Séminaire 1-3 : La digestion, quelques descriptions physiologiques (2ème partie)

Les 5 Eléments : Wu Xing 五行 et la digestion

La Terre

Comme nous l’avons vu précédemment, la digestion tourne autour du Réchauffeur Moyen. Et le pôle associé au Réchauffeur Moyen est la Terre (Tu 土).

A la Terre sont associés les ZangFu suivants : la Rate et l’Estomac.

On ira tout d’abord voir l’Estomac (L’énergie Yang, le feu digestif en quelque sorte) lorsqu’il y aura des problèmes de digestion :

  • on interrogera sur l’appétit, et la fréquence des repas, leur quantité…
  • on interrogera sur la fatigue post-prandiale,
  • on examinera l’enduit de la langue,
  • on observera le visage du patient (où passe le méridien de l’Estomac),
  • on palpera le pouls du couple Rate/Estomac,
  • on testera les points Mu (RM12), Shu (V21 au niveau de K12) ; on pourra tester les points E36 (rempli ? vide ?), le méridien de l’Estomac le long du muscle tibial antérieur, le point E45 (dernier point de l’Estomac).

 

Si l’Estomac est associé à la force (quantitative) de digestion, la Rate, plus Yin, sera associée aux aspects « qualitatifs » de la digestion. Une femme enceinte et un ascète n’assimileront pas de la même manière la pomme qu’ils ont mangée.

Par ailleurs, la Rate appartient au pôle Terre, et donc aura en charge la saveur associée à la Terre, la saveur douce. Pensez-y lorsqu’il y a des soucis avec les douceurs, que ce soient les comportements alimentaires liés aux sucres ou les intolérances au gluten (on y retrouve le glu de glucose).

 

La Rate est un organe faible, souvent en insuffisance (Pi Chang Bu Zu 脾常不足). La Rate est liée au pôle Terre, auquel se rattache le climat « Humidité ». Naturellement l’humidité attaquera donc les organes liés à la Terre, et comme la Rate est souvent en insuffisance, elle y est particulièrement vulnérable. C’est pourquoi elle craint l’humidité (Pi Wu Shi 脾恶湿).

En cas de Rate en insuffisance, on retrouvera l’humidité par :

  • des selles pâteuses : l’humidité est encore présente. Demandez « est-ce que les selles tachent la cuvette ? »
  • des gonflements de tous ordres que l’on recherchera ; l’humidité, le gonflement et la plénitude sont en rapport avec la Rate (Zhu Shi Zhong Man Jie Shu Yu Pi).

La Rate est également souvent attaquée dans notre société car les Pensées Blessent la Rate (Si Shang Pi 思伤脾). Par pensées on entend tout ce que nous ressassons, ou les informations qui nous parviennent. Pensez à une personne mangeant son sandwich devant son ordinateur au travail….A la longue, cela peut blesser la Rate, organe souvent en insuffisance.

Rate ou Rate-Pancréas ?

La Rate, Pi (脾 ) est souvent traduite par Rate-Pancréas. A cela, deux raisons :

  • tout d’abord parce que la Rate du point de vue occidental n’a pas de lien avec la digestion
  • ensuite car c’est le Pancréas qui est responsable de la gestion des sucres dans l’organisme.

Ici nous la nommerons Rate, ou bien Pi 脾. Mais on peut garder en mémoire la traduction Rate-Pancréas.

 

Le Feu, ou « quand les émotions pèsent sur la digestion »

Le Feu nourrit la Terre. Les Organes associés au Feu sont le Cœur et le Maître du Cœur. Les Entrailles associées sont l’Intestin Grêle et le Triple Réchauffeur.

Commençons par les Entrailles (les Fu 府) :

Nous verrons le rôle de l’Intestin Grêle dans la digestion par la suite. Mais rappelons déjà qu’il est notre deuxième cerveau !

Le Triple Réchauffeur est une Entraille spéciale qui a pour fonctions entre autres :

  • d’être la voie du Yuan Qi (Yuan Qi Zhi Dao Lu 原气之道路)
  • d’être le lieu des transformations et des rencontres du Yin et du Yang (Yin Yang Jiao Hui 阴阳交會)
  • d’être la voie des Eaux (Shui Dao Chu Yan 水道出焉)
  • de transporter le Feu de Ming Men (par le méridien Shao Yang)

Pour schématiser, il est en rapport avec les aspects « fondamentaux » de tous les processus du corps : le Yin, le Yang, l’Eau, le Feu, le Yuan Qi…excusez du peu ! Et donc il a un rôle moteur fondamental dans la digestion.

 

Par ailleurs le méridien du Triple Réchauffeur est en relation midi-minuit avec celui de la Rate. Cela signifie que, comme la Rate est souvent en insuffisance, le Qi de la Rate est plutôt faible dans le méridien ; alors celui du Triple Réchauffeur pourra être en excès, ce qui peut entraîner une obstruction de la voie des eaux, du feu, du Yuan Qi, du Yin et du Yang (pensez aux autoroutes Genève Lausanne obstruées). Inversement régulariser ces canaux peut permettre au Qi de la Rate d’être plus fort.

 

Concernant les Organes Zang 脏 :

Le méridien du Maître du Cœur est en relation midi-minuit avec celui de l’Estomac ! Et le méridien du Maître du Cœur joue un grand rôle dans les émotions. S’il est perturbé (mauvaise nouvelle, stress, quête de sens…) alors il pourra être en déséquilibre, tout comme le Qi circulant dans son méridien. Cela affectera du coup le Qi du méridien de l’Estomac, et toute la digestion qui va avec. Essayez de manger en pensant au sens de la Vie !

Le méridien du Maître du Coeur, s’il est perturbé, va typiquement se « nouer » : en clair, le Qi ne circule plus, ce qui va créer une stagnation, et un embouteillage (type plénitude). Automatiquement alors le Qi de l’Estomac va s’affaiblir, et l’appétit s’amoindrira.

Enfin, si le Coeur s’éteint, comme lorsqu’on manque de joie, petit à petit on en vient aussi à perdre l’appétit. On est dans le cadre typique où la mère ne nourrit plus son fils, à savoir le Feu ne nourrit plus la Terre.

 

L’eau : l’aspect héréditaire de la digestion

Nous le savons tous, nous ne sommes pas égaux devant un tiramisu !

Cet aspect est lié à l’élément Eau, auquel sont associés les Reins et la Vessie.

On rappellera que le Yang Qi des Reins (c’est à dire le Qi Moteur actionneur), à forte connotation héréditaire, aide tous les Yang Qi des autres organes, en particulier celui de la Rate. Ce qui peut aider la Rate lors des phases d’insuffisance. C’est en cela que l’Eau peut jouer un rôle sur les processus de digestion.

Inversement, dans les relations des Cinq Eléments, la Terre contrôle l’Eau. Donc on peut compenser cet aspect héréditaire ! Et c’est plutôt une bonne nouvelle à vrai dire : en cas de vide du pôle Eau, on pourra tout particulièrement soigner la Terre (le couple Rate-Estomac), par exemple au niveau de l’alimentation !

 

Le méridien du Rein est en relation midi-minuit avec celui du Gros Intestin. Une déficience héréditaire pourra donc plus facilement induire une obstruction du méridien du Gros Intestin, sensible à la chaleur et à l’humidité. Pensez à ces maladies rectocolites ! Elles sont souvent marquées par une composante d’ADN ou de HLA, et présentent souvent des symptômes de chaleur et d’humidité.

On remarquera que les Reins, le Gros Intestin et la Vessie appartiennent tous trois au Réchauffeur Inférieur, lieu de la Terre (Di 地) et donc de nos racines, y compris ancestrales.

 

 

Le Bois : quand tout est mouvement

Quand le Bois (vert) aide la Terre

 

Vous vous rappelez sûrement de l’adage : « tout Qi appartient au Bois ». C’est à dire que le Bois est mouvement, et le mouvement est bois. Et la digestion implique des mouvements !

Cette relation est illustrée par le fait que le Bois contrôle la Terre. Donc les mouvements du Qi du Bois auront la capacité d’agir sur la Terre, donc sur la digestion.

Etonnamment, le Bois a comme Zang Fu le Foie et la Vésicule Biliaire : leur Qi est ascendant, c’est à dire contraire à celui de la digestion ! C’est pourquoi il peut affecter la bonne digestion.

Cette situation est relativement fréquente et est illustrée par les syndromes du « Bois (qui) attaque la Terre », ou bien :

  • dysharmonie Foie –Rate (les lourdeurs prédominent, selles pâteuses)
  • dysharmonie Foie- Estomac (tout est bloqué, peu d’appétit)

S’il fallait en rajouter, le méridien du Foie est en relation midi-minuit avec celui de l’Intestin Grêle. Or, le Foie est un organe fort (Gan Wei Gang Zang 肝为刚脏), et du coup est souvent en plénitude ou en surplus (Gan Chang You Yu 肝常有余). Dans ce cas, le Qi du méridien de l’Intestin Grêle sera en insuffisance, avec des ballonnements, voire des douleurs péri-ombilicales. On retrouve par exemple ce cas chez les personnes qui présentent un « petit » ventre : petit bombement autour du nombril, qui n’est pas forcément lié à l’alimentation.

 

La Vésicule Biliaire joue un rôle important dans la digestion, en déversant au bon moment la bile et les sucs biliaires dans le bol alimentaire, sitôt sorti de l’Estomac.

En Médecine Chinoise, la Vésicule Biliaire joue le rôle de mise en mouvement, caractéristique typique Shao Yang, dans le cadre de la digestion.

C’est « l’Organe Droit » (Zhong Zheng 中正) : il est chargé de prendre les bonnes décisions et doit rester pur (il est aussi appelé l’organe Yang du Jing Pur  – Qing Jing Zhi Fu 清精之服 ) pour prendre des décisions limpides.  Tout comme dans la digestion la lipase devra digérer les lipides, les protéases devront digérer…les protéines, etc… Chacun des produits issus de la Vésicule Biliaire devront trouver leurs bonnes cibles, se mettre en mouvement, et agir de manière limpide et décidée (on retrouve la notion de courage associée à la VB). Il ne s’agira pas pour la protéase d’être devant le bol alimentaire, pétrifiée, à se demander « laquelle vais-je choisir sans me tromper ? » (comme nous pourrions l’être au restaurant devant un menu qui présente une vingtaine de plats, et où nous sommes dans l’expectative : qu’est ce que je vais bien pouvoir choisir ?).

 

Le Métal : une association souvent méconnue

Les Poumons jouent-ils un rôle dans la digestion ? Question saugrenue direz-vous…et pourtant !

Les Poumons, au niveau ostéopathique, peuvent jouer un rôle dans la digestion : car ils mettent en mouvement le diaphragme, qui masse les organes sous-jacents et les aident à bouger et à faire bouger le bol alimentaire.

De plus, les Poumons doivent rester légers, car nous l’avons vu, ils appartiennent au Réchauffeur Supérieur, responsable de l’accueil, la première phase de la digestion.

Par ailleurs, le méridien des Poumons appartient au grand méridien Tai Yin, avec la Rate. Cela signifie que les deux organes sont liés par leur méridien. Que l’un vienne à défaillir et l’autre défaillira ensuite. On trouve une illustration de cet exemple chez les personnes qui parfois mangent un yaourt (bien froid comme il se doit), et qui après..se mouchent (le froid entre dans le méridien de la Rate…et du Poumon) !

 

Ma grand-mère (94 ans tout de même) adore les sucreries. Et elle termine son repas au restaurant par une glace (généralement volumineuse, genre banana split). Elle met donc du froid et des glaires (tout ce que craint la Rate) dans son Foyer Moyen. Le Qi de l’Estomac n’est pas assez fort pour compenser cela. Bref, la Rate est envahie par le froid et les Glaires, donc le Poumon aussi …et dès la troisième et quatrième cuiller, elle se met à tousser, une toux grasse et irrépressible ! Le Poumon cherche à chasser ces Glaires Froides !

 

Enfin, l’Entraille Fu du Métal est le Gros Intestin, qui joue un rôle d’élimination dans le processus de digestion. Nous en reparlerons.

Bref, nous pouvons voir que chacun des 5 éléments joue un rôle dans le processus de digestion. Ceci dit, rappelez vous toujours qu’en priorité, on ira vérifier l’état de l’Estomac !

 

Enregistrer

Enregistrer

A propos de l'auteur
Jean-Laurent Barbier

Ingénieur de l’Ecole Nationale Supérieure de l’Aéronautique et de l’Espace (Toulouse, France).
Acupuncteur de l’Institut Shao Yang à Lausanne (Suisse).
Ostéopathe de l’Ecole de Lausanne-Belmont.