Utilisez l’homéopathie gazeuse

De la Matière médicale des remèdes gazeux à leur utilisation courante …

.

« Réflexion sur le tableau des corps simples : il est curieux de constater qu’en dehors du carbone, l’action des trois grands métalloïdes de la chimie organique n’a pas donné lieu à des pathogénésies. En effet, ni l’oxygène, ni l’azote, ni l’hydrogène ne sont employés, bien que cependant ce soit par rapport à leur action chimique que l’action chimique de tous les autres corps simples puisse être jugée … Une autre donnée nous est offerte par l’abondance avec lequel un corps se rencontre dans l’organisme : à de rares exceptions près, on peut dire que plus un corps est répandu dans l’organisme, plus les phénomènes pathologiques qu’il provoque soient fréquents et moins graves. Exemples : le Soufre, le Phosphore et l’Arsenic sont en abondance décroissante et en gravité croissante, de même le Sodium, le Potassium et l’Or ». Extrait de « Matière médicale thérapeutique » de P. Kollitsch. 

En effet, si les homéopathes sont passés maîtres dans l’art d’utiliser à des fins thérapeutiques les corps simples sous forme solide et liquide, ils ont, jusqu’à ces dernières années semble-t-il, oublié d’importants remèdes gazeux. Pourtant, l’ensemble du métabolisme de base de la vie est gazeux, comme l’avait déjà parfaitement compris R. Steiner au début du siècle (cf. son « Cours aux agriculteurs ») :

 

Premier niveau : La vie, c’est C.O.N.H ! C’est à dire Carbone + Oxygène + Azote + Hydrogène, symphonie jouée à quatre instruments. Le Carbone et les trois éléments gazeux constituent les clefs du métabolisme cellulaire (oxydo-réduction) :

  • C … commande à la mise en place des structures / Poumon
  • O … commande aux processus métaboliques / Foie
  • N … commande aux phénomènes nerveux et réflexes / Rein
  • H … commande à l’organisation de la chaleur / Cœur

CONH

.

Second niveau : comme l’ontogenèse répète la phylogenèse, la biosynthèse répète la biogénèse :

 

  • CH4 + méthylation = glucides + CO2 (carboxylation) = acides gras + NH3 (amylation) = acides aminés ! Ces trois éléments constituent les clefs du métabolisme intermédiaire (biosynthèse immédiate).
  •  
  • CO2 : régulation de la circulation cérébrale (Système Nerveux Central) et de l’équilibre acido-basique (avec NH3)
  • NH3 : les neuromédiateurs, exemples : 

Tryptophane (a.a.) + décarboxilation = Sérotonine

Tyrosine (a.a.) + hydroxylation = Dopamine 

Dopamine + hydroxylation = Nor-adrénaline

Nor-adrénaline + méthylation = Adrénaline.

Troisième niveau : le métabolisme énergétique

 

  • CH4 + NH3 = C2N2 (cyanogène), clef de la synthèse des bases puriques (ADN-ARN),
  • CH4 + H2O = CH2O (formaldéhyde), clef de la synthèse des lipides complexes et de l’ATP,
  • SO2 (bioxyde de soufre), activateur général du métabolisme oxydatif.

 

La matière médicale homéopathique possède déjà plusieurs gaz dynamisés : Arsenicum hydrogenisatum (AsH3), Carboneum oxygenisatum (CO), Chlorum (HCl), Fluoricum acidum (HF), Ozonum (O3), Phosphorus hydrogenatus (PH3), Sulfurosum acidum (SO2), Sulfur hydrogenisatum (SH2)…

gaz   Part relative des 4 éléments fondamentaux

.

Mais la première application empirique de ces gaz fut sans conteste les cures thermales :

La carbothérapie thermale (CO2) est un complément utile du traitement médical classique, de la chirurgie vasculaire et des angioplasties. Les eaux thermales de Royat (massif central – France) sont fortement gazeuses à leur émergence, le CO2 dissous (pur à 99,5%) ayant une puissante action vasodilatatrice, sous forme de bains carbo-gazeux ou de bains de gaz sec, associés dans certains cas à des insufflations sous-cutanées de ce gaz.

   1ere période …

 

Nous avons été les premiers à proposer ces remèdes gazeux en granules dilués et dynamisés (en 12 ch). Avec la « formule choc » : « Une cure thermale à domicile« , nous avons développé successivement deux coffrets d’isothérapie gazeuse séquentielle, associations de dix gaz, dont la posologie est simple :

  1. Lundi, mercredi et vendredi, deux granules du tube n°1
  2. Deuxième semaine idem (il y a eu 6 prises)
  3. Troisième semaine idem, mais avec le tube n°2
  4. Quatrième semaine idem (il y a eu 6 prises)
  5. Cinquième semaine idem, mais avec le tube n°3
  6. Et ainsi de suite jusqu’au tube n°9 (quatre mois) et on recommence …

Le tube n°10 ne sert que lors des épisodes aigus (on suspend alors le cycle).

A – Coffret « All.Stop » pour le terrain allergique (action polydiathésique de type Yang – fonction) : O2 + H2 + CO2 + N2 + SO2 + CH4 + C2N2 + NH3 + CH2O et AsH3

 

  1. Tube 1 = semaines 1+2 … Oxygenum (O2) 12 CH clef de la respiration cellulaire (substance nécessaire au mouvement et à l’entretient de la vie)
  2. Tube 2 = semaines 3+4 … Hydrogenum (H2) 12 CH clef des phénomènes d’échange métabolique (donneur d’électrons)
  3. Tube 3 = semaines 5+6 … Anhydridum carbonicum (CO2) 12 CH clef de la carboxylation = synthèse des acides gras et régulation de la circulation cérébrale
  4. Tube 4 = semaines 7+8 … Nitrogenum (N2) 12 CH clef de l’amylation = synthèse des acides aminés
  5. Tube 5 = semaines 9+10 … Anhydridum sulfurosum (S02) 12 CH clef de la sulfo-conjugaison = détoxication cellulaire
  6. Tube 6 = semaines 11+12 … Methanum (CH4) 12 CH clef de la méthylation = synthèse des glucides
  7. Tube 7 = semaines 13+14 … Cyanogenum (C2N2) 12 CH clef de la synthèse des bases puriques (ADN/ARN)
  8. Tube 8 = semaines 15+16 … Ammoniacum (NH3) 12 CH clef de la synthèse des neurotransmetteurs et de l’équilibre acido-basique (avec CO2)
  9. Tube 9 = semaines 17+18 … Formaldehydum (CH20) 12 CH clef de la synthèse de l’ATP et des hormones stéroïdiennes
  10. Tube 10 = en cas de crise allergique seulement … Arsine (AsH3) 12 CH clef de la transmission synaptique

 

 

B – « Rhuma.Stop » pour arthrose et ostéoporose (action polydiathésique de type Yin – structure) : O2 + H2 + C2N2 + N2 + CH3SH + IH + C2H4 + SiH4 + SF6 et Sb (CH3)3

  1. Tube 1 = semaines 1+2 Oxygenum(O2) 12 CH clef de la respiration cellulaire (substance nécessaire au mouvement et à l’entretien de la vie)
  2. Tube 2 = semaines 3+4 Hydrogenum (H2) 12 CH clef des phénomènes d’échange métabolique (donneur d’électrons)
  3. Tube 3 = semaines 5+6 Cyanogenum (C2N2) 12 CH clef de la synthèse des bases puriques (ADN/ARN)
  4. Tube 4 = semaines 7+8 Nitrogenum (N2) 12 CH clef de l’amylation = synthèse des acides aminés
  5. Tube 5 = semaines 9+10 Mercaptanum methylatum (CH3SH) 12 CH clef de la sulfo-conjugaison = détoxication cellulaire
  6. Tube 6 = semaines 11+12 Iodo hydricum acidum (iH) 12 CH clef du métabolisme thyroïdien et para-thyroïdien
  7. Tube 7 = semaines 13+14 Ethylenum (C2H4) 12 CH clef de la méthylation = synthèse des glucides *
  8. Tube 8 = semaines 15+16 Silanum(SiH4) 12 CH clef de la synthèse des neuro-transmetteurs et de la genèse des formes (exostoses)
  9. Tube 9 = semaines 17+18 Sulfur hexafluoratum (SF6) 12 CH clef de la minéralisation osseuse et des inflammations vasculaires
  10. Tube 10 = en cas de crise algique seulement Trimethyl stibineSb (CH3)3 12 CH clef de l’inflammation ostéo-articulaire : lumbago / torticolis / PSH .

 

Un problème d’adaptation posologique est parfois rencontré : le phénomène de relance métabolique peut entraîner une brève réactivation (heureusement de courte durée <12h) des symptômes du malade ou quelques nausées, céphalées, vertiges … Ce phénomène impose de suspendre les prises jusqu’à disparition de ces troubles. La reprise du cycle ne pose alors généralement plus de problème. Jeune ou personne sensible : possibilité 2 prises seulement par semaine (on change alors de tube toutes les trois semaines).

Si l’amélioration survient en cours du protocole, on aura intérêt à aller jusqu’au bout, afin de consolider ce résultat. En cas de réponse incomplète, nous vous conseillons de reprendre le protocole initial (il reste assez de granules dans les tubes pour deux autres séquences, c’est à dire un an de traitement !). Il est à noter que l’homéopathie gazeuse permet également d’améliorer de nombreux cas d’asthénie, de nervosisme, d’insomnie, de boulimie ou d’anorexie, de tétanie et de convulsions…

Seule contre-indication (de précaution) : les personnes porteuses d’une tumeur cancéreuse évolutive (de plus, ce n’est pas l’indication !)

 

2ème période …

A la suite de l’arrêt de la vente de certains nosodes, suite à l’affaire de « la vache folle », puis des contrôles drastiques de divers organismes d’état sur les souches (stérilisées à haute température ?!), qui confondent nosodes et biothérapiques, nous avons été amené à concevoir des trousses « Nosodes-like » de quatre remèdes gazeux, destinés à remplacer les Nosodes pour l’avenir :  

 

  1. « T.gaz » (vide d’Energie du Poumon = Tubercul.) : CO2 CH4 C2N2 SiH4
  2. « P.gaz » (vide de Yang du Foie = Psorinum) : O2 CH2O N2O SO2
  3. « S.gaz » (vide de Feu du Cœur = Medorrhinum) : H2 C2H2 NH3 PH3
  4. « L.gaz » (vide d’Eau du Rein = Luesinum) : N2 NH3 HCN N2O
  5. « A.gaz » (Désadaptation = les Stock-Nosodes) : SO2 SH2 SF6 CH3SH

Sous forme de 4 doses en 12 CH, à prendre une dose chaque dimanche, ce qui en optimise l’efficacité. NB. La faculté de médecine a d’ailleurs découvert, il y a une dizaine d’années, les propriétés de vasodilatation et anti-agrégants plaquettaire du Monoxyde d’azoteou Oxyde nitrique (NO), gaz élaboré au sein des cellules endothéliales, qui est un puissant vasodilatateur des vaisseaux cérébraux qui, contrairement aux neurotransmetteurs classiques, diffuse sous forme de gaz dissous et agit à distance sans récepteur membranaire. Les neurotransmetteurs classiques, comme l’Acétylcholine, la Sérotonine, l’ADP agissent sur la microcirculation cérébrale par le biais de la formation de NO.

 

Les coffrets et les doses des remèdes homéopathiques gazeux peuvent être commandés à la pharmacie des Bergues (Genève) pour les patients suisses, à nous-même directement pour le reste du monde.

.

Homéopathie gazeuse, bibliographie :

  1. STEINER R. « Cours aux agriculteurs » (édition anthroposophiques romande 1974)
  2. ELSEVIER « Encyclopédie des gaz » (Amsterdam 1976)
  3. FIX R. « La biothérapie gazeuse » (SIBIG 1982) http://biotherapie.free.fr/mod_action.php
  4. HENRY F. et JY « Matière médicale diathésique » (disponible sur ce site, à la « boutique »).
  5. Article sur l’homéopathie gazeuse, dans « Recto-Verso » 2011

 

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.