Seminaire 1-6 : Les 7 portes du Passage digestif (1ère partie)

LES 7 PORTES DU PASSAGE DIGESTIF

 

 

Généralités

 

La Médecine Chinoise a toujours présenté les processus physiologiques de manière symbolique. Il en est de même pour les processus digestifs.

Comme le rappelle Pierre Sterckx dans son ouvrage « Organes et Entrailles », p 124, citant le Nan Jing : « les aliments et les boissons pendant leur passage dans le corps humain doivent passer 7 « Portes Importantes » (Qi Chong Men 七冲门)  »

  • Une porte à battant (Fei Men 飞门), les lèvres : porte typique de « saloon », qui s’ouvre et se ferme librement
  • Une porte gardée (Hu Men 户门), les dents: Hu est classiquement la porte qui donne sur un patio intérieur à la maison ; ici les dents mâchent et ne permettent de laisser entrer à l’intérieur que ce qui a le droit de rentrer
  • Une porte de la respiration (Xi Men 吸门), le début de l’œsophage : lorsqu’on a avalé, on se trouve dans une zone où débutent l’œsophage et la trachée. Il est important de bien franchir cette zone, sous peine de « fausses routes »
  • Une porte du diaphragme (Ben Men 贲门), le cardia : c’est l’endroit où le bol alimentaire traverse le diaphragme passant de l’œsophage à l’estomac, et du Réchauffeur Supérieur au Réchauffeur Moyen.
  • Une porte obscure (You Men 幽门), le pylore, passage au fond de l’Estomac vers l’intestin grêle, qui séparera le trouble du clair.
  • Une porte barrage (lan men 阑门), la valvule iléo-caecale, passage vers le gros intestin, où se trouve l’appendice ; cette valvule devant rester fonctionnelle pour éviter les problèmes de malabasorption par migration de la faune et de la flore intestinale située en aval. Il s’agit d’un réel barrage dans le sens où on veut éviter que la faune et la flore intestinale ne remontent dans l’Intestin Grêle
  • La porte du Po (Po Men 魄门), l’anus : appelée aussi porte des déchets.

 

La Bouche

La bouche comprend les 2 premières portes du passage digestif (voir ci-après). Ce point d’entrée est capital en MTC, un véritable carrefour :

Elle est entourée par les méridiens Yang Ming plein d’énergie et de sang, qui circulent des commissures des lèvres aux gencives en haut et en bas.

De plus. la bouche représente la terminaison des 2 grands méridiens extraordinaires : Du Mai (Vaisseau Gouverneur) et Ren Mai (Vaisseau Conception). Rappelons que ces méridiens extraordinaires représentent des « réserves » des Yang et Yin de tout le corps : ainsi le Du Mai distribuera tout son Yang aux autres méridiens. De même pour le Ren Mai avec son Yin.

Et pour joindre les deux, on place la langue au palais : ainsi Yin (Ren Mai) et Yang (Du Mai) sont réunis, condition préalable pour que toutes les forces communiquent et que les énergies soient harmonieusement réparties. Un des grand exercices de Qi Gong consiste d’ailleurs à faire circuler l’énergie du Du Mai au Ren Mai, la langue au palais : on appelle cela la « Petite Circulation ».

 

 

Petite Circulation entre Du Mai et Ren Mai, entre Yang et Yin

La langue est positionnée au palais pour joindre les 2 méridiens

Première Porte : Les lèvres

Les lèvres, aussi appelées la « porte volante » constitue la première porte par laquelle doit passer la nourriture.

Elles sont liées à la Rate (il est dit que « La Rate gouverne les lèvres », et que « La Rate s’ouvre à la bouche »).

Pour s’en rappeler, considérez-les comme des coussins doux, avec lequel les gens s’embrassent. Et pensez à une mère qui embrasse son enfant, action typiquement Tai Yin, auquel appartient la Rate (c’est la Terre-Mère).

C’est pour cette raison que nous observons systématiquement les lèvres de notre patient, avec 3 paramètres : la couleur, l’aspect charnu (la chair est liée à l’élément Terre, donc Rate-Estomac), et l’humidification. Ces trois paramètres nous renseigneront sur les aspects Sang, Qi, et JinYe (liquides organiques) du système digestif.

 

La couleur :

  • A l’état physiologique, elles doivent être rose vif (cf image) et humidifiées
    • Des lèvres pales signeront plutôt un vide de sang
    • Des lèvres rouges vifs signeront de la chaleur
    • Des lèvres violacées voire bleutées signeront une stase de sang

La chair :

La Rate thésaurise les Chairs (Pi Cang Rou 脾藏肉). Donc on notera l’aspect charnu des lèvres

  • Des lèvres minces signent plutôt un vide de Qi de la Rate (souvent congénital)
  • Des lèvres charnues peuvent signer un Qi de la Rate abondant.

 

L’humidification :

Les lèvres peuvent refléter l’état des JinYe, des Liquides Organiques du système digestif (et rappelons que la Rate met en mouvement les Jin Ye de l’Estomac). Des lèvres sèches, gercées, avec des perlèches signeront une tendance à la sécheresse dans le système digestif.

 

Deuxième Porte : les dents

Ici on parle des dents et du système associé, les gencives. Les Dents sont traditionnellement associées aux Reins (qui régissent les os du corps entier) alors que les gencives sont plutôt liées au Yang Ming (Estomac et Gros Intestin).

 

Les Gencives

Concernant les gencives, on notera tout d’abord la couleur : elles doivent être également roses et humides. On retrouve l’humidité nécessaire au Yang Ming.

  • Trop pâles, elles signent un vide de sang
  • Rouges et gonflées, de la chaleur, notamment dans le méridien Yang Ming (ce qui est relativement fréquent)
  • Violacées elles peuvent signer des stases de sang.

Rappelons ici quelques causes de chaleur dans le Yang Ming, et donc d’inflammation des gencives :

La chaleur dans le Yang Ming peut provenir d’une alimentation déséquilibrée (d’aliments trop chauds), ou peut avoir une cause émotionnelle, voire externe (dans le système des 6 couches).

Des aliments trop chauds, alcool, piments peuvent à la longue engendrer de la chaleur dans le méridien, chaleur qui ne sera pas éliminée. Cette chaleur, souvent liée à l’humidité du Yang Ming (Car l’Estomac est la Mer de l’Eau et des Céréales), fermente, ce qui peut causer des inflammations gingivales, parodontopathies…. Et pensez à un environnement chaud, humide et stagnant (par exemple un marécage tropical), c’est alors un environnement propice au développement d’une flore voire d’une faune bactérienne ou parasitaire qui peut être de plus en plus agressive. Vos gencives sont un véritable pays : observez-les telles quelles, et regardez si elles vous font pensez à un pays tempéré (idéalement), un désert froid ou une jungle luxuriante.

Si elles sont saines, que le Zheng Qi 正气 est suffisant, alors la flore bactérienne sera équilibrée. Dans le cas contraire, les gencives pourront être envahies par de la chaleur, de l’humidité et on verra apparaître des bactéries pathogènes, véritables Xie Qi 邪气, voire des toxines Du 毒).

Cette situation est nettement plus fréquente qu’il n’y parait. Une ostéopathe anglo-indienne rappelait souvent « In case of chronic pain, check the gums ».

 

 

 

Pratique du Tai Chi, lente, le rythme qui caractérise la Terre

 

 

 

Les Dents

Concernant les Dents (liées à l’élément Eau, aux Reins), on trouve les deux relations suivantes :

  • La Terre contrôle l’Eau : les gencives, par leur chair, contrôlent bien les dents (faute de quoi celles-ci se déchaussent).
  • JV Müller cite Ma Wang Dui qui nomme le Gros Intestin le « Méridien des Dents » : on retrouve ainsi l’importance du Yang Ming, du gros intestin notamment.

 

Il est intéressant de constater que pour les traitements dentaires, de même que pour les anesthésies dentaires, on utilise souvent des points du Gros Intestin : GI4 en particulier mais aussi GI1, et….GI16, situé à la frontière du muscle et du tendon du Supra-épineux, muscle qui se détériore souvent (un hasard ?) après 40-50 ans (pensez à toutes ces ruptures de coiffe des rotateurs).

Des points de l’Estomac seront plutôt liés à la fonction « masticatrice » de la bouche, et ceux du Gros Intestin à la bonne santé de la flore buccale (ce qui n’est pas sans rappeler les histoires de Flore Intestinale, si importante pour la santé).

 

 

En cas de déséquilibres :

 

Au niveau de la bouche, des dents et des gencives, on notera plusieurs tendances :

  • Vide de l’Estomac : avec une langue sèche (peu d’enduit) : dans ce cas on pourra puncturer le fameux point E36, véritable tonique de l’organisme

Un bel exemple de langue sèche

 

  • Chaleur dans le Yang Ming : avec des gencives qui saignent (par exemple au brossage) ou irritées, ainsi que des aphtes buccaux (pas sur la langue mais sur les gencives) : on pourra dans ce cas puncturer
    • E44 : pour enlever la chaleur dans l’Estomac (point Feu)
    • GI11 : pour débarrasser le méridien des toxines
    • E25 : point mu du Gros Intestin, sur le Méridien de l’Estomac. D’un point deux méridiens !
    • La paire E45-GI1 est relativement efficace, quoique douloureuse, pour « purger le Yang Ming » : on puncture les 2 bouts du tuyau ! Rappelez vous que les tuyaux doivent rester libre

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A propos de l'auteur
Jean-Laurent Barbier
Ingénieur de l'Ecole Nationale Supérieure de l’Aéronautique et de l’Espace (Toulouse, France). Acupuncteur de l'Institut Shao Yang à Lausanne (Suisse). Ostéopathe de l'Ecole de Lausanne-Belmont.