Plumbum

Plumbum

«  Si vous m’aviez connu avant ! « 

Le plomb est un métal lourd, toxique, mou à la température ambiante = c’est le remède de toutes les « rigidités ».

Problématique : Le principe même de limitation, d’interdiction (Surmoi Post Oedipien qui se dégrade), le met dans un état second, le pousse à transgresser l’interdit ! … Ces scandales désorientent son entourage !

Psyché : Torpeur et ralentissement intellectuel

L’âge et/ou la maladie sont des limitations : la conscience de son état, de cette impuissance (à tous les niveaux) le rend furieux contre lui- même.

Irritabilité alternant avec dépression et mélancolie, il exagère ses troubles (simule parfois !), finalement l’apathie l’emporte.

Soma : Spasmes et parésies

* Troubles digestifs : la  » colique de plomb  » … sub-occlusion avec vomissements et gaz, sur fond de constipation chronique (faux besoins ++). Maigreur et peau sèche.

* Troubles neurologiques : encéphalopathie avec tremblements des extrémités :


—> la maladie de Parkinson : faiblesse musculaire, faciès figé ….

 —> déficit suite d’une attaque cérébrale ou accès de SEP : paralysie spasmodique indolore , mais hypersensibilité des parties non affectées !

 —> céphalées pesantes et vertiges (positionnels), cataracte, rétention d’urine …

 —> névrite avec douleurs lancinantes (crampes), paralysie des extenseurs et atrophie musculaire rapide (saturnisme = mains tombantes, sauf 2 ème et 5ème : les « cornes ») .

* Troubles circulatoires : HTA (suite de glomérulonéphrite chronique ?) et artériosclérose : extrémités glacées, avec sensation de douleurs brûlantes .

Modalités :

  • aggravé par le mouvement, la fatigue, la compagnie, le soir et la nuit (douleurs), le froid
  • amélioré par la pression forte, le massage.


Cybernétique :

Plumbum aceticum … avortements répétés des HTA

Plumbum arsenicosum … prurit vulvaire sénile

Plumbum chromicum  entéralgie spasmodique violente

Plumbum iodatum  induration inflammatoire des seins

Plumbum phosphoricum  l’impuissance sexuelle des hypertendus maigres

Plumbum tetra ethylicum  delirium tremens avec hypotension et corps froid

 

Plusieurs articles intéressants démontrent que la violence urbaine a évolue de près avec les concentrations de plomb et que la transition a l’essence sans plomb a amorce une réduction durable de la violence. En voila un:

http://www.forbes.com/sites/alexknapp/2013/01/03/how-lead-caused-americas-violent-crime-epidemic/

 

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry

Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur.
Auteur d’une dizaine d’ouvrages, il coordonne l’enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l’aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.