Revue de presse

 Les livres récents que nous conseillons … et les autres !

 

Ces livres que nous conseillons, parfois un rien iconoclastes, sont écrits par des scientifiques qui démasquent les multiples aberrations du système de santé actuel :

1/ Commençons un véritable « pavé dans la mare » : le surprenant livre des prs Ph. EVEN et B. DEBRE : « Guide des 4 000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux » (édition du Cherche midi), déjà en rupture de stock et en retirage ! C’est ce que nous disons à FFMI depuis 20 ans (statines, désensibilisation, antidépresseurs, IPP, etc.) … enfin validé par deux pontes de l’université !

 

 

 

 

 

 

 

 

A chaque chapitre, l’industrie pharmaceutique est nommément mise en cause, ses études « bidon » décortiquées, son infiltration des rouages de contrôle de l’état, tout cela pour une inflation des prix et une prolongation des brevets. Voici un livre qui va rester sur notre bureau de consultation un bon moment. A faire lire absolument aux patients retissants à arrêter de s’empoisonner ! Il récidive en complétant son argumentaire contre l’utilisation des statines dans un ouvrage plus spécifique :

 

alt   

.

Puis par un troisième ouvrage, où il élargie la réflexion sur les dérives du système allopathique :

Corruption

.

2Dr. Sauveur BOUKRIS : « La fabrique de malades » (cherche midi, 2013) … Le délire des « traitements préventifs » : cholestérol, hypertension, cancer, dépression, ostéoporose, ménopause, etc … L’excès de médecine marketing qui nuit à la santé !

 

alt   

.

3/ L’excellent livre de Michel SCHIFF : « La science aveugle : comment résister aux marchands d’illusions biomédicales » (ed. Sang de la Terre, 2003). Une vision objective d’un ancien du CNRS devant l’aveuglement des praticiens !

 

 

4/ « Dites à votre médecin que le cholestérol est innocent, il vous soignera sans médicament » … d’un cardiologue et chercheur du CNRS, le dr. Michel de LORGERIL (ed. Th. Souccar). Enfin les arguments cachés de la statistique sont rendus public ! Les hypolipémiants ne servent à rien, même l’aspirine cardio peut être dangereuse !

Lorgeril   son dernier livre publié sur le sujet ++

 

Celui-ci a récidivé récemment avec deux ouvrages de la même veine : « Cholestérol, mensonges et propagande  » (ed. Th. Souccar) et « Le pouvoir des Oméga 3  » (ed. Alpen).

Site à visiter : http://michel.delorgeril.info/ 

 

5/ « Le grand secret de l’industrie pharmaceutique » de Ph. PIGNARRE, édition « la découverte ». Les magouilles du système pharmaceutique mondial, dénoncées par un de ses anciens dirigeants.

.

6/ « Médicaments dangereux : à qui la faute ? » Dr. Marc GIRARD (www.piktos.fr)

Un livre instructif sur les dérives du système de santé : Sang contaminé, hormone de croissance, vaccins contre l’hépatite B, la grippe ou le cancer de l’utérus : les gens n’en peuvent plus de constater que rien ne change malgré l’accumulation des scandales pharmaceutiques, et qu’au contraire, tout semble s’aggraver dans une ambiance révoltante d’impunité. Il s’agit donc de dire aux citoyens qu’ils ont raison d’être inquiets, de leur montrer que les réformes qu’on leur propose n’ont d’autre objectif que d’aggraver les conditions qui ont rendu possibles tous ces scandales, de les convaincre enfin qu’ils n’ont aucun motif sérieux de retrouver la confiance.

Médecin et consultant (pour l’industrie pharmaceutique notamment), le dr. Marc Girard a gardé de sa formation mathématique et de son expérience d’expert judiciaire, exigence de rigueur et de démonstration. On peut cependant lui reprocher une méconnaissance de l’homéopathie et donc un préjugé défavorable !

.

7/ “Le Sol, la Terre et les ChampsPour retrouver une agriculture saine” de Claude Bourguignon 
(éditions « Sang De La Terre » – 2008).

L’agriculture aujourd’hui est dans une impasse. L’intensification n’a pas été capable d’arrêter la famine, mais elle a épuisé des millions d’hectares de sol et dégradé la qualité… Un excellent ami et un ouvrage à lire, pour prendre conscience que ce qui se passe au sein de l’agriculture chimique est la copie conforme des « mauvais traitements » de l’industrie pharmaceutique.

.

8/ Pour changer la santé en profondeur, il est nécessaire d’envisager une approche globale. Nous aimons bien le livre de Dominique BOURG : « Pour une 6ème république écologique » (Odile Jacob). Professeur à l’université de Lausanne et spécialiste des situations de crise, il nous propose une nouvelle ambition pour l’humanité, devant la dégradation de la biosphère et le pouvoir persistant des oligarchies prédatrices.

.

9/ Le « best-seller » de 2011 : « Indignez-vous » de Stéphane HESSEL … car sur ce site, nous sommes tous des « indignés de la dérive médicale et pharmaceutique » que nous déplorons chaque jour. Nous luttons pour que cesse les dérives de l’argent (la mainmise des grands groupes pharmaceutiques sur la recherche et les options thérapeutiques), le cloisonnement des spécialités médicales (il y aura bientôt un spécialiste pour chaque organe !), du sort misérable fait aux « médecines douces » dans le système de santé (vous avez dit « chasse aux sorcières » ?) et le manque de formation à l’écoute du discours des patients, souvent clef de compréhension de bien des problèmes.

.

10/ La revue naturopathique « Naturelles », belle et précise, dans laquelle il nous arrive de passer un article … ainsi que sa page faceBook :

RevueNAT

.

11Enfin, les deux livres de Marie-Françoise COLLIERE, que nous avons eu le privilège d’accompagner dans ses derniers instants : « Promouvoir la vie, de la pratique des femmes soignantes aux soins infirmiers  » et « Soigner … le premier art de la vie « .

 

 

A contrario, nous ne conseillons pas du tout le livre suivant, déjà ancien : « Théorie des hautes dilutions et aspects expérimentaux » de Conte, Berliocchi, Lasne et Vernot.  http://www.high-dilutions.net/VersionFR/Theories/Exp.php

Nous avons connu Yves LASNE par le biais de son épouse, médecin également, qui travaillait sur la composition des floculats sériques. Ce sympathique chercheur, patron d’un service de médecine nucléaire, dans les hôpitaux de Lyon, avait eu l’idée de calculer la variation des caractéristiques physiques des solutions homéopathiques, au moyen de la résonance magnétique nucléaire. Les résultats étaient passionnants :

  1. il obtenait des courbes reproductibles, caractérisants l’élément dilué et dynamisé,
  2. il démontrait les différences des préparations hahnemanniennes et korsakoviennes,
  3. il remarquait l’effet délétère de la chaleur et de la pollution bactérienne des souches,
  4. enfin, il optimisait la vitesse de dynamisation des échantillons à 1 Htz, la fréquence de pulsation du corps humain.

Ces expériences, confirmées dans d’autres laboratoires, n’ont à ce jour pas d’explication logique. Il en a fait plusieurs intéressantes communications. C’est alors que celui-ci s’est lancé avec trois compères dans la publication d’un livre qui a malheureusement nuit à la crédibilité de son intéressante expérimentation !

Nous avons demandé à un scientifique de haut niveau de nous en faire une lecture critique, que je vous livre : « Ce n’est pas un livre scientifique, c’est un ramassis d’écrits pédants qui n’ont aucun sens. La partie mathématique est constituée de la mise bout à bout de tas de choses. La prédiction du mouvement brownien est un bel exemple de l’absurdité de leur soi-disant théorie. La présentation de la partie expérimentale n’est pas mieux : rien sur les procédures, la démarche proposée, la description des difficultés rencontrées, le calcul des erreurs et des incertitudes, la manière dont les informations sont extraites des expériences, les tests de la théorie, etc … C’est l’exemple par excellence de l’écrit pseudo-scientifique calamiteux. Notez que je ne suis pas étonné qu’ils n’en aient pas fait de publication scientifique ! Ce n’est pas ce type de travail qui va aider l’homéopathie à sortir de sa classification de pseudoscience ».

 

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry

Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur.
Auteur d’une dizaine d’ouvrages, il coordonne l’enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l’aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.