Ulcère variqueux

  Les ulcères variqueux

Les ulcères variqueux ont pour cause une stagnation de sang et d’humidité, qui génère de la chaleur, qui va progressivement induire une sécheresse localisée, puis une perte de substance, car il n’y a plus d’eau pour contrôler le « feu » destructeur des tissus (MTC).

Sa localisation la plus fréquente se situe au dessus de la malléole interne, lieu de croisement des trois méridiens Yin (Foie, Rate et Rein) des membres inférieurs.

Le traitement de fond de la maladie veineuse est développé au chapitre « Varices ». La prévalence des ulcères cutanés des membres inférieurs chez les sujets de plus de 50 ans est de l’ordre de 1%, elle est trois fois plus élevée chez les femmes et augmente avec l’âge.

Le traitement de l’ulcère se fera après avoir identifié la cause dominante de celui-ci (maladie artérielle, veineuse ou lymphatique) et les facteurs favorisants (diabète, infection, irritation cutanée …). Toujours rechercher la cause de l’inflammation (« chaleur » en MTC) :

  • vide de sang = Sepia
  • vide d’eau = Causticum
  • plénitude de sang, donc stagnation et chaleur  = Lachesis
  • plénitude de lymphe (glaires) = Pulsatilla

Puis effectuez la répertorisation des symptômes objectifs :

PLAT : le tissu autour de l’ulcère est =

  • rouge vif : Cantharis (ca)
  • rouge sombre : Lachesis
  • violacé : Arsenicum album
  • bleuté : Asa foetida (au)
  • noir : Secale cornutum (pb) ou Muriaticum acidum
  • rouge et saignant facilement : Clematis vitalba (si)
  • froid : Cistus cadanensis (au) … inflammation et réaction ganglionnaire

ou au contraire PROFOND :

  • à l’emporte pièce : Kalium bichromicum (écoulement jaune irritant)
  • à bords déchiquetés : Nitricum acidum (douloureux)
  • torpide : Carbo vegetabilis ou Carbo animalis, Secale cornutum (pb) …

INDOLORE : Borax (na), Mercurius, Sepia, Myrrha (avec ostéite) …

FETIDITE : PUS =

  • Arsenicum album … le risque gangreneux, douleur chronique
  • Hepar sulfur (ca) … surrinfecté : sent mauvais + +
  • Silicea … inflammation chronique du tissu conjonctif

Et, selon le stade évolutif :

AVANT OUVERTURE :

  • Arsenicum album … remède de l’inflammation péri-veineuse
  • Fluoricum acidum … prurit violent sur eczéma variqueux
  • Sulfuricum acidum … avec purpura (antécédents éthyl ?)
  • Vipera ou Lachesis … ulcère de la ménopause

APRES OUVERTURE :

  • Mercurius … inflammation marquée, ulcère douloureux
  • Nitricum acidum … ulcération saignant facilement, douleur en écharde

CHRONICITE :

  • Clematis erecta (si), Pulsatilla (si) ou Silicea … stase vasculaire, inflammation et menace de surinfection.
  • Natrum sulfuricum ou Rhododendron (na) … instabilité vasomotrice, selon les conditions climatiques.

Avec les Nosodes :

  • Anthracinum … agit favorablement sur tous les états de suppuration chronique
  • Psorinum … parfois

Localement : On peut utiliser, après détersion, Calendula (hg) ou Echinacea (ve) en TM, quelques gouttes dans du sérum physiologique.

Phytothérapie : Après avoir effectué un BNS, car les facteurs vasculaires et inflammatoires sont complexes

NB. Si vous souhaitez réaliser un BNS12 ou 24, cliquez sur ce lien : www.mybiobox.com

Organothérapie (lab. Heel) : Cruroheel, Hamamelis-homaccord, Lymphomyosot, Placenta comp.

Sérothérapie :    Sérum equi 4DH Coeur-vaisseau + « DVPF » + « Neuro-vasculaire »

Oligo-éléments : Manganèse ou Manganèse-Cobalt / Sélénium

Formules complexes du lab. Reckeweg (Allemagne) :

« R 42 » Haemovenin 10 gouttes, 1 à 3 fois par jour … Stase veineuse, varices, dermites et ulcères variqueux (Aesculus D30, Belladonna D12, Calcarea fluor. D30, Carduus mar. D12, Hamamelis D6, Placenta D30, Pulsatilla D30, Secale cornut. D30, Mezereum D12, Vipera D12)

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.