Tremblements

Tremblements

Les tremblements (En MTC = « Vent du Foie » sur « vide de QI » ou « Glaires ») ont des causes diverses :

 

• Le tremblement cérébelleux = tremblement intentionnel (d’action), cycles lents, dissymétrie au cours du mouvement, démarche ébrieuse, parole scandée, explosive. La cause peut en être un traumatisme, une dégénérescence cérébelleuse (SEP, lésions vasculaires), une tumeur du cervelet… Il s’accentue avec la vitesse du mouvement et l’approche de sa cible. Il disparait au repos. L’oscillation est irrégulière et touche surtout les membres supérieurs et le tronc.

* Suite de maladies infectieuses :

  • Scutellaria gal. (io) … post grippal
  • Tetanotoxinum … après vaccination (stock-nosode)
  • Zincum … après maladie grave (typhoïde …), les pieds en mouvement.

* Suite d’intoxications :

  1. alimentaires et exogènes : Absinthium, Coffea, Nux vomica, Tabacum
  2. par les métaux et maladies professionnelles ou iatrogènes : Mercurius, Plumbum

 

• Extra-pyramidal = le tremblement parkinsonien : tremblement de repos (fréquence de 4 à 7 cycles par seconde, touchant souvent la main ou le pied = pédalage + rigidité. Il augmente à l’émotion et au calcul mental. Il faut rechercher les autres signes du parkinson : akinésie et hypertonie (troubles de l’attitude et de la marche).

La cause peut être aussi iatrogène : neuroleptiques, maladie de Wilson ou intoxication au CO.

  • Plumbum … atrophie musculaire et délire mélancolique (35 % des parkinsoniens, après une dizaine d’années d’évolution ou traitement mal réglé).
  • Physostigma (mn) … avec palpitations
  • Rhus tox. (hg) … selon les raideurs
  • Pensez aussi à : Agaricus (pb), Gelsemium (mn), Manganum phos., Zincum picricum
  • Nosode : Luesinum

Le traitement classique fait appel à la L-DOPA et à ses différents métabolites. De nouvelles molécules sont en évaluation, comme l’Azilect. 

Association qui propose une gymnastique adaptée pour ralentir la progression de la maladie = http://parkinson-in-motion.qumucloud.com/view/NsU7f7wbAwZ?e=RzoTlLRafKR4IkR1GtiBrWnuozPco5RDCzda4g1qQXqpZFeGu1xJbA%3D%3D&ri=NmwZBF7MwTT

 

• Tremblement cortical essentiel = tremblement d’attitude qui touche 5 à 10% des gens âgés. Souvent héréditaire, il est lié à un gène du chromosome 3 et peut s’associer à une épilepsie. Contrairement au tremblement Parkinsonien, il est d’emblée bilatéral, se calme au repos et par la prise d’alcool. Cycles rapides, 6 à 12/seconde, bilatéral d’emblée, localisés surtout aux membres supérieurs, il disparaît au cours du mouvement. Il peut toucher la tête (mouvement d’affirmation ou de négation) ou les cordes vocales (voie chevrotante). Il s’améliore au repos et après l’ingestion d’un verre d’alcool.

La cause peut en être la sénilité (après 60 ans), une hyperthyroïdie ou une hypoglycémie. Utilisez les « Anti-oxydants » et « AGPI Oméga 3 » au stade précoce de la sclérose nerveuse

  • Argentum nitricum … paralysie agitante, incoordination
  • Bovista (mg) … diabète et mouvements maladroits
  • Causticum … tendance parétique (tremble en marchant)
  • Gelsemium ou Manganum … les plus tremblants (tremblement statique).
  • Heloderma (ge) … paralysie agitante avec grande sensation de froid interne.
  • Kalium carbonica … tremble pour des riens,
  • Mercurius … tremblement statique, désorientation temporo-spatiale, dysrythmie
  • Phosphorus … excitabilité neurosensorielle sur fond de fatigabilité
  • Pensez aussi à : Arsenicum album, Baryta carbonica, Conium (au), Secale cornutum (pb)

 

• Le tremblement psychogène (hystérique ou dépressif réactionnel), qui peut mimer tous les tremblements organiques. La symptomatologie est changeante avec des périodes de rémission.

Tremblements « choréiformes » :

  • Cicuta virosa (cu) ou Cuprum … très spasmodiques.
  • Kalium bromatum … remue constamment les mains
  • Phosphoricum acidum … suite de surmenage intellectuel, tremblement en écrivant.
  • Tarentula hisp. (ge) … contractures et tremblements, ne veut pas être approché ou touché.

Complexes homéopathiques du lab. Heel :

  1. Toujours = Ubichinon comp. + Cerebrum compositum + Glyoxal et Barijodeel (si âgé)
  2. Eventuellement : Gelsemium-Homaccord, Hypothalamus suis injeel + Manganum aceticum-Injeel
A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.