Sticta pulmonaria

STICTA PULMONARIA        

Lichen (plante primitive – ère primaire) qui pousse sur le tronc de certains arbres, comme l´hêtre ou le chêne, des régions montagneuses d’Europe, surtout sur le tronc des vieux arbres. Thalle roussâtre, irrégulier, lobé. La face supérieure porte un réseau de nervures et de dépressions velues, la face inférieure est fauve, avec des proéminences blanchâtres.

NOM FRANÇAIS : Pulmonaire du chêne, Thé des Vosges.

PRINCIPES ACTIFS : mucilage, tanin, acide stictinique (3%)

INDICATIONS classiques : sinusite et toux.

HOMEOPATHIE diathésique : remède du groupe du Soufre (Kollitsch p. 85). Coryza (sinusite) avec nez sec et toux sèche aboyante.

Sticta Pulmonaria est aussi préconisé pour traiter certains troubles mentaux comme la confusion mentale ou la loquacité compulsive (ex.: sur Platina). Ce dernier trouble se reconnaît chez certains individus qui parlent en permanence à propos de tout et de rien.

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.