Réflexologie (séminaire 1)

Programme du Séminaire 1 :

  • Introduction théorique : historique de la réflexologie, principes de fonctionnement. Indications, contre-indications.
  • Bibliographie – Le principe de projection – la théorie des zones – Les lignes directrices – les techniques de massage
  • Les relations de base entre la réflexothérapie et les 5 éléments MTC.
  • Démonstration pratique sur un/une des participants, apprendre la technique de la chenille, échange en binôme

Chaque journée, un temps sera prévu pour la révision de la théorie, et les questions des apprenants.

 

La Réflexothérapie / Réflexologie … de quoi s’agit-il exactement ? 

Le principe de projection : le pied est à la fois sentinelle et porte-parole de la santé physique, psychique, mentale et émotionnelle.

On peut imaginer le pied comme étant une sorte de télécommande et les points réflexes, les touches de la télécommande. Quand un organe ou une partie du corps est perturbé, l’énergie vitale est entravée, sa circulation est gênée dans la zone concernée. Le pied indiquera cette sensibilité ponctuelle.

Imaginons une personne allongée. Nous pouvons ainsi observer les orteils du patient comme emplacement de son crâne et la cambrure plantaire suivra parfaitement la cambrure de la colonne vertébrale.

Les zones cervicales, dorsales, lombaire et le sacrum correspondent à des zones réflexes sont des métamères des organes à proximités.

ImageRéflexo

 

Les deux pieds forment une unité et on prend en compte le pied antérieur, postérieur. Les organes médians se projettent sur les deux pieds et les organes périphériques trouvent leurs correspondances sur le pied gauche pour la partie gauche du corps et sur le pied droit pour la partie droite du corps.

On peut  donc distinguer sur une cartographie du pied tous les organes, glandes endocrines et toutes les parties du corps. Le chevauchement de certaines zones correspond à la superposition anatomique des organes.

Pour une meilleure précision des zones réflexes et situer les points de repère aidant à leur localisation, il est important de connaître les lignes directrices.

  1. Ceinture scapulaire : base des orteils
  2. Ligne de diaphragme (dite aussi ceinture solaire) : elle traverse latéralement le corps en-dessous des côtes. Sous les pieds, nous la trouverons donc à la base du thymus, juste au-dessous de la zone réflexe du cœur et du grill costal, traversant le pied horizontalement.
  3. Ligne de taille : relativement au milieu à gauche pour le pied gauche et à droite pour le pied droit, se trouve une protubérance. Il s’agit à nouveau d’une ligne transversale
  4. Ceinture pelvienne : Elle se remarque de par son changement de couleur et de texture. Au début du talon.
  5. La ligne du ligament : C’est la seule ligne directrice verticale. Elle est située entre le 1er et le 2ème orteil. En retroussant le gros orteil vers le dessus du pied, on sentira comme une corde tendue sous la plante du pied.

Des orteils rétractés, une voûte aplatie ou des chevilles enflées donnent des informations sur les parties ou les organes correspondants. Grâce à un toucher minutieux, le pied donnera l’information des éventuels dysfonctions à traiter par des ressentis particuliers (zones plus dures, granuleuses etc.) on va sentir très attentivement l’état des tissus et de l’épiderme.

Une sensation granuleuse, humide ou sèche indique un déséquilibre organique qu’il conviendra de traiter en localisant les points douloureux.

PiedsChine   Cartographie chinoise des zones réflexes

Le massage réflexe

La réflexologie se pratique en utilisant le pouce et en pratiquant une pression assez forte accompagnée d’un mouvement de rotation et de vibration, tandis que l’autre main soutient le pied.

Le thérapeute peut demander à la personne massée de lui signaler les points les plus douloureux afin d’éviter, lors des premières séances, la douleur intense qui provoquerait une crispation musculaire afin de trouver la pression adéquate qui donne la sensation que le point est bien stimulé.

Si la douleur est vive, il est suggéré de proposer au patient d’accompagner les pressions par de profondes respirations.

Une séance peut durer entre trente minutes et une heure si l’on souhaite obtenir l’effet escompté.

Après la séance, il convient de demander au patient de boire beaucoup d’eau afin d’éliminer les toxines qui auraient pu être mobilisées par la stimulation organique.

Après quelques séances de réflexologie, le pied présente moins de zones douloureuses à la pression et la personne massée fait l’expérience d’un état de bien-être et de vitalité sans cesse croissant.

NB. Le réflexothérapeute n’est pas médecin. Il n’instaure pas et ne modifie pas de traitement médical. Il doit savoir poser un diagnostic en sa qualité de réflexologue, être à l’écoute, sans juger et en cas de suivi médical, travaillera en accord avec le médecin et son patient.

La MTC nous enseigne les rapports existant entre certaines affections et les dysfonctions organiques sous-jaçentes, ainsi, dans le cas de l’allergie :

  1. Asthme    …    Allergie du poumon
  2. Eczéma   …   Allergie du rein
  3. Rhume des foins  …   Allergie du foie
  4. Urticaire et oedème de Quinke …  Allergie de la rate et du pancréas
  5. Migraine (vraie) …  Allergie du cœur

 

alt

A propos de l'auteur
Fabienne Aguet
Masseuse et réflexologue