Vaccin pneumococcique

   Pneumonie

Autrefois appelé « Streptococcus pneumoniae », c’est un germe dont il existe 23 sérotypes. Les pneumocoques sont les hôtes habituels des voies respiratoires supérieures de l’homme, en particulier en hiver. On estime à 120 000 le nombre d’affections à pneumocoques par an en France, dont 10% de cas compliqués (otites, méningites …). Après un refroidissement, ce germe se multiplie et peut congestionner l’ensemble d’un lobe pulmonaire et se compliquer (d’une endocardite par exemple).

La transmission se fait par la toux (gouttelettes respiratoires), mais les épidémies sont rares et la maladie n’affecte que les patients immunodéprimés (ex: Lymphomes, maladie de Hodgkin, Drépanocytose …).

Le traitement classique à la pénicilline reste assez efficace, bien que ce germe soit devenu progressivement résistant à beaucoup d’antibiotiques couramment utilisés. 

PREVENAR est un vaccin antipneumococcique conjugé à 13 valences. Il comporte 3 injections à un mois d’intervalle. L’effet protecteur du vaccin est estimé à 80%, un rappel tous les cinq ans est conseillé.

Il s’agit en fait du nouveau vaccin anti pneumococcique dérivé du Prévenar 7. En effet, le bénéfice du Prévenar 7 (baisse d’environ 45% des infections invasives à pneumocoques) a été progressivement atténué par le phénomène de remplacement (augmentation d’environ 70% des infections invasives à pneumocoques à sérotypes non vaccinaux). Il a donc fallu ajouter d’autres souches !

 

Il est systématiquement proposé aux personnes splénectomisées (avec la méningite HIB) ou atteintes de cardiopathies, de bronchite chronique et de diabète évolué. Or, en janvier 2011, le PREVENAR, vaccin antipneumococcique a été placé sur la liste des 77 médicaments sous surveillance par l’Agence du médicament en France !


A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.