Stachys

Les STACHYS  

Les épiaires sont des labiées vivaces très voisines des bétoines (Betonica officinalis). Leur nom de genre vient du grec « stachus » qui signifie « épi » pour caractériser la forme de leur inflorescence. Stachys palustris a des fleurs roses tachées de blanc et des feuilles non pétiolées, S. sylvatica a des fleurs pourpres et des feuilles longuement pétiolées.

On trouve Stachys sylvatica dans les forêts (chênaie, charmaie) sur sol un peu humide, Stachys palustris dans la marge des cours d’eau calmes, étangs et mares. Toutes deux sont entièrement velues. 

COMPOSITION : amers, tanins ++, saponines, glucosides, bétaïne

INDICATIONS phytothérapiques : plantes connues pour leur action antispasmodique (comme la Ballote), emménagogue (régularise les règles, ménopause), tonique et vulnéraire. Ces vagues notions les ont fait abandonner en phytothérapie classique. Ne possédant pas de pathogénésies homéopathiques, leurs caractéristiques biologiques individuelles ne peuvent être interprétées avec succès que par l’ordinateur (cf. bases de données des BNS).

Les caractéristiques thérapeutiques de ces plantes sont assez proches :

alt   Stachys palustris

STACHYS PALUSTRIS …  couvre les aspects de hyalinose post-inflammoire, comme dans les hépatites B ou C, l’infection HIV au début  (hyper Zincum), mais aussi certaines réactions allergiques (eczéma suintant, rhinite, urticaire…). 

ACTION BIOLOGIQUE (BNS) :

  • Baisse les tests : Alpha 1 et Gamma précipitines 
  • Augmente les tests : Albumines / Bêta précipitines / Cadmium (Germanium)

 

STACHYS SYLVATICA … intervient favorablement dans la dégénérescence hyaline des collagénoses (hyper Alpha 2 + Gamma précipitines, avec Mercurius), ce qui lui donne de grosses possibilités dans le domaine rhumatismal (P.R., arthrose, lombalgies…). 

PSYCHE (B. Vial) : « Ressentiment contre le corps médical  ?! »

ACTION BIOLOGIQUE (BNS) :

  • Baisse les tests : Alpha 2 et Gamma précipitines / Mercurius
  • Augmente les tests : Albumines / Alpha 1 précipitines / Cadmium (Germanium)

 

STACHYS BETONICA ou BETONICA OFFICINALIS – STACHYS OFF.

L’Épiaire officinale (Stachys officinalis) est une labiée herbacée vivace européenne. Son intérêt médicinal était connu dans l’Antiquité, par un traité attribué à Antonius Musa, médecin d’Auguste. C’est une plante moyenne (15 à 40 cm) à feuilles opposées et crénelées sur le bord du limbe.

NOM FRANCAIS : Bétoine (Ang.: Betony / All.: Betonie / Esp.: Betonica)

PRINCIPES ACTIFS : Tanins (15%), amers, bétaine, choline, traces d’HE

INDICATION : digestive, anti diarrhéique, cicatrisante (plaies variqueuses : espèce vulnéraire du CODEX)

HOMEOPATHIE diathésique : remède du groupe du Soufre (Kollitsch p. 79). Troubles hépatiques avec douleurs dans la région du foie, de la vésicule et du colon. Douleurs diverses du côté droit de l’abdomen, de la tempe, du creux poplité et du dos du poignet.

ACTION BIOLOGIQUE (BNS) :

  • Baisse les tests : Manganum / Calcarea
  • Augmente les tests : Albumines / Bêta précipitines / Cuprum

Autre :

Stachys byzantina … L’épiaire laineuse

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.