Réglementation des plantes médicinales en Europe

 

La réglementation des plantes médicinales en Europe 

.

La « directive 2004/24/CE » a pour but d’harmoniser au sein de l’Union européenne l’enregistrement des médicaments traditionnels à base de plantes en instaurant une procédure d’enregistrement simplifiée, tout en garantissant la qualité, la sécurité et l’efficacité  des produits.

alt   le parlement européen

Le demandeur doit apporter la preuve de l’utilisation médicinale du produit pendant une période d’au moins 30 ans, incluant au moins 15 ans de commercialisation dans l’Union européenne, ceci constitue la base du caractère plausible de l’efficacité du médicament et de son innocuité.Cette directive vise donc à sauvegarder la santé publique et à faciliter la libre circulation des médicaments à base de plantes sur le marché européen.

En fait, cette « procédure simplifiée d’enregistrement » se révèle problématique. Le coût et la complexité du dossier d’enregistrement (de l’ordre d’au moins 60 000 euros par produit) est une barrière pour les entreprises soucieuses de se mettre en règle. Cette directive impose que tout médicament traditionnel déjà sur le marché avant sa date d’entrée en vigueur, soit mis en conformité dans un délai de 7 ans.

Les laboratoires ont donc dû mettre à jour leurs dossiers et les déposer auprès des autorités afin qu’ils soient réexaminés à la lumière de ce nouveau texte. La commercialisation de cette catégorie de médicaments peut être maintenue, dès lors que l’on a démontré leur conformité aux nouvelles exigences. Autant se préparer à arrêter la fabrication d’un produit, c’est moins compliqué.

Nous savons qu’en Europe les plantes médicinales pouvaient avoir trois statuts différents, celui de :
o    médicaments,
o    compléments alimentaires (au moins 15% des AJR),
o    « plantes médicinales vendues en l’état », par des pharmaciens, des herboristes, des naturopathes …

Le médicament doit, préalablement à sa commercialisation, avoir obtenu une « Autorisation de Mise sur le Marché » (AMM) ou un enregistrement délivré sur la base d’un dossier démontrant saqualité, sa sécurité et son efficacité  (qui peut reposer pour les médicaments traditionnels sur l’ancienneté d’usage). Il bénéficie d’une indication thérapeutique.

.

Le complément alimentaire quant à lui n’a pas vocation de soigner (on ne peut lui attribuer des propriétés de prévention de traitement ou de guérison de maladie humaine) mais de compléter l’alimentation en apportant des substances comme des plantes, ayant un effet nutritionnel ou physiologique, à l’origine d’un bénéfice  de bien-être ou de santé.

Les plantes commercialisées sous ces deux statuts sont présentées sous une forme d’administration, aisée, comme les gélules, les comprimés, les ampoules… ou des formes topiques, gels, crèmes…, s’il s’agit de médicaments administrés par voie locale.

A l’inverse, les plantes vendues en l’état nécessitent une étape de préparation avant utilisation, elles s’emploient la plupart du temps sous forme d’infusions, de décoctions, ou de macérations. Le professionnel qui les délivre doit avoir une connaissance approfondie en la matière pour pouvoir les conseiller à bon escient. Une proposition de loi visant à créer un  diplôme et organiser la profession d’herboriste a été déposée au sénat en juillet dernier. Il faut avoir en mémoire que ce diplôme avait été supprimé en France en 1941 (Vichy !).


Il existe actuellement en France 148 plantes médicinales libérées par le décret de 2008. Ces plantes peuvent être vendues en l’état, ou sous les formes de préparations répertoriées dans la liste fixée dans ce texte, en dehors du monopole pharmaceutique.

Le nombre d’espèces de plantes médicinales s’élève à 1 500 en Europe et à 20 000 dans le monde, rappellent les herboristes. Sans compter les remèdes mélangeant différentes substances. Les pharmaciens et les laboratoires se les sont donc accaparées !

De plus on nous dit qu’un jour, des plantes exotiques feront l’objet d’une procédure d’enregistrement allégée. En théorie oui, certaines plantes qui nous sont moins familières pourraient bénéficier de la procédure d’enregistrement simplifiée. Cependant, la difficulté résidera en la démonstration du recul d’utilisation en Europe. En pratique, la porte de la libre utilisation en Europe leur est fermée !

Qu’en est-il pour les mélanges de plantes pour les médicaments traditionnels à base de plantes ? … Tout produit composé d’une association de plantes pouvant justifier d’un recul d’autorisation d’au moins 30 ans, peut être enregistré en tant que médicament traditionnel. Cependant il doit disposer d’un usage documenté, ce qui est moins courant pour les associations que pour les plantes sous forme unitaire.

Quel est l’avenir de la phytothérapie en Europe ? Ne tendons-nous pas vers une trop fortestandardisation de cet « Art de guérir » ?… On ne peut que se réjouir du regain d’intérêt que suscitent les produits naturels, reflet de la recherche d’une vie plus saine, d’un retour à la nature et aux valeurs essentielles, signe très positif pour l’avenir de la phytothérapie en Europe.

La réglementation voulue par l’Europe sur les médicaments à base de plantes a pour origine un souci de protection de la santé publique. Cette harmonisation devait permet de mettre à la disposition du public, des médicaments qui allient tradition et exigences actuelles. Or, elle s’est faite dans le secteur libre autour du plus petit dénominateur commun des pays utilisateurs !

La liste communautaire des plantes autorisées :

ListePlantes

Acacia à gomme. Acacia senegal (L.) Willd. et autres espèces d’acacias d’origine africaine. Fabaceae Exsudation gommeuse = gomme arabique. En l’état

En poudre

Extrait sec aqueux

Ache des marais. Apium graveolens L. Apiaceae Souche radicante. En l’état

En poudre

Achillée millefeuille.

Millefeuille.

Achillea millefolium L. Asteraceae Sommité fleurie. En l’état
Agar-agar. Gelidium sp., Euchema sp., Gracilaria sp. Rhodophyceae Mucilage = gélose. En l’état

En poudre

Ail. Allium sativum L. Liliaceae Bulbe. En l’état

En poudre

Ajowan. Carum copticum Benth. et Hook. f.

(= Psychotis ajowan DC.).

Apiaceae Fruit. En l’état

En poudre

Alchémille. Alchemilla vulgaris L. (sensu latiore). Rosaceae Partie aérienne. En l’état
Alkékenge.

Coqueret.

Physalis alkekengi L. Solanaceae Fruit. En l’état
Alliaire. Sisymbrium alliaria Scop. Brassicaceae Plante entière. En l’état

En poudre

Aloès des Barbades. Aloe barbadensis Mill.

(= Aloe vera L.).

Liliaceae Mucilage. En l’état

En poudre

Amandier doux. Prunus dulcis (Mill.) D. Webb var. dulcis. Rosaceae Graine, graine mondée. En l’état

En poudre

Ambrette. Hibiscus abelmoschus L. Malvaceae Graine. En l’état

En poudre

Aneth. Anethum graveolens L.

(= Peucedanum graveolens Benth. et Hook.).

Apiaceae Fruit. En l’état.

En poudre

Aneth fenouil. Voir : Fenouil doux.
Angélique.

Angélique officinale.

Angelica archangelica L.

(= Archangelica officinalis Hoffm.).

Apiaceae Fruit. En l’état

En poudre

Anis.

Anis vert.

Pimpinella anisum L. Apiaceae Fruit. En l’état

En poudre

Anis étoilé. Voir : Badianier de Chine.
Ascophyllum. Ascophyllum nodosum Le Jol. Phaeophyceae Thalle. En l’état

En poudre

Extrait sec aqueux

Aspérule odorante. Galium odoratum (L.) Scop.

(= Asperula odorata L.).

Rubiaceae Partie aérienne fleurie. En l’état
Aspic.

Lavande aspic.

Lavandula latifolia (L. f.) Medik. Lamiaceae Sommité fleurie. En l’état
Astragale à gomme.

Gomme adragante.

Astragalus gummifer (Labill.) et certaines espèces du genre Astragalus d’Asie occidentale. Fabaceae Exsudation gommeuse = gomme adragante. En l’état

En poudre

Extrait sec aqueux

Aubépine.

Epine blanche.

Crataegus laevigata (Poir.) DC.,

C. monogyna Jacq. (Lindm.)

(= C. oxyacanthoïdes Thuill.).

Rosaceae Fruit. En l’état
Aunée.

Aunée officinale.

Inula helenium L. Asteraceae Partie souterraine. En l’état

En poudre

Avoine. Avena sativa L. Poaceae Fruit. En l’état

En poudre

Badianier de Chine.

Anis étoilé.

Badiane de Chine.

Illicium verum Hook. f. Magnoliaceae Fruit = badiane de Chine ou anis étoilé. En l’état,

non fragmenté

Balsamite odorante.

Menthe coq.

Balsamita major Desf.

(= Chrysanthemum balsamita [L.] Baill.).

Asteraceae Feuille, sommité fleurie. En l’état
Bardane (grande). Arctium lappa L.

(= A. majus [Gaertn.] Bernh.)

(= Lappa major Gaertn.).

Asteraceae Feuille, racine. En l’état
Basilic.

Basilic doux.

Ocimum basilicum L. Lamiaceae Feuille. En l’état

En poudre

Baumier de Copahu.

Baume de Copahu.

Copaifera officinalis L.,

C. guyanensis Desf.,

C. lansdorfii Desf.

Fabaceae Oléo-résine dite baume de copahu » . En l’état
Bétoine. Stachys officinalis (L.) Trevis.
(= Betonica officinalis L.).
Lamiaceae Feuille. En l’état
Bigaradier. Voir : Oranger amer.
Blé. Triticum aestivum L. et cultivars
(= T. vulgare Host)(= T. sativum Lam.).
Poaceae Son. En l’état
En poudre
Bouillon blanc. Verbascum thapsus L.,
V. densiflorum Bertol.(= V. thapsiforme Schrad.),V. phlomoides L.
Scrophulariaceae Corolle mondée. En l’état
Bourrache. Borago officinalis L. Boraginaceae Fleur. En l’état
Bruyère cendrée. Erica cinerea L. Ericaceae Fleur. En l’état
Camomille allemande. Voir : Matricaire.
Camomille romaine. Chamaemelum nobile (L.) All.
(= Anthemis nobilis L.).
Asteraceae Capitule. En l’état
Camomille vulgaire. Voir : Matricaire.
Canéficier. Cassia fistula L. Fabaceae Pulpe de fruit. En l’état
Cannelier de Ceylan.
Cannelle de Ceylan.
Cinnamomum zeylanicum Nees. Lauraceae Ecorce de tige raclée = cannelle de Ceylan. En l’état
En poudre
Cannelier de Chine.
Cannelle de Chine.
Cinnamomum aromaticum Nees,
C. cassia Nees ex Blume.
Lauraceae Ecorce de tige = cannelle de Chine. En l’état
En poudre
Capucine. Tropaeolum majus L. Tropaeolaceae Feuille. En l’état
Cardamome. Elettaria cardamomum (L.) Maton. Zingiberaceae Fruit. En l’état
En poudre
Caroubier.
Gomme caroube.
Ceratonia siliqua L. Fabaceae Graine mondée = gomme caroube. En l’état
En poudre
Carragaheen.
Mousse d’Irlande.
Chondrus crispus Lingby. Gigartinaceae Thalle. En l’état
Carthame. Carthamus tinctorius L. Asteraceae Fleur. En l’état
Carvi.
Cumin des prés.
Carum carvi L. Apiaceae Fruit. En l’état
En poudre
Cassissier.
Groseiller noir.
Ribes nigrum L. Grossulariaceae Feuille, fruit. En l’état
Centaurée (petite). Centaurium erythraea Raf.
(= Erythraea centaurium [L.] Persoon)(= C. minus Moench)(= C. umbellatum Gilib.).
Gentianaceae Sommité fleurie. En l’état
Cerisier griottier. Voir : Griottier.
Chicorée. Cichorium intybus L. Asteraceae Feuille, racine. En l’état
Chiendent (gros).
Chiendent pied de poule.
Cynodon dactylon (L.) Pers. Poaceae Rhizome. En l’état
Chiendent.
Chiendent (petit).
Elytrigia repens [L.] Desv. ex Nevski
(= Agropyron repens [L.] Beauv.)(= Elymus repens [L.] Goudl.).
Poaceae Rhizome. En l’état
Citronnelles. Cymbopogon sp. Poaceae Feuille. En l’état
En poudre
Citrouille. Voir : Courge citrouille.
Clou de girofle. Voir : Giroflier.
Cochléaire. Cochlearia officinalis L. Brassicaceae Feuille. En l’état
Colatier. Voir : Kolatier.
Coquelicot. Papaver rhoeas L.,
P. dubium L.
Papaveraceae Pétale. En l’état
Coqueret. Voir : Alkékenge.
Coriandre. Coriandrum sativum L. Apiaceae Fruit. En l’état
En poudre
Courge citrouille.
Citrouille.
Cucurbita pepo L.. Cucurbitaceae Graine. En l’état
Courge.
Potiron.
Cucurbita maxima Lam. Cucurbitaceae Graine. En l’état
Criste marine.
Perce-pierre.
Crithmum maritimum L.. Apiaceae Partie aérienne. En l’état
Cumin des prés. Voir : Carvi.
Curcuma long. Curcuma domestica Vahl
(= C. longa L.).
Zingiberaceae Rhizome. En l’état
En poudre
Cyamopsis.
Gomme guar.Guar.
Cyamopsis tetragonolobus (L.) Taub. Fabaceae Graine mondée = gomme guar. En l’état
En poudreExtrait sec et aqueux
Eglantier.
Cynorrhodon.Rosier sauvage.
Rosa canina L., R. pendulina L. et autres espèces de Rosa. Rosaceae Pseudo-fruit = cynorrhodon. En l’état
Eleuthérocoque. Eleutherococcus senticosus Maxim. Araliaceae Partie souterraine. En l’état
Estragon. Artemisia dracunculus L. Asteraceae Partie aérienne. En l’état
En poudre
Eucalyptus.
Eucalyptus globuleux.
Eucalyptus globulus Labill. Myrtaceae Feuille. En l’état
Fenouil amer. Foeniculum vulgare Mill. var. vulgare. Apiaceae Fruit. En l’état
En poudre
Fenouil doux.
Aneth fenouil.
Foeniculum vulgare Mill. var. dulcis. Apiaceae Fruit. En l’état
En poudre
Fenugrec. Trigonella foenum-graecum L. Fabaceae Graine. En l’état
En poudre
Févier. Voir : Gléditschia.
Figuier. Ficus carica L. Moraceae Pseudo-fruit. En l’état
Frêne. Fraxinus excelsior L.,
F. oxyphylla M. Bieb.
Oleaceae Feuille. En l’état
Frêne à manne. Fraxinus ornus L. Oleaceae Suc épaissi dit manne ». En l’état
En poudre
Fucus. Fucus serratus L.,
F. vesiculosus L.
Fucaceae Thalle. En l’état
En poudre
Galanga (grand). Alpinia galanga (L.) Willd. Zingiberaceae Rhizome. En l’état
En poudre
Galanga (petit). Alpinia officinarum Hance. Zingiberaceae Rhizome. En l’état
En poudre
Genévrier.
Genièvre.
Juniperus communis L. Cupressaceae Cône femelle dit baie de genièvre ». En l’état
Gentiane.
Gentiane jaune.
Gentiana lutea L. Gentianaceae Partie souterraine. En l’état
En poudre
Gingembre. Zingiber officinale Roscoe. Zingiberaceae Rhizome. En l’état
En poudre
Ginseng.
Panax de Chine.
Panax ginseng C.A. Meyer
(= Aralia quinquefolia Decne. et Planch.).
Araliaceae Partie souterraine. En l’état
En poudreExtrait sec aqueux
Giroflier. Syzygium aromaticum (L.) Merr. et Perry
(= Eugenia caryophyllus (Sprengel) Bull. et Harr.).
Myrtaceae Bouton floral = clou de girofle. En l’état
En poudre
Gléditschia.
Févier.
Gleditschia triacanthos L.,
G. ferox Desf.
Fabaceae Graine. En l’état
En poudreExtrait sec aqueux
Gomme adragante. Voir : Astragale à gomme.
Gomme arabique. Voir : Acacia à gomme.
Gomme caroube. Voir : Caroubier.
Gomme de sterculia. Voir : Sterculia.
Gomme guar. Voir : Cyamopsis.
Gomme Karaya. Voir : Sterculia.
Gomme M’Bep. Voir : Sterculia.
Griottier.
Cerisier griottier.Queue de cerise.
Prunus cerasus L.,
P. avium (L.) L.
Rosaceae Pédoncule du fruit = queue de cerise. En l’état
Groseiller noir. Voir : Cassissier.
Guar. Voir : Cyamopsis.
Guarana. Voir : Paullinia.
Guimauve. Althaea officinalis L. Malvaceae Feuille, fleur, racine. En l’état
En poudre (racine)
Hibiscus. Voir : Karkadé.
Houblon. Humulus lupulus L. Cannabaceae Inflorescence femelle dite cône de houblon ». En l’état
Jujubier. Ziziphus jujuba Mill.
(= Z. sativa Gaertn.)(= Z. vulgaris Lam.)(= Rhamnus zizyphus L.).
Rhamnaceae Fruit privé de graines. En l’état
Karkadé.
Oseille de Guinée.Hibiscus.
Hibiscus sabdariffa L. Malvaceae Calice et calicule. En l’état
Kolatier.
Colatier.Kola.
Cola acuminata (P. Beauv.) Schott et Endl.
(= Sterculia acuminata P. Beauv.),C. nitida (Vent.) Schott et Endl.(= C. vera K. Schum.) et variétés.
Sterculiaceae Amande dite noix de kola ». En l’état
En poudre
Lamier blanc.
Ortie blanche.
Lamium album L. Lamiaceae Corolle mondée, sommité fleurie. En l’état
Laminaire. Laminaria digitata J.P. Lamour.,
L. hyperborea (Gunnerus) Foslie,L. cloustonii Le Jol.
Laminariaceae Stipe, thalle. En l’état
Extrait sec aqueux (thalle)
Laurier commun.
Laurier sauce.
Laurus nobilis L. Lauraceae Feuille. En l’état
En poudre
Lavande.
Lavande vraie.
Lavandula angustifolia Mill.
(= L. vera DC.).
Lamiaceae Fleur, sommité fleurie. En l’état
Lavande aspic. Voir : Aspic.
Lavande stoechas. Lavandula stoechas L. Lamiaceae Fleur, sommité fleurie. En l’état
Lavande vraie. Voir : Lavande.
Lavandin Grosso ». Lavandula × intermedia Emeric ex Loisel. Lamiaceae Fleur, sommité fleurie. En l’état
Lemongrass de l’Amérique centrale. Cymbopogon citratus (DC.) Stapf. Poaceae Feuille. En l’état
En poudre
Lemongrass de l’Inde. Cymbopogon flexuosus (Nees ex Steud.) J.F. Wats. Poaceae Feuille. En l’état
En poudre
Lichen d’Islande. Cetraria islandica (L.) Ach. sensu latiore. Parmeliaceae Thalle. En l’état
Lierre terrestre. Glechoma hederacea L.
(= Nepeta glechoma Benth.).
Lamiaceae Partie aérienne fleurie. En l’état
Lin. Linum usitatissimum L. Linaceae Graine. En l’état
En poudre
Livèche. Levisticum officinale Koch. Apiaceae Feuille, fruit, partie souterraine. En l’état
En poudre
Macis. Voir : Muscadier aromatique.
Marjolaine.
Origan marjolaine.
Origanum majorana L.
(= Majorana hortensis Moench).
Lamiaceae Feuille, sommité fleurie. En l’état
En poudre
Maté.
Thé du Paraguay.
Ilex paraguariensis St.-Hil.
(= I. paraguayensis Lamb.).
Aquifoliaceae Feuille. En l’état
Extrait sec aqueux
Matricaire.
Camomille allemande.Camomille vulgaire.
Matricaria recutita L.
(= Chamomilla recutita [L.] Rausch.)(= M. chamomilla L.).
Asteraceae Capitule. En l’état
Mauve. Malva sylvestris L. Malvaceae Feuille, fleur. En l’état
Mélisse. Melissa officinalis L. Lamiaceae Feuille, sommité fleurie. En l’état
Menthe coq. Voir : Balsamite odorante.
Menthe poivrée. Mentha × piperita L. Lamiaceae Feuille, sommité fleurie. En l’état
Menthe verte. Mentha spicata L. (= M. viridis L.). Lamiaceae Feuille, sommité fleurie. En l’état
Ményanthe.
Trèfle d’eau.
Menyanthes trifoliata L. Menyanthaceae Feuille. En l’état
Millefeuille. Voir : Achillée millefeuille.
Mousse d’Irlande. Voir : Carragaheen.
Moutarde junciforme. Brassica juncea (L.) Czern. Brassicaceae Graine. En l’état
En poudre
Muscadier aromatique.
Macis.Muscade.
Myristica fragrans Houtt.
(= M. moschata Thunb.).
Myristicaceae Graine dite muscade » ou noix de muscade », arille dite macis ». En l’état
En poudre (graine)
Myrte. Myrtus communis L. Myrtaceae Feuille. En l’état
Myrtille.
Airelle myrtille.
Vaccinium myrtillus L. Ericaceae Feuille, fruit. En l’état
Olivier. Olea europaea L. Oleaceae Feuille. En l’état
Oranger amer.
Bigaradier.
Citrus aurantium L.
(= C. bigaradia Duch.)(= C. vulgaris Risso).
Rutaceae Feuille, fleur, péricarpe dit écorce » ou zeste. En l’état
En poudre (péricarpe)
Oranger doux. Citrus sinensis (L.) Pers.
(= C. aurantium L.).
Rutaceae Péricarpe dit écorce » ou zeste. En l’état
En poudre
Origan. Origanum vulgare L. Lamiaceae Feuille, sommité fleurie. En l’état
En poudre
Origan marjolaine. Voir : Marjolaine.
Ortie blanche. Voir : Lamier blanc.
Ortie brûlante. Urtica urens L. Urticaceae Partie aérienne. En l’état
Ortie dioïque. Urtica dioica L. Urticaceae Partie aérienne. En l’état
Oseille de Guinée Voir : Karkadé.
Panax de Chine Voir : Ginseng.
Papayer. Carica papaya L. Caricaceae Suc du fruit, feuille. En l’état
En poudre (suc du fruit)
Passerose. Voir : Rose trémière.
Paullinia.
Guarana.
Paullinia cupana Kunth.
(= P. sorbilis Mart.).
Sapindaceae Graine, extrait préparé avec la graine = guarana. En l’état
En poudre (extrait)
Pensée sauvage.
Violette tricolore.
Viola arvensis Murray,
V. tricolor L.
Violaceae Fleur, partie aérienne fleurie. En l’état
Perce-pierre. Voir : Criste marine.
Piment de Cayenne.
Piment enragé.Piment (petit).
Capsicum frutescens L. Solanaceae Fruit. En l’état
En poudre
Pin sylvestre. Pinus sylvestris L. Pinaceae Bourgeon. En l’état
Pissenlit.
Dent de lion.
Taraxacum officinale Web. Asteraceae Feuille, partie aérienne. En l’état
Pommier. Malus sylvestris Mill.
(= Pyrus malus L.).
Rosaceae Fruit. En l’état
Potiron. Voir : Courge.
Prunier. Prunus domestica L. Rosaceae Fruit. En l’état
Queue de cerise. Voir : Griottier.
Radis noir. Raphanus sativus L. var. niger (Mill.) Kerner. Brassicaceae Racine. En l’état
Raifort sauvage. Armoracia rusticana Gaertn., B. Mey. et Scherb.
(= Cochlearia armoracia L.).
Brassicaceae Racine. En l’état
En poudre
Réglisse. Glycyrrhiza glabra L. Fabaceae Partie souterraine. En l’état
En poudreExtrait sec aqueux
Reine-des-prés.
Ulmaire.
Filipendula ulmaria (L.) Maxim.
(= Spiraea ulmaria L.).
Rosaceae Fleur, sommité fleurie. En l’état
Romarin. Rosmarinus officinalis L. Lamiaceae Feuille, sommité fleurie. En l’état
En poudre
Ronce. Rubus sp. Rosaceae Feuille. En l’état
Rose trémière.
Passerose.
Alcea rosea L.
(= Althaea rosea L.).
Malvaceae Fleur. En l’état
Rosier à roses pâles. Rosa centifolia L. Rosaceae Bouton floral, pétale. En l’état
Rosier de Damas. Rosa damascena Mill. Rosaceae Bouton floral, pétale. En l’état
Rosier de Provins.
Rosier à roses rouges.
Rosa gallica L. Rosaceae Bouton floral, pétale. En l’état
Rosier sauvage. Voir : Eglantier.
Safran. Crocus sativus L. Iridaceae Stigmate. En l’état
En poudre
Sarriette des jardins. Satureja hortensis L. Lamiaceae Feuille, sommité fleurie. En l’état
En poudre
Sarriette des montagnes. Satureja montana L. Lamiaceae Feuille, sommité fleurie. En l’état
En poudre
Sauge d’Espagne. Salvia lavandulifolia Vahl. Lamiaceae Feuille, sommité fleurie. En l’état
En poudre
Sauge officinale. Salvia officinalis L. Lamiaceae Feuille. En l’état
Sauge sclarée.
Sclarée toute-bonne.
Salvia sclarea L. Lamiaceae Feuille, sommité fleurie. En l’état
En poudre
Sauge trilobée. Salvia fruticosa Mill.
(= S. triloba L. f.).
Lamiaceae Feuille. En l’état
En poudre
Seigle. Secale cereale L. Poaceae Fruit, son. En l’état
En poudre
Serpolet.
Thym serpolet.
Thymus serpyllum L. sensu latiore. Lamiaceae Feuille, sommité fleurie. En l’état
En poudre
Sterculia.
Gomme Karaya.Gomme M’Bep.Gomme de Sterculia.
Sterculia urens Roxb., S. tomentosa Guill. et Perr. Sterculiaceae Exsudation gommeuse = gomme de Sterculia, gomme Karaya, gomme M’Bep. En l’état
En poudreExtrait sec aqueux
Sureau noir. Sambucus nigra L. Caprifoliaceae Fleur, fruit. En l’état
Tamarinier de l’Inde. Tamarindus indica L. Fabaceae Pulpe de fruit. En l’état
En poudre
Temoe-lawacq. Curcuma xanthorrhiza Roxb. Zingiberaceae Rhizome. En l’état
Thé du Paraguay. Voir : Maté.
Théier.
Thé.
Camellia sinensis (L.) Kuntze
(= C. thea Link)(= Thea sinensis (L.) Kuntze).
Theaceae Feuille. En l’état
Extrait sec aqueux
Thym. Thymus vulgaris L.,
T. zygis L.
Lamiaceae Feuille, sommité fleurie. En l’état
En poudre
Thym serpolet. Voir : Serpolet.
Tilleul. Tilia platyphyllos Scop., T. cordata Mill.
(= T. ulmifolia Scop.) (= T. parvifolia Ehrh.ex Hoffm.) (= T. sylvestris Desf.),

T. × vulgaris Heyne ou mélanges.

Tiliaceae Aubier, inflorescence. En l’état
Trèfle d’eau. Voir : Ményanthe.
Ulmaire. Voir : Reine-des-prés.
Verveine odorante. Aloysia citrodora Palau
(= Aloysia triphylla (L’Hérit.) Britt.)(= Lippia citriodora H.B.K.).
Verbenaceae Feuille. En l’état
Vigne rouge. Vitis vinifera L. Vitaceae Feuille. En l’état
Violette. Viola calcarata L.,
V. lutea Huds.,V. odorata L.
Violaceae Fleur. En l’état
Violette tricolore. Voir : Pensée sauvage.

 

 

 

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.