Seminaire 1-7 : Les 7 portes de la digestion (2ème partie)

Troisième Porte : L’œsophage

L’œsophage est un point de passage entre le Réchauffeur supérieur et le Réchauffeur moyen : l’énergie doit pouvoir y descendre.

C’est pour cela qu’on s’intéressera au méridien du Triple Réchauffeur (le San Jiao 三焦) : ce méridien est responsable du libre passage du Qi entre les Réchauffeurs.

De plus, le San Jiao est en relation midi-minuit avec la Rate, dont le Qi monte. Cela signifie que si la Rate est en plénitude (obstruée par l’humidité) ou en Vide, alors son Qi ne montera pas, et celui du San Jiao ne pourra pas descendre :  cela rendra plus difficile la descente des aliments dans l’œsophage.

Dans ce cas, on peut puncturer le point Yuan (元, point source) du San Jiao le TR3, ainsi que le point Luo TR5, qui mettront correctement (yuan) en mouvement (luo) le Triple Réchauffeur. Et on soutiendra le Qi de la Rate au besoin (en puncturant son point source Rte3, ou son point Terre, Rte 9, un très grand point pour traiter l’humidité).

 

On puncturera également le point E36, pour tonifier l’Estomac et ainsi favoriser le mouvement de descente global de la digestion (on rappelle que l’Estomac est responsable de la descente des aliments).

 

Par ailleurs, le Foie (Gan 干) est un organe fort, dont le Qi monte facilement ; en déséquilibre, son Qi monte en excès, et cette montée du Qi du Foie peut créer un contre-courant et perturber la descente des aliments, voire créer des Reflux Gastro Oesophagiens. Dans ce cas, puncturez également le point source du Foie, F3.

 

Quatrième Porte : Le Cardia, entrée de l’Estomac

L’Estomac, véritable clé du système digestif, est l’organe central (il fait partie du réchauffeur moyen) de la digestion. C’est le « Monsieur Muscles  + Acide » : 3 couches de muscles qui vont broyer tout le contenu alimentaire après l’avoir aspergé d’acide chlorhydrique !

Comme il est central, on veillera particulièrement à ce qu’il soit en bonne santé. Son Zheng Qi 正气 doit être fort (rappelez-vous que toute maladie découle d’un Zheng Qi 正气 affaibli qui peut être attaqué par un agent pathogène Xie Qi 邪气).

Vérifiez donc la force du Qi de l’Estomac :

  • par l’interrogatoire tout d’abord : en cas de faiblesses, on notera une baisse de l’appétit, une satiété rapide, un ballonnement post prandial, voire le fameux « coup de pompe après le repas ».
  • par l’observation de l’enduit de la langue, signe de l’humidité de l’Estomac.
  • par l’observation des gencives, de l’abdomen (gonflements, colorations, vides…)
  • par la palpation du pouls (position Terre)
  • par la palpation de l’abdomen (au niveau de l’Estomac, du point ZhongWan RM12); remarquez aussi des zones de chaleur ou de froid
  • par la palpation du méridien au niveau du muscle tibial antérieur (points E36 – E37 – E39 – E40).
  • par l’écoute des différents bruits (borborygmes, rots…).

 

Si le Qi de l’Estomac est déficient, ou si les substances ingérées sont trop lourdes pour lui (on retrouve ici l’importance de la diététique), alors il n’effectuera pas correctement son travail et le bol alimentaire pourra stagner avec production de :

  • Glaires (Tan) ou Humidité (Shi)
  • Chaleur (par fermentation : pensez à votre compost en plein été !)

Dans ce dernier cas on pourra avoir des brûlures d’Estomac (brûlure = chaleur), avec de l’acidité (vide de Yin dans l’Estomac :  la fonction de production d’HCl se fait correctement mais il ne peut se régénérer correctement), voire d’ulcères si cette acidité se prolonge. Un des signes de chaleur dans l’Estomac est aussi la « fringale » : le patient veut manger pour nourrir le Feu de l’Estomac.

On pourra retrouver des atteintes le long du méridien de l’Estomac (si l’organe est atteint, cela se retrouve sur le trajet du méridien):

  • gonflement ou chaleur sur la zone E36-E40
  • sensibilité des gencives, saignements ou aphtes gingivaux

 

Le point E36 renforcera le Qi de l’Estomac, tandis que le point E40 point Luo, aura une action mobilisatrice sur le processus de l’Estomac.

On pourra utiliser alors les points suivants :

  • E36 : pour redonner de la force à l’Estomac,
  • E40 : qui aidera le Qi de l’Estomac à se mettre en mouvement, et à se débarrasser des glaires,
  • E44 : pour faire baisser la chaleur,
  • E45 : point qui « putze » l’extrémité du méridien.

 

L’organe étant touché, on pourra puncturer également les points

  • Mu de l’Estomac : RM12
  • Shu (en cas d’attaques chroniques) : V21

Et on peut conseiller à notre patient de bien mâcher ses aliments, afin de faciliter le travail de l’Estomac tant d’un point de vue mécanique que chimique (par la salive).

 

Une fois que l’Estomac a bien broyé (pour réduire en petites portions) et acidifié (afin de tuer les germes éventuels) tout le contenu du bol alimentaire, il peut déverser son contenu dans le duodénum, première partie de l’Intestin Grêle.

 

En cas de nausées

 

Palpation de points liés au Chong Mai (qui se débloque par le Rte4)

 

Les nausées peuvent être dues naturellement à un Qi de l’Estomac trop faible comme vu précédemment. Ou à un Estomac dont le Qi est perturbé par le Qi du Foie qui montre trop (un peu comme un général qui hurle à tout va et empêche tout le monde de réfléchir).

Elles peuvent aussi être liées aux émotions plus générales, surtout si ces nausées sont chroniques. Dans ce cas, le Qi de l’Estomac pourra être normal, mais quelque chose de plus profond « bloque » le début du processus digestif, un peu comme un point au niveau du plexus solaire.

Pensez en effet que le passage du Cardia se fait au travers du diaphragme : on est donc à un réel carrefour complet du corps.

Ces dysfonctions peuvent être traitées en utilisant la paire MC6-Rte4:

  • MC6 débloque le Méridien du Maître du Coeur (les émotions)
  • Rte4 débloque le Méridien du Chong Mai, grand méridien extraordinaire qui remonte le long de l’abdomen et du thorax, lié à la stagnation du Qi.

 

Cinquième Porte : Le Pylore

L’ouverture du Pylore se fait sous le contrôle du duodénum : les aliments digérés sont analysés par le duodénum : si le contenu est considéré comme sain (pH notamment), alors le pylore peut s’ouvrir et déverser son contenu dans l’Intestin grêle.

On retrouve alors à cet endroit de la digestion la relation entre le Bois (VB) et la Terre (Estomac). Cette relation est souvent en cause dans nos sociétés (suite au stress par exemple), et le déséquilibre est matérialisé par le syndrome du « Bois qui contrôle trop la Terre » (déséquilibre Foie-Estomac).

Cliniquement, on trouve des patients qui parlent d’une « digestion lente », ayant l’impression (justifiée) que les aliments restent trop longtemps dans l’Estomac. Ils peuvent présenter également des douleurs en haut de l’abdomen 2 heures après les repas.

Dans ce cas, on puncturera les points

  • Foie 3 : point source du Foie et du Bois
  • Estomac 36 : point de tonification de l’Estomac

 

Par la suite, la Vésicule Biliaire et le Pancréas déverseront leurs sucs pour :

  • Tamponner l’acidité du bol alimentaire (enlever son côté acide)
  • Digérer les différents composants du bol alimentaire : avec les « ases » qui décomposeront les lipides, les protéines et les sucres.

Ils les déverseront via l’ouverture d’une autre porte (transversale, sur les parois du duodénum) appelée Sphincter d’Oddi

 

 

 

 

Localisation du Sphincter d’Oddi

 

 

 

 

 

Trois points anatomiques :

Le Pylore, on a vu, s’appelle la « porte obscure », (You Men 幽门). C’est également un point d’acupuncture, le R21, qui porte 2 noms : You Men, et Shang Men (la porte supérieure 上门) : il s’agit en effet de l’orifice supérieur de l’Intestin Grêle.

L’état de la Vésicule Biliaire peut aussi s’apprécier en palpant la zone de Murphy sous l’hypochondre droit au niveau de la ligne médio-claviculaire. Douloureuse à l’inspiration profonde, cela peut signer une inflammation de la vésicule biliaire. On pourra confirmer que la VB est atteinte en palpant la zone sous VB34, appelée Dannang, et également douloureuse en cas d’atteinte de la VB.

Ces sucs se déverseront via le Sphincter d’Oddi. La zone anatomique correspond au point  E22 (Guan Men 關们 …encore une porte), qui est donné pour un grand nombre de problèmes liés à la vésicule, voire aux obstructions des voies biliaires. Vérifiez cette zone en cas de difficultés de digestions de certains aliments.

 

C’est à cet endroit qu’on pourra trouver des difficultés de digestion de graisses et les sucres et les protéines. En fonction des aliments difficiles à digérer cela peut vous orienter vers les éléments :

  • Bois : pour tout ce qui est protéique
  • Terre : pour les sucres, le gluten, les graisses.

 

Dans le premier cas, on pourra puncturer F3, dans le second Rte 3, Rte 9 (point He).

 

On remarque ici encore l’importance de la diététique et des régimes.

Une diététique inadaptée peut avoir un effet sur le Qi des Organes.

Souvent le premier facteur pathogène qui apparaîtra sera l’humidité (le Yang Ming a pour fonction de gérer l’humidité et la sécheresse), avec des symptômes de « lourdeur » : alimentation lourde, sensation de lourdeur dans l’abdomen, mais aussi tête lourde… Evitez alors les repas lourds (en sauce) trop fréquents !

Si cette humidité persiste alors elle stagnera et produira de la chaleur (brûlures à l’entrée et à la sortie : saignement des gencives, selles pâteuses et odorantes). Cette chaleur mêlée à l’humidité la condensera et on assistera à la production de Tan, de glaires (dans les selles, ou dans le méridien du Yang Ming, sur la langue). On retrouve ce phénomène dans les maladies en « ite » : gastrite, iléite, pancréatite…. Ces maladies signent de la chaleur dans les organes du Yang Ming, ou dans l’Intestin Grêle…il convient alors de les y déloger !

 

 

Sixième Porte : La Valvule Iléo-Caecale

C’est la porte qui sépare l’intestin grêle du Gros Intestin. Ensuite on y retrouve l’appendice. Puis on arrive dans l’espace du Gros Intestin.

La valvule est anatomiquement située au tiers distal de la ligne ombilic-EIAS Droite (Epine Iliaque Antéro Supérieure), zone appelée également Point de Mc Burney.

La palpation douloureuse de ce point (associée à une défense) peut signer une appendicite. Dans ce cas, on peut également palper la zone Lan Wei, située sur le méridien de l’Estomac, à peu près à un travers de doigts sous E36. Douloureuse, cette zone signe aussi une dysfonction au niveau de la valvule ou de l’appendice.

 

JV Müller donne les points E2 (Si Bai 四百) et E3 (Ju Liao), pour travailler et harmoniser la valvule.

 

Septième Porte : L’anus

L’anus, appelé Po Men (魄门), la porte du Po. Le Po est l’entité associée au pôle métal. On la traduit parfois par « l’âme physique » : elle représente toutes nos sensations, nos intuitions, notre incorporation.

 

Entre les 2 portes (6 et 7), on retrouve le Gros Intestin avec tous les problèmes de transits qui s’ensuivent. C’est pour cela qu’on interrogera le patient sur ses selles (voir l’article à ce sujet).

 

S’il était enfin nécessaire de rappeler l’utilité d’une bonne digestion, rappelons ces 2 phrases :

  • « Quand l’appétit va, tout va » (Obélix, sage gaulois)
  • « Comment ca va ? » (sous-entendu comment-allez vous à la selle ?), question qu’il est de bon ton de poser à toute personne rencontrée, afin de s’enquérir de sa santé !

Enregistrer

A propos de l'auteur
Jean-Laurent Barbier

Ingénieur de l’Ecole Nationale Supérieure de l’Aéronautique et de l’Espace (Toulouse, France).
Acupuncteur de l’Institut Shao Yang à Lausanne (Suisse).
Ostéopathe de l’Ecole de Lausanne-Belmont.