Ricinus communis

alt   RICINUS COMMUNIS 

Euphorbiacée pouvant atteindre 2 m de haut et dont certaines espèces naines sont cultivées pour la beauté de leur feuillage rouge. Les feuilles sont divisées en lobes dentés. Le fruit est composé de trois compartiments renfermant chacun une graine ressemblant à un gros grain de café lisse, luisant, gris, beige, diversement marbré selon les variétés. 

NOM FRANÇAIS : Le Ricin (Ang.: Castor bean / Esp.: Ricino) 

PRINCIPES ACTIFS : huile grasse, résines, enzymes et toxalbumine (purgative) 

INDICATION traditionnelle : purgatif (vermifuge) 

Ricinus

HOMEOPATHIE Diathésique : remède du groupe de l’Arsenic (Kollitsch p. 343). Congestion du foie avec nausées et vomissements glaireux. Diarrhée indolore, blanchâtre. Congestion des seins avec augmentation de la sécrétion lactée (NB. en MTC, diarrhée et lait sont deux symptômes à rattacher au pôle Rate-pancréas). 

ACTION BIOLOGIQUE (BNS) :

  • Abaisse les tests : Albumines / Gamma précipitines / Kalium
  • Augmente les tests : Alpha 2 et Bêta précipitines 

TOXICITE : Les graines renferment un poison violent : au bout de quelques heures surviennent des coliques et des diarrhées violentes. Trois ou quatre graines suffisent pour tuer un enfant !

alt   

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.