Régime hypocalorique normoglucidique (ou « diabétique »)

Régime « hypocalorique normoglucidique » (encore appelé « régime diabétique »)

Base de la normalisation physiologique du poids et du diabète

Changement des habitudes alimentaires (afin d’éviter les phases de fatigue et fringales) 

Principe : éviter les pics d’hyper et d’hypoglycémies au cours de chaque journée

.

1/ Faire quatre petits repas. Ne sautez pas de repas, vous serez fatigué(e) et vous aurez bien plus faim au repas suivant. Si fringale, prendre une protéine en plus (sachets, barre ou flan – marque Eurodiet par exemple (produits de haute qualité – aux goûts peu sucrés)

.

2/ Eviter les aliments sucrés (bonbons, gâteaux, crêpes, miel, confitures, chocolat …). Pour les fruits (qui sont sucrés), on se limite à deux fruits par jour. Pas de soda ou limonade. NB. un verre de lait = un verre de bière = un verre de vin = un verre de Coca ou de Soda = 3 à 5 morceaux de sucre ! Donc à proscrire absolument, tant que le poids n’est pas normalisé.

.

3/ Prendre une protéine à chaque repas, c’est-à-dire que l’on choisira : viandes, poissons (et crustacés), œufs, ou laitages (yaourt ou fromage – maxi 30/50 gr./jour), champignon, spiruline.

.

4/ On ne prend de féculents qu’une à deux fois par jour :

  • 60 gr. de pain (complet si possible ou deux biscottes)
  • ou 100/120 gr. de pomme de terre, de riz, de pates ou de semoule, maïs,
  • ou 200 grammes de carottes, lentilles, petits pois, pois chiches ou haricots blancs …

.

5/ Les légumes sont libres : asperges, aubergines, brocolis, champignons, chou, concombre, courge, cresson, endives, haricots verts, navets, poireau, poivrons, radis, salades, tomates …

.

Ce qui se résume à vous poser deux questions à chaque fois que vous passez à table :

  1. je prends un farineux (pesé) ou un fruit ?
  2. quelle protéine je mange avec ?

En pratique (exemple – mais vous pouvez les changer de repas) :

.
Matin …    Thé, café ou tisane sans sucre
30 gr. de pain, une noix de beurre
Une protéine (ex. : tranche de jambon, de saumon, un œuf)
ou une boisson protéinée ou flan (type « Eurodiet ») 

.

Midi …    Une protéine (150 gr. environ de bœuf, veau, volaille, lapin, porc, agneau, poissons ou fruits de mer …)
Légumes verts, graines germées
Une portion de féculents (voir plus haut)

17 h …    Une protéine lactée (yaourt, fromage blanc ou 30 gr. de fromage)
Un fruit (volume d’un verre = 2 abricots, 3 prunes, une pomme …)

ou (si vous êtes en déplacement ou pressé) une boisson/barre protéinée (type « Eurodiet »)

Soir …        Une soupe de légumes (ou salades et légumes crus)
Une protéine (ou 250 gr. de Tofu)
Un fruit

Assaisonnement : sel, poivre, moutarde, épices, aromates, vinaigre, jus de citron, huile d’Olive, de Colza ou Noix. Un peu de beurre.

Les poissons, viandes et volailles sont à cuire sans matières grasses : rôtir, pocher, en papillotes, vapeur, court-bouillon …

.

Objectif réalisable de ce régime : perte de 1 à 3 kg. par mois. En mangeant (presque) de tout (mais en quantités pesées) et sans risque de YoYo.

En Europe, utilisez les sachets et barres EURODIET, à commander par internet = www.eurodiet.ch ou www.eurodiet.fr très pratiques si l’on doit sauter un repas ou pour limiter les fringales.

 

diethealth     Pour gérer sa santé, le régime doit être sous contrôle !

…………………………………………………………………………………………………………………………..

NB. Si la perte de poids souhaitée est importante et que vous n’avez pas de contre-indication,

vous pouvez opter pour une phase de cétose de 10 jours par mois : allez lire le dossier « Régime hyperprotéiné » 

…………………………………………………………………………………………………………………..

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.