Veratrum

Veratrum album

Ellébore blanche (Colchicacée/Monocotylédone) plante toxique des prairies de montagne (800 à 2500m) eurpéennes, atteingnant 1,50 m de haut, qui ressemble un peu à la Gentiane (pourtant différente dans l’évolution : Gamopétale/Dicotylédone), mais ses feuilles alternent l’une après l’autre sur la tige. Les fleurs, blanc-verdâtre sont disposées au sommet de la tige, durant l’été.

Toxicité : toute la plante est toxique. les racines particulièrement – par confusion avec celles de la Gentiane jaune qui servent à préparer la Suze (apéritif bien connu). Rapidement après l’ingestion, apparaissent des troubles qui peuvent aboutir à la mort en moins de 12 heures.

HOMEOPATHIE Diathésique : remède du groupe de l’Arsenic (Kollitsch p. 332):  » Fabulation et agressivité « 

Causalité : Déficience organique grave, intoxication chronique

Problématique : Vide de Yang, de Qi et de Sang –> état de faiblesse (froid à l’interne : il recherche la chaleur) et de désadaptation (Rate) avec épisodes délirants et excitation maniaque : Shen troublé.

Psyché de l’adulte : « Perversion du verbe : il ne dit pas la vérité … ses mensonges vont lui permettre (espère-t-il) de récupérer une position sociale qu’il a perdue  » (D. Grandgeorges). Patient organique (ex.: cardiaque en pré collapsus, ou malade parkinsonien évolué) qui ne parle que des défauts des autres et leur fait quantité de reproches (Causticum), puis il s’agite, devient furieux, hurle, veut mordre (Stramonium) et tout déchirer, profère des paroles obscènes et a des « manies sexuelles ».

Psyché de l’enfant et de l’adolescent : Profond découragement, désespoir (au sujet d’une cause imaginaire ?). Besoin de se plaindre sans raison, mais arrogant, il peut simuler la maladie, une grossesse nerveuse … jusqu’à la coprophagie !

Soma : Toute sensation est  » froide  » (dénotant la perte de l’énergie vitale).
Sensation de froid général (Camphora), sueurs froides de la face, sensation de morceaux de glace au vertex.

  • Cyanose des extrémités
  • Coliques coupantes avec froid dans l’abdomen
  • Dysménorrhée avec froid général. 

Colique

Modalités : Aggravé par :

  • les adaptations demandées = l’effort, la peur, pendant la douleur.
  • le froid = en buvant des boissons froides, le froid humide

Amélioré par : en marchant, allongé, les boissons chaudes, en se couvrant.

 

Veratrum

 

Proche : Veratrum viride

NOM FRANCAIS : L’Ellébore vert, colchicacée d’Amérique du nord

HOMEOPATHIE diathésique : remède du groupe de l’Arsenic (Kollitsch p.321) : Remède (chaud) de la congestion cérébrale aiguë avec délire furieux (sorte d’évolution somatisée d’Aconit napelus (s).

 

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.