Thea sinensis

alt  Thea sinensis ou Camelia sinensis 

Théacée. Petit arbre de 5 à 10 mètres de haut qui porte des feuilles persistantes, oblongues et dentées. Les fleurs, solitaires ou groupées par 2 ou 3, se rencontrent à l’aisselle des feuilles. Le fruit est une capsule arrondie. Originaire du nord de l’Inde et du sud de la Chine.

NOM FRANÇAIS : Thé de Chine (Ang.: Tea) 

PRINCIPES ACTIFS : Traces d’huile essentielle et de vitamines

  1.        polyphénols : tanins, flavonoïdes et catéchines,
  2.        bases puriques : théine, caféine
  3.        bases xanthiques : théophylline et théobromine 

INDICATIONS : digestif, diurétique et astringent. 

Recherches en cours :

  1. inhibe l’urokinase : enzyme essentielle à la croissance tumorale et à la dégradation des tissus environnants. 
  2. contient une protéine, le L-théanine, qui est le précurseur de la GABA (neuromédiateur sédatif)

HOMEOPATHIE diathésique : remède du groupe du Soufre (Kollitsch p. 102). Répertoire de Kent = 145 symptômes, proches de ceux de Coffea (insomnie, palpitations et névralgies), mais avec rêves terrifiants et aggravation couché sur le côté gauche 

R. Steiner : « Le thé préserve d’une attitude professorale et fait pétiller l’esprit »

EFFET BIOLOGIQUE (BNS) :

  1. Baisse les paramètres : Ammonium / Alpha 2 / EuGlobulines Alpha
  2. Augmente les paramètres : Bêta / Manganum
 
A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.