Tamarindus indica

 

alt   Tamarindus indica

Le tamarinier est un arbre de la famille des Fabacées sous-famille des Caesalpinioidées. Il est originaire des régions tropicales sèches de l’Afrique de l’Est. Implanté il y a très longtemps en Inde, il a depuis diffusé dans toutes les régions tropicales. Il a été introduit au 16ème siècle en Amérique centrale. À Madagascar, le tamarinier était considéré comme un arbre sacré, le « roi des arbres ».

Elle est employée comme épice dans la cuisine indienne et du Moyen-Orient. Elle donne une saveur aigre. Il est utilisé dans les currys, les plats de lentilles, les chutneys doux, ou sert à parfumer le riz. C’est un ingrédient de la Worcestershire sauce.

PRINCIPES ACTIFS : La pectine qu’il contient est utilisée dans la confiture industrielle. Le jus très acide (riche en acide tartrique) trouve un usage comparable au jus de citron.

INDICATIONS THERAPEUTIQUES : Il peut être utilisé comme laxatif ou pour aider à la digestion. On peut aussi l’utiliser dans le traitement des bronchites. Il peut enfin soigner les maux de gorges (gargarisme), ou encore il entre dans la composition du gel gingival pour nourrissons. 

Différentes parties du tamarinier entrent dans les pharmacopées traditionnelles. La pulpe de tamarin, constitue l’essentiel de la « Tamarine », confiture laxative bien connue en Europe. 

HOMEOPATHIE diathésique : remède du groupe de l’arsenic (Kollitsch p. 333). Diarrhée avec coliques et tendance à l’évanouissement pendant la selle, avec acidité gastrique.

alt   

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry

Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur.
Auteur d’une dizaine d’ouvrages, il coordonne l’enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l’aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.