Thuya occidentalis

   THUYA OCCIDENTALIS

Grand conifère (jusqu’à 15 mètres de hauteur), très envahissant, les branches s’enracinent pour former un bouquet d’arbres : il s’impose ! Arbre toxique, imputrescible, imparasitable, aboutissement des gymnospermes : a raté la mutation de sa sexualité… « Quand l’homme exprime ses sentiments, la plante expose ses formes, ses couleurs et ses parfums » (R. Steiner).

NOM FRANCAIS : Thuya occidental, Arbre de paradis (Ang.: Thuya / Esp.: Arbol de la vida)

PRINCIPES ACTIFS : HE à cétones (70%) … attention car neurotoxique !, flavonoïdes, cire, mucilages et tanins.

HOMEOPATHIE diathésique : remède du groupe du Sodium (Kollitsch p. 51). 4948 symptômes au répertoire de Kent.

Symbole : « La névrose phobique… puis obsessionnelle » : « Il voudrait tout contrôler, mais devant la fuite du temps, il est pris de vertiges » (Grandgeorges)

Etat de peur irrationnelle, diffuse, systématique ou systématisée, qui oblige le malade à éviter les situations qui engendrent chez lui une angoisse invincible. Echec du processus d’adaptation, c’est pour D. Martinez un véritable « nosode » du pôle Rate-Pancréas. « Dans la névrose hystérique, le refoulement d’une pulsion inconsciente libère une force active qui se convertit au niveau du corps, cette force active se transforme en angoisse que le sujet tente de lier à un objet extérieur : ceci constitue la névrose phobique » (J. Barbancey). 

 

Causalité :  La névrose phobique intervient quand il y a difficulté à intégrer une nouvelle image de soi (adaptation ++). « Le névrosé tente par son comportement, par le langage du corps, comme l’a dit Janet, d’exprimer ce qu’il ne peut exprimer par le langage parlé, son inconscient, et d’y faire s’y interesser les autres » (Laborit). 

Pour tous ces remèdes de Sycose, le problème de départ est le même : constitution d’un « script de vie » supplétif et autorisé qui servira de référentiel tout au long de la vie. Quand il devient impossible de s’y conformer, le choc du réel provoque une souffrance … une angoisse dont la racine est une expérience vécue ou imaginée de détresse sans recours

. Cette souffrance est l’épreuve à dépasser pour « voir et savoir », c’est un problème global qui ne peut être traité que par une transformation de la compréhension que l’homme a de lui-même à la surface de la planète, en acceptant d’être clair avec soi-même / avec les autres (nouvelle image de soi !)…

Tous les remèdes de Sycose refusent cette solution qui exige de « changer », ils choisissent l’évitement… Thuya occidentalis va être envahi par cette angoisse invincible à laquelle elle va donner une cible privilégiée… ce qui constituera sa névrose phobique… elle cristalisera son angoisse sur un sujet donné : les idées fixes, « Fantômes et revenants (Hun), bloquent la communication, manifestations psychiques d’une cause organique hépato-vasculaire » (MTC, cours de D. Martinez). 

Problématique :     « La névrose obsessionnelle est une maladie de la personnalité qui se traduit par l’émergence de phénomènes obsessionnels à caractères compulsifs contre lequel le sujet lutte par des rites conjuratoires devenant eux-mêmes obsédants » (Bergeret). 

.

Key-notes :    Le nez coule pendant la selle (P. Schmidt) ou transpiration de la lèvre supérieure … symptôme d’humidité (Rate à Poumon / GI). Sensation d’un clou que l’on enfonce dans le front gauche, amélioré par la pression. 

.

 Psyché :        Manque de confiance en soi  —>  agressibilité  —> agressivité         

Fixité de la pensée, dévalorisation du moi, dépression et soumission.« Le fond psychique est fait d’agressivité forte, tenue en échec par toutes sortes de stratagèmes, de conduites soumises, de scrupules excessifs, de méticulosité, d’avarice avec parfois, des décharges sadiques de violence, de saleté » (Barbancey). Les peurs trouveront leur sédation (temporaire) dans une soumission aux maitres (et à leurs dogmes).

Le sentiment de culpabilité se verra apaisé par la confession/punition, mais augmentera la soumission et culpabilité futures… Scrupulosité de conscience pour des banalités, pour des petites choses : « Comme ces religieuses qui se confessent vingt fois par jour pour des bétises, comme par exemple de n’avoir pas baissé la tête quand on récitait le Gloria » (Masi). Processus rituels… en particulier :

–  thèmes religieux et métaphysiques, recherche d’une forme de spiritualité (ex.: « Je VEUX connaitre Dieu et en avoir la preuve » … il pense qu’il est très léger, éthéré, l’esprit séparé du corps, qu’il est un fantôme).

–  thèmes de pureté et de protection corporelle (inacceptation du charnel) : persuasion d’une fin prochaine et d’une incapacité fonctionnelle définitive … interrogation constante que le malade pose à son propre corps (idées fixes) : j’ai un cancer, d’ailleurs je sens quelque chose de vivant dans le ventre… « les jambes sont comme du verre » (Kent).

–  thèmes d’ordre (vérification compulsive), de rigueur, de soumission : il est le jouet d’une puissance étrangère (sensation d’être en guerre), d’un démon, d’un sort jeté ++ (cliente des exorcistes !)

–  thème de culpabilité, du châtiment : il a la sensation d’avoir fait du mal … sensation d’être suivi, surveillé (Drosera) par son double (doutes sur son identité personnelle ?), que quelqu’un marche à côté de lui !

–  thèmes relatifs à l’écoulement du temps (se refugie dans le futur, en rèvant à des jours meilleurs, les vacances… »cà ira mieux demain, quand … ! »)

–  thème de l’auto-satisfaction, de la  jouissance : être le point de mire de l’assistance (sur Lachesis). 

Soma :                                   

1 – catarrhe muqueux épais, surtout génito-urinaire :Utile en aiguë dans les blennorrhagies (// Cannabis sat., Cantharis ou Mercurius) ou les vaccinations (Variole autrefois, Hépatite B à présent), dans les cas trainants, lorsqu’il y a un écoulement purulent verdatre : cystite ou prostatite chronique, leucorrhée persistante, herpès récurrent des parties génitales, rhinorrhée ou otorrhée fétide, bronchites chroniques de l’enfant. 

2 – rhumatismes et névrites :

  • Ostéo-arthrite de hanche (// Xanthium strumarium), ou arthrite des grosses articulations (même modalités que Rhus tox.), Otosclérose (Graphites).
  • Céphalées unilatérale droite (au début), obnubilante, avec raidissement de la nuque. Otosclérose (Graphites)
  • Sensations anormales, ovarialgie gauche, comme « d’avoir quelque chose de vivant dans le ventre » (grossesse nerveuse ? // Lac caninum ou Pulsatilla), « Comme si les membres était en bois » (Clarke), sensation d’un clou que l’on enfonce dans l’éminence frontale gauche, amélioré par la pression. 

3 – asthénie, anémie et déminéralisation : Palpitations, avec bouffées congestives le soir. Varicosités.« Absence d’appétit, avec dégout de la viande et des pommes de terre » (Burnett), nausées, éructations, beaucoup de gaz après les repas, constipation avec envies inefficaces (Graphites). Ongles des mains et des pieds abimés et déformés, caries et déchaussements dentaires (parodontopathie complexe). Peau grasse infultrée (peau d’orange) et luisante (transpire pour un rien), furoncles fréquents, acné du dos. 

4 – toute sortes d’excroissances … (mais attention sur ce symptôme : 52 remèdes au répertoire de Kent, dont 9 au degré 3 !) : verrues molles, fibromes utérins, polypes, condylomes (véritables choux-fleurs douloureux, suintants ou saignants). Leuco-kératoses humaines et podo-dermite ulcéro-végétante du cheval (indication vétérinaire).

 Aggravé par : le froid humide ++ et périodiquement  : à 3 – 4 heures du matin

EFFET BIOLOGIQUE (BNS) :

  1. Baisse les paramètres : Alpha 1 / Euglobulines Bêta 
  2. Augmente les paramètres : Ammonium 

 

THUJA OCCIDENTALIS essence spagyrique : Arbre de vie, fait remonter les énergies comme la sève monte dans l’arbre. Nous fortifie, nous aide à nous redresser et fait circuler l’énergie vitale de notre Kundalini afin de dissoudre les nodules résultant de problématiques non intégrées. Lumière dans le découragement, lorsqu’on pense au suicide. Nous apporte courage et force lorsque les difficultés de la vie nous empêchent de nous réaliser pleinement. Purification des énergies négatives, nettoyage, nous libère du doute dans les situations de crises existentielles, aide à se reconnecter à l’enfant intérieur. Echange, partage, sexualité, amour. Association avec Arnica m. et Lycopodiumc c.: facilite la progression, nivelle le chemin, force d’aller jusqu’au bout quoi qu’il en coûte « Mieux vaut tard que jamais« .


Proche : Thuya Lobbii

Paranoïaque violent qui évolue vers un délire de persécution sténique : crainte d’être empoisonné (il refuse médicaments et nourriture), délire de jalousie violent, risque suicidaire.
 
 
A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.