Viscum

Viscum album

Le Gui, lauranthacée, plante dioïque primitive, est un épiphyte (pas de racines) hémiparasite des arbres (fixé par des suçoirs), de symétrie radiaire parfaite (30 à 80 cm), qui fleuri l’hiver (à contre-saison, comme le houx et l’hellébore). Pour le biochimiste, contient des alcaloïdes, saponosides et viscotoxines : substances à la fois cytostatiques et immuno-stimulantes.

En anthroposophie, il est utilisé après fermentation et ultracentrifugation comme remède du cancer. C’est le « Viscum Album Fermenté » (VAF ou Iskador) classé en différentes sortes selon l’arbre qui le porte, ainsi on distingue :

  • VAF Quercus (le gui du chêne) … tumeurs de l’homme
  • VAF Mali (le gui du pommier) … tumeurs de la femme jeune
  • VAF Abiestis (le gui du sapin) … tumeurs ORL
  • VAF Pini (le gui du pin) … tumeurs de la femme ménopausée
  • VAF Ulmi (le gui de l’orme) … tumeurs bronchiques.

Utilisé selon les indications de R. Steiner en séries de 7 injections (2 à 3 par semaine) en variant les concentrations :

  • – de 0,00001 à 0,001 = poussée de multiples verrues
  • – de 0,001 à 0,1 = carcinome in situ, ou immunostimulation après exérèse tumorale
  • – de 0,01 à 10 mg = envahissement ganglionnaire
  • – de 0,1 à 20 mg = métastases multiples.

Les baies blanches, translucides et globuleuses, renfermant une pulpe collante entourant une seule graine sont toxiques à l’ingestion : des accidents graves surviennent à partir de dix baies absorbées : vomissements, diarrhée sanglante, accompagnées d’une soif intense.

alt  

HOMEOPATHIE diathésique : remède du groupe du Plomb (Kollitsch p. 224) : « La révolte« 

Psyché : Le dépressif hypersensible… hyper-réagissant !

  1. Phase sténique : Hypersensibilité au bruit (Theridion) et brusquerie des gestes. Nervosité et spasticité émotionnelle extrême, jusqu’à l’épilepsie !
  2. Phase asthénique : Apathique, fatigué, épuisé… mais agité et frileux, aversion à la compagnie (il veut être seul).

Soma : Perturbations de l’axe neuro-sympathique = réaction neuro-sympathique qui va aux extrêmes !

  • céphalées frontales améliorées à l’air frais et aux applications froides,
  • les vertiges et bourdonnements d’oreilles, aggravés aux mouvements (comme Magnesia, Phosphorus, Conium …),
  • prurit « en collier » de la région maxillo-cervicale, avec ou sans éruption.

Puis perte du contrôle des fonctions cardiaque, respiratoires et digestives :

  • les spasmes (nervosité, brusquerie des gestes) et convulsions, jusqu’aux absences épileptiques
  • dyspnée, toux sèche, asthme bronchique
  • angine de poitrine (Cactus), tachycardie paroxystique et HTA (en 1D, le Viscum est nettement hypotenseur), ou au contraire bradycardie et hypoTA avec frilosité, les « jambes lourdes comme du plomb » (en dilutions plus hautes).
  • congestion portale : nausées (améliorées en mangeant), ballonnement abdominal, tendance diarrhéique.

Aggravations : à la chaleur, penché en avant (céphalées), la nuit (réveil de 1 à 3h du matin).

ACTION BIOLOGIQUE (BNS) pour Viscum pini :

  • Baisse les tests : Albumines / Alpha 1 et 2 précipitines
  • Augmente les tests : Bêta précipitines / Mercurius / Iode

alt

VISCUM ALBUM essence spagyrique : Eau purificatrice, plante du cœur et souffle de vie. En rapport avec la mère, le passé, l’énergie féminine (retrouver le féminin sacré en soi). Manque d’amour de la mère, pas fait le deuil de la mère. Remet en question les enseignements connus pour encourager une compréhension nouvelle et une adaptation de notre réalité quotidienne. Lien entre le ciel et la terre, entre le masculin et le féminin, liaison entre le corps physique et émotionnel, équilibre mental et psychique, apaise la peur. Elle rééquilibre une situation en faisant la part des choses, restitue la polarité correcte, permet une transmutation de ce qui doit l’être. Plante de purification des mauvaises habitudes, des vices, des blocages du passé. Ouverture de la respiration > du cœur, apprendre à s’aimer et à aimer les autres. Energie du pardon, restructuration de l’être dans son ensemble. Pour ceux qui vivent dans le passé, qui feuillettent leur « album », tristesse, nostalgie. Bon pour les personnes rigides, froides, distantes. 4ème chakra-6ème chakra, 3ème œil > voir tout avec amour. Confère l’endurance nécessaire pour transcender les épreuves en expérience évolutive et réaliser notre transmutation en accord les énergies présentes.

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry

Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur.
Auteur d’une dizaine d’ouvrages, il coordonne l’enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l’aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.