Rappel anatomie du pied

Rappel de l’anatomie du pied 

Le pied est un organe du membre inférieur qui permet de rester en équilibre.

Il est constitué de 26 os et près de 7’200 terminaisons nerveuses (dans chaque pied).

C’est un organe qui est situé à l’extrémité distale du membre inférieur : la cheville fait la jonction entre la jambe et le pied. Le pied comprend : le tarse, le métatarse et les phalanges.

Pied2

Il est composé de 3 éléments principaux :

  • le tarse, dont les os comprennent :
    • le calcanéum, qui compose le talon,
    • l’astragale sur laquelle s’appuient les os de la jambe (tibia, fibula),
    • les os cunéiformes,
    • et le scaphoïde.
  • le métatarse (composé de 5 os),
  • les phalanges : os des orteils.

OsPied

À noter : le tarse et le métatarse s’assemblent pour former la voûte plantaire.

PiedLatéralPiedDos

Autres composants : glandes sudoripares et terminaisons nerveuses

Cet organe est une zone richement vascularisée.

  • Il compte de nombreuses terminaisons nerveuses, ce qui peut expliquer l’extrême sensibilité au toucher de cette zone.
  • Le pied est également un des endroits du corps qui contient le plus de glandes sudoripares. Il va donc être sensible aux variations de température et sécréter de la sueur en quantité importante.

OsPied2

 

Le pied : un organe d’équilibre

Le pied est indispensable à la tenue de la station debout : il permet d’assurer la marche chez l’individu.

C’est donc un organe d’équilibre :

  • il permet à l’homme de tenir « droit » sur ses deux jambes,
  • les deux pieds supportent la quasi-totalité du poids du corps.

Lors de la marche, le pied joue également un rôle d’amortisseur :

  • il permet de propulser le pied en avant, afin d’effectuer chaque pas,
  • lorsqu’il touche le sol, l’organe s’allonge de plusieurs centimètres.

Podologie

Forme d’empreinte de pied : normal (1) ; creux (2) ; pied bot varus équin (3) ; pied plat (4) ; pied bot talus valgus (5).

Problème d’anatomie du pied : douleurs, lésions, etc.

Des troubles de la marche pourront être engendrés par :

  • des douleurs diffuses de plus ou moins grande intensité situées à ce niveau,
  • des pertes de sensibilité,
  • des problèmes circulatoires, etc.

source : http://podologie.comprendrechoisir.com

PiedPostéroMediane  vue latéro-postérieure

A propos de l'auteur
Fabienne Aguet
Masseuse et réflexologue