Régime de la goutte

Régime de la Goutte

La goutte est une maladie métabolique complexe, qui évolue avec des phases aiguës (les « crises de goutte ») et des périodes chroniques d’hyper uricémie. 

Les causes en sont multiples, car l’excès d’acide urique peut provenir d’un trouble du métabolisme, d’une maladie sous-jacente (insuffisance rénale en particulier), de la consommation de certains médicaments (par exemple les diurétiques ou la chimiothérapie) ou du régime alimentaire (régime riche en protéines, ou consommation d’alcool).  

Les excès (alimentaires ou alcooliques) sont souvent à l’origine d’une crise de goutte. L’alcool (bière, vin blanc) diminue l’excrétion de l’acide urique dans l’urine. S’il est pris de façon excessive, il peut déclencher une crise. On conseille aux personnes qui souffrent de goutte d’éviter l’alcool ou au moins d’en diminuer la consommation. 

1/ Durant la crise (quelques jours) … Aliments à privilégier: lait (fromage, beurre), boudin, fruits (jus de fruits), tous les légumes, œufs, fruits secs (amandes), pain et céréales (pâtes), miel et confitures. Eau de boisson (alcaline bicarbonatée) = Vittel ou Vichy  

Attention, le traitement classique de la crise est la colchicine. Mais cette molécule d’origine végétale (Colchique) est rapidement toxique : il faut réduire les doses dès qu’une diarrhée apparait. A défaut, on peut utiliser les corticoïdes, dont il faudra également réduire les doses rapidement.

2/ Après la crise (c’est une maladie métabolique chronique) … « La goutte est la maladie des pécheurs et des chasseurs » ! 

Il est nécessaire de limiter les aliments riches en acide urique :

  • les viandes blanches (la volaille, les abats et le gibier)        
  •  les abats (cervelle, ris de veau, langue, tripes, rognons)        
  • les poissons (sardines, maquereaux …), les crustacés, mollusques …        
  • certains légumes diurétiques (asperges, épinards, oseille …) 

Il faut en outre augmenter la diurèse : apport en eau abondant (deux litres par jour), favorisant ainsi l’élimination de l’acide urique. Si lithiase = Capvern ou Evian 

Perdre quelques kilos (en cas de surpoids) peut contribuer à normaliser l’acide urique. 

Le traitement médical de la goutte chronique est le Zyloric (Allopurinol et ses génériques), qui augmente l’élimination de l’acide urique, sous la forme de son précurseur (plus soluble).
Or, ce remède a quelques effets secondaires … 

Teneur en acide urique de certains aliments (en mg pour 100 gr) :

Ne contiennent pas d’acide urique : lait et dérivés  –  sucre  –  fruits  –  pain  –  pâtes alimentaires.

Les légumes  sauf : 

  • Asperges                             50
  • Champignons                      50
  • Choux-fleurs                        50
  • Epinards                               50

Aliments d’origine animale  =  riches en acide urique

  1. ris de veau                         990                         
  2. rognons                              290                         
  3. foie                                      280                         
  4. cervelle                                195                         
  5. pigeon                                  175                         
  6. langue de bœuf                   165                          
  7. saucisse                              145    
  8. porc                                     125
  9. veau                                     115
  10. bœuf                                    110
  11. oie, canard                          100                       
  12. poulet                                    90
  13. mouton                                  80
  14. jambon                                  75

Poissons :

  1. Anchois                                465                       
  2. Sardines                               360                      
  3. Hareng                                   200                        
  4. Carpe                                     165
  5. Truite                                     165
  6. Saumon                                 130
  7. Cabillaud                                114

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.