) =

  • Génital : intolérance au moindre attouchement, vaginisme ++ (Lilium tig.), ovarialgies (kyste fonctionnel de l’ovaire gauche), stérilité
  • Fourmillement du cuir chevelu et chute des cheveux (hypercholestérolémie +).
  • Constipation « loin de chez soi » : elle a du mal « à se laisser aller » hors de ses toilettes personnelles !
  • « Pas faim, ou au contraire faim féroce » (Kent).
  • Insomnie, palpitations, angoisses précordiales (Aurum).
  • Micropsie (= illusion que les objets sont plus petits par rapport à soi), ce qui est une forme de mépris inconscient.

Modalités :

  • Aggravée par les émotions et les frustrations, la fatigue nerveuse, les excès sexuels (ou refoulement), les règles, la nuit (idem tous les remèdes de luèse),
  • Améliorée par le grand air, la fraîcheur, au soleil (les cabines UVA !)
A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.