Theobroma cacao

 alt THEOBROMA CACAO 

Sterculiacée (Malvacée) d’Amérique du sud. Petit arbre dioïque à feuilles persistantes. Ses fruits, les « cabosses » sont de grosses baies allongées ressemblant à un petit ballon de football américain. Chaque cabosse peut peser jusqu’à 400 g pour 15 à 20 cm de long. Elles ont la particularité de grossir à la fois sur les branches maîtresses, mais aussi directement sur le tronc de l’arbre.

Le cacaoyer fut nommé par Linné ‘Theobroma’ (nourriture des Dieux), en allusion à son utilisation traditionnelle et sacrée chez les peuples précolombiens. Le cacao, à la base du chocolat, est bien sûr utilisé en confiserie, pâtisserie ou simplement chaud au lait ou sous forme de tablettes ou bouchées, mais aussi au Mexique pour aromatiser le poulet (Pollo mole) en association avec d’autres épices.

NOM FRANÇAIS : Cacaoyer (Ang.: chocolate tree / All.: Kakaobaum) 

PRINCIPES ACTIFS (fèves) : alcaloïdes (caféine, théobromine), Minéraux (Fe Mg K P Ca), triglycérides (50%), Vitamines : A, B2, B diverses, PP, E, phytostérols 

Lettre de De Mary de Angleria au Pape Clément VII : « Elle n’est pas seulement une boisson utile et délicieuse, mais elle ne permet pas l’avarice car elle ne peut se conserver longtemps ».Au seizième siècle, arrivée des premières cargaisons commerciales de fèves de cacao en Europe. Il est hors de prix et restera pendant longtemps le privilège des plus grands.

HOMEOPATHIE diathésique : remède du groupe de Phosphorus (Kollitsch p. 318). Déficience rénale et hépatique chez les obèses.


A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.