1ère année d’homéopathie : 3ème séminaire (3)

§ 3.3 – MATIÈRE MÉDICALE : LES REMÈDES DE LA PSORE

Les remèdes de la PSORE renvoient aux pathologies de l’enfance (par exemple l’otite aiguë = stagnation-chaleur en MTC) et aux maladies fonctionnelles (ex.: fièvre, vomissements, toux …).

La PSORE est l’étape décisive de la construction de la personnalité : c’est à la fois la découverte de l’altérité (soi et l’autre, ce n’est pas pareil, il existe un autre, différent de soi), la fin de la période d’indifférenciation et l’organisation orale de la pulsion.

Avec l’oralité, c’est pour bébé, la découverte de la conflictualité et de son corollaire, la dépendance : avec l’acceptation de la dépendance, l’enfant va trouver tout le processus de développement du moi : l’enfant va développer la communication intentionnelle (engendrement de plaisir, élaboration de la culpabilité = le plaisir que je me donne à moi-même). Sulfur (auto-hétéro érotisme) et Sepia (dépendance / indépendance) illustrent ces problématiques.

Avec le début du narcissisme secondaire, les remèdes de la PSORE expriment tous plus ou moins bien, plus ou moins adroitement (et confortablement ?), la réalité à laquelle il faut se résoudre : sortir d’une position où nous sommes “tout” (le TUBERCULINISME), pour arriver à accepter de n’être que ce que nous sommes !

Autre grande étape de la PSORE, la réorganisation de la pulsion et du monde du moi (vers l’analité) : le gain en autonomie, avec le concept de retournement (lire Quand Freud rencontre Hahnemann p.44) : Les grands remèdes de l’analité = Sepia, Argentum nitricum et Lycopodium expriment la problématique de la PSORE vers la LUÈSE, permettent de différencier la partie et le tout et de trouver le bon rythme au bon moment (vers l’obsessionnalité)!

Les enfants apprennent à rencontrer la limite, le « non » et la capacité à discerner (« pas tout de suite… plus tard ! »): « TOUT EST PERMIS, MAIS TOUT N’EST PAS UTILE » (Apôtre Paul, Lettre aux Corinthiens 10:23).

LA PSORE ET SES CINQ FAMILLES DE REMÈDES

PÔLE métabolique : un organe central FOIE et son viscère : la VB … 60% de la biosynthèse et de la détoxication du corps.

Nous pouvons les caricaturer ainsi :

  • Sulfur (YANG)… « le macho »
  • Sepia (Qi)… « l’amazone »
  • Ferrum (SANG)… « l’épuisé »
  • Cuprum (LYMPHE)… « l’épileptique »
  • Manganum (YIN)… « le grabataire »

Rappel :          TUB. > ž PSORE >ž LUÈSE ž> ADAPTATION ž> SYCOSE

Mécanisme des troubles : de la “mise en mouvement” vers l’hypo-FONCTION chronique (frilosité), avec des “points chauds” localisés (cf. stagnation-chaleur) : stagnation, congestions, insuffisance des éliminations => intoxications => réaction centrifuge (brûleur / réactions d’oxydation).

 

Les principaux remèdes du groupe du Soufre :

Soufre  Sulfur

Ce groupe est le plus riche de la matière médicale (ce qui est logique, nous connaissons plus de 900 fonctions du foie !).

Remèdes des contraintes externes (le groupe qui en contient le plus !) :

  • Froid (et traumatismes) = ACONIT NAPELUS
  • Chaleur = ASARUM / STICTA PULMONARIA / TELLURIUM
  • Sècheresse = AESCULUS / CORALIUM RUBRUM
  • Humidité = ALLIUM CEPA / EUPHRASIA / ALOE / RANUNCULUS
  • Vent = ACTEA RACEMOSA / NUX VOMICA
  • Feu = PAEONIA / SERUM EQUI / URTICA URENS

Remèdes des fragilités internes :

  • Eau (rein) = AGNUS CASTUS / SOLIDAGO /SELENIUM
  • Sang = MAGNOLIA / MELILOTUS /
  • Energie = SULFUR IODATUM
  • Yang (foie) = SULFUR / PODOPHYLLUM / COFFEA
  • Lymphe = CROTON TIGLI. / GLYCYRRHIZA / ROBINIA

 

SULFUR [S] : « Alors, heureuse ? »

Le SOUFRE, polycrest du « pôle foie » (la réaction de sulfo-conjugaison est une fonction métabolique essentielle) est n°1 au Hit-parade des symptômes car il en a plus de 6000 au répertoire de Kent ! En MTC, on apprend que le Foie gère le Yang (triangle Yin-Yang : Rt/Rn/F), les émotions (triangle P/F/Rt) et thésaurise le sang (F/C/Rt). Or, « le Yang réchauffe, protège et met en mouvement ». La symptomatologie du pôle Foie sera donc essentiellement constituée de phénomènes de stagnation (par hypo fonction) avec chaleur localisée, sur fond de frilosité (par insuffisance de yang/sang). Comme ces symptômes sont opposés, ils vont alterner de lieux et dans le temps (caractéristique de la psore hahnemannienne !)…

Problématique : frustré d’être, exige un plus d’avoir

Psyché : égoïsme, résistance à l’autorité, bougeotte, manque de discernement, peur de manquer

Soma : stagnation –> chaleur locale = allergies et infections, orifices rouges et pruriants, remède de convalescence

Modalités : < par la chaleur, > par les éliminations

 

ACONIT [s] nom complet : ACONIT NAPELUS : « Le hiatus »

Le cas d’Aconitum est intéressant : c’est un remède de « coup de froid » et de choc (qui attaque le Yang et l’eau du rein car « le bois naît dans l’eau des reins ») avec des manifestations Vent (c’est le grand remède des « attaques de panique ») ou Feu (poussée d’HTA ou Ictus). En MTC, on pourra même s’en servir lors d’une atteinte des moelles (Yin du rein), par exemple SEP (remède utilisé dans cette indication en MTC) ou des os, exemple : poussée de polyarthrite rhumatoïde !

Problématique : attaque de “froid” sur le rein –> “feu” non contrôlé (poussée d’HTA ou Ictus !) avec des manifestations “vent” (angoisses).

Psyché : angoisse, peur soudaine de la mort : remède clef des “Attaques de panique”

Soma : toute pathologie d’installation brutale et spectaculaire = céphalée, angor, laryngite, colite, névralgie, sciatique …

Modalités : < par les émotions, le froid, la nuit

 

NUX VOMICA [S] : « Au fou…! »

NuxVom

Problématique : s’il échoue, il ne s’en remettra pas

Psyché : ambition et désir de maitriser l’évènement, usage de stimulants (tabac, alcool, médicaments …)

Soma : spasmes, migraines, hémorroïdes, hernies

Modalités : < par le froid, les excès …

 

AESCULUS [s] nom complet : AESCULUS HIPPOCASTANUM] : « Le plétorique veineux »

Phyto (voir l’herbier): marron d’inde – phlébotonique

Contient : tanins, flavones, saponines, bases puriques

Aesculus

Psyché : pensées déplaisantes qui harcèlent (c’est une “Fleur de Bach”)

Soma : Lomblgies, constipation et poussée hémorroïdaire

Modalités : < la chaleur, > les saignements

 

ALOE SOCOTRIN [S]

Phyto : Aloes – cicatrisant / cholagogue / laxatif

Contient : coumarine, polyphénols

Psyché : tristesse

Soma : hémorroïdes et incontinence de selles

Modalités : < le temps brumeux, chaud et humide, la bière

 

ACTEA RACEMOSA (Cimicifuga) est un grand remède de spasmes tendino-musculaires sur “vide de sang du foie” (donc émotionnel fragile !)

Actéa2

 

COFFEA CRUDA [S] : « L’insomnie »

Psyché : activité exagérée du corps et de l’esprit, insomnie d’endormissement

Soma : prurit vulvaire voluptueux, palpitations …

Modalités : < émotions, le bruit

 

EUPHRASIA [s] nom complet : EUPHRASIA OFFICINALIS : « Le casse-lunette »

Euphrasia

Psyché : mélancolique et paresseux

Soma : ophtalmie, conjonctivite

Modalités : < à la lumière, au vent

 

PODOPHYLLUM PELTATUM [S]

ConstipationLait

Problématique : plénitude de la vésicule biliaire

Soma : céphalée, nausées et diarrhée, prolapsus rectal

Modalités : < par le temps chaud, la dentition

 

SULFUR IODATUM [S]

Soma : Sulfur maigre, acnéique, enrhumé et adénopathique, otites, blépharite …

Modalités : < par la chaleur, à l’effort

 

Un soufre lourd : TELLURIUM

Remède des otites chroniques et des douleurs du canal lombaire étroit

 

 

Les remèdes du groupe du MAGNESIUM

C’est un constituant des matières protéiques (os, Système Nerveux, muscles, appareil génital). Son action est action minéralisante (fixe le carbone) et spastique (contraction des muscles lisses et sensations de décharges électriques intenses).

Remèdes des contraintes externes :

  • Froid (et traumatismes) = MAGNESIA PHOSPHORICA
  • Chaleur = BORRAGO
  • Sècheresse = CARDUUS / CUBEBA
  • Humidité = AMPELOPSIS / BOVISTA
  • Vent = COLOCYNTHIS / LILIUM TIGR. / MUREX
  • Feu = MEDUSA (urticaire)

Remèdes des fragilités internes :

  • Eau (rein) = SEPIA / HELONIAS
  • Sang = ALETRIS / MAGNESIA CARBONICA
  • Energie = MAGNESIA MURIATICA
  • Yang (foie) = MAGNESIA SULFURICA
  • Lymphe = AGRIMONIA / GAMBOGIA (gastralgies)

 

SEPIA OFFICINALIS [Mg] : « L’amazone »

Encre de sèche qui contient : mélanine + CO3Mg + NaCl

Problématique : l’animus aux commandes, refus des faiblesses de son sexe (féminité) –> tension et dépression

Psyché : refus de céder à la facilité, désir d’indépendance sur fond d’obsessionalité.

Soma : insuffisance hépatovésiculaire, bearing-down, frigidité, céphalées, varices …

Modalités : < par les t° extrêmes, après les repas

 

COLOCYNTHIS [Mg] « Le courroux »

Problématique : « Tu me fais chier ! »

Psyché : irritabilité suite de contrariétés

Soma : diarrhée ++, sciatique hyperalgique

 

LILIUM TIGRINUM [Mg] : « Une retenue mal contrôlée »

LiliumT

Problématique : déprimée agitée et scrupuleuse

Psyché : Irritable, confuse et mélancolique –> pulsions sexuelles culpabilisées + scrupules religieux, mysticisme

Soma : ovarialgies gauches, palpitations

Modalités : < par la consolation, la chaleur, latéralité gauche

 

MAGNESIA CARBONICA

 

MAGNESIA MURIATICA [Mg] : « La déshydratation »

Problématique : le “pacifiste” qui ne récupère jamais totalement

Psyché : surmené et insomniaque par sens du devoir, épuisement, angoisses, insatisfaction et ruminations

Soma : contractures et sensations de décharges électriques, coliques biliaires ou constipation

Modalités : < par le sel, la nuit, la neige

 

MAGNESIA PHOSPHORICA [Mg] : « Douleurs et spasmes »

Problématique : vide d’énergie -> « coup de poignard »

Psyché : timidité et introversion

Soma : crampes, coliques, tétanie, névrites (sur fond asthénique)

Modalités : < le froid, > par la chaleur et pression douce (= vide d’énergie)

 

MAGNESIA SULFURICA [Mg] : « La motricité »

Problématique : décontracturant des fibres lisses

Psyché : anxiété et hypersensibilité

Soma : dyspepsie acide, diarrhée / constipation, règles précédées d’un mal de gorge, éruptions pruriantes

Sel d’Epsom = purgatif, en 6D : foie (eczéma) / VB (constipation) / peau (psoriasis)

 

 

Le groupe du FER [Fe]

FerrumMet

Constituant des noyaux cellulaires (hémoglobine) : oxygénation générale de l’organisme ; spasmes / congestion

Remèdes des contraintes externes :

  • Froid (et traumatismes) = CIMEX (périarthralgies)
  • Chaleur = HAMAMELIS / MANGIFERA
  • Sècheresse = INDIUM (anémie)
  • Humidité = CYDONIA (rhume des foins)
  • Vent = NICOLLUM (hoquet)
  • Feu = ERIGERON (métrorragies)

Remèdes des fragilités internes :

  • Eau (rein) = FERRUM BROMATUM / FERRUM PICRICUM
  • Sang = FERRUM METALLICUM
  • Energie = FERRUM PHOSPHORICUM
  • Yang (foie) = FERRUM SULFURICUM / SENECIO
  • Lymphe = FERRUM MURIATICUM / HELIANTHUS

Ferrum

FERRUM METALLICUM : « Le transformateur »

Problématique : s’épuise à vouloir être un homme

Psyché : hypersensibilité et émotivité, découragement mais surexcitation à la moindre opposition, vertiges, acouphènes

Soma : anémie, bouffées de chaleur, épuisement, saignements, faim mais ne digère rien (vomissements, diarrhée), PSH

Modalités : < le froid, la nuit, couché

 

FERRUM PHOSPHORICUM : « L’anémie »

Problématique : redistribution de l’énergie + informations

Psyché : curiosité et fatigabilité

Soma : instabilité vaso-motrice = inflammations subaiguës, épistaxis, céphalées, PSH

Modalités : < la nuit, les secousses, l’air froid

FerrumIodatum

 

ERIGERON [Fe]

Vergerette – hypoglycémiant / vermifuge / tonique

Soma : hémorragies de sang rouge vif, dysuries avec ténesme, métrorragies avec douleurs crampoïdes

Modalités : < par le moindre mouvement

Contient : HE, tanins, choline

 

HAMAMELIS VIRGINIANA [Fe] : « Les varices »

Contient : HE, flavones, tanins

Psyché : dépression et céphalées, prostration

Soma : insuffisance veineuse / hémorroïdes / ecchymoses

Hamamelis

Modalités : < traumatismes, la chaleur humide

 

NICCOLUM [Fe]

Psyché : épuisés nerveux, agités, irritable, insomniaque

Soma : céphalée, toux spasmodique et hoquet ++

Modalités : < couché (toux), le matin (céphalée)

 

SENECIO [nom complet : SENECIO AUREUS]

Seneçon – apéritive / sédative / vulnéraire / diurétique

Soma : aménorrhée et symptômes de remplacement = migraine, toux sèche, leucorrhée, diarrhée, cystalgie …

Modalités : > par les règles

Contient : alcaloïdes, flavones, phosphore

 

 

Les remèdes du groupe du CUIVRE :

Représentent des situations de blocage de l’adaptation (vers le pôle Rate) du Yang du Foie : spasmes violents

Remèdes des contraintes externes :

  • Froid (et traumatismes) = OENANTHE CROCATA / CICUTA VIROSA
  • Chaleur = GRANATUM (boulimie)
  • Sècheresse = DROSERA / SAMBUCUS
  • Humidité = ABSINTHIUM / LIMULUS
  • Vent = CASTOREUM / MOSCHUS / PASSIFLORA
  • Feu = SALAMANDRA

Remèdes des fragilités internes :

  • Eau (rein) = BUFO (débilité agressive)
  • Sang = SPIGELIA (palpitations)
  • Energie = CUPRUM SULFURICUM / CINA
  • Yang (foie) = CUPRUM METALLICUM
  • Lymphe = CUPRUM OXYDATUM / AETHUSA CYNAPIUM

 

CUPRUM METALLICUM : « Crampes, spasmes et convulsions »

Psyché : c’est un hypersensible aux aspirations contradictoires

Soma : excitabilité neuro-musculaire, hoquet, asthme … suite d’intoxications médicamenteuses ou de parasitoses

Modalités : < par les peurs, le manque de sommeil, la nouvelle lune

 

CICUTA VIROSA [Cu] : « Le tétanos »

Psyché : hystérie, confond présent et passé

Soma : strabisme, spasmes, crise convulsive –> épilepsie, avec dermite de la face

Modalités : < par le moindre bruit, la lumière (déclanchée par la TV et les jeux vidéo !)

 

CINA [Cu] : « Les vers »

Psyché : agité et irritable, têtu comme une mule, veut tout puis rejette (idem Chamomilla, mais pas congestif)

Soma : céphalées, tics, bruxisme, convulsions

Modalités : < par le toucher, la pleine lune, au réveil

Contient : HE (voir Herbier)

 

CUPRUM SULFURICUM

Soma : toux spasmodique avec cyanose des lèvres, douleurs brûlantes au vertex

Sel 6D : anti-inflammatoire (arthrite / migraine) / spasmolytique

 

SPIGELIA (cu)

spigbell

 

DROSERA [nom complet : DROSERA ROTUNDIFOLIA] : « La toux sèche »

Drosère (carnivore) – antiseptique / antispasmodique

Psyché : le délire de persécution, hypochondrie

Soma : toux coqueluchoïde, aphonie, adénopathies cervicales

Modalités : < dès qu’il se couche, à la chaleur …

 

MOSCHUS  [Cu] poche ventrale du chevreuil d’Asie : « Le spasme des trois diaphragmes »

Psyché : nymphomanie, hystérie, évanouissement

Soma : dysménorrhée –> jusqu’au “pénis captivus” !

Modalités : < par toute excitation

 

Remèdes du groupe du MANGANESE

Oligo-élément à l’action catalysante (enzymes et mitochondries), il intervient dans quantité de problème de structure : anémie, arthrite, névrites (tremblement/paralysies) … et induit des effets cholinergiques (sueurs, salivations …)

Remèdes des contraintes externes :

  • Froid (et traumatismes) = CURARE / PHYSOSTIGMA
  • Chaleur = TILIA EUROPAEA
  • Sècheresse = JABORANDI
  • Humidité = NUPHAR LUTEUM
  • Vent = GELSEMIUM / LOLIUM TEMULENTUM
  • Feu = SPARTIUM / TEREBENTHINA (néphrite hypertensive)

Remèdes des fragilités internes :

  • Eau (rein) = MANGANUM MURIATICUM (périostite)
  • Sang = MANGANUM ACETICUM (anémie)
  • Energie = OSMIUM (glaucome)
  • Yang (foie) = MANGANUM SULFURICUM (eczéma)
  • Lymphe = MANGANUM OXYDATUM (parkinson)

 

MANGANUM METALLICUM : « Le grabataire »

Problématique : dégénérescence graisseuse des reins et du foie !

Psyché : inquiet, agité et fatigué de tout

Soma : céphalées et douleurs vertébrales généralisées, anémie, insuffisance hépato-digestive et éruptions chroniques, paralysie ascendante et / ou amyotrophie progressive (SLA)

Modalités : < debout, l’humidité et la nuit

 

GELSEMIUM SEMPERVIRENS [Mn] : « Le trac »

Jasmin de Virginie, Contient : stérol, quinone, coumarine, alcaloïdes

Problématique : les dangers possibles d’une situation donnée

Psyché : phobies ++

Soma : céphalées, tremblements, vertiges, obnubilation, somnolence et courbatures de la grippe

Modalités : < émotions, mouvement, humidité chaude

 

TEREBENTHINA [Mn]

Psyché : peur de l’apoplexie

Soma : cystalgie, lombalgies -> néphrite hématurique

Modalités : < humidité, froid, nuit, couché, la pression

Contient : HE de Térébenthine (distillation de la sève de Pinus pinaster)

 

NUPHAR LUTEUM [Mn]

Nénuphar – spasmolytique / hypotenseur / sédatif, Contient : alcaloïdes

Soma : impuissance avec spermatorrhée, diarrhée jaune épuisante

Modalités : < le matin

 

 

Le Nosode de la psore est PSORINUM

C’est le nosode (situation chronique grave que tout aggrave) du vide de Yang du Foie, donc : frilosité, timidité, stagnations diverses …

Psorinum+

Le “pouilleux”, quelques soient ses efforts pour s’étriller, il a toujours l’air sale et maladif, il est malodorant ! La transpiration est rance, les bains et les douches chaudes exacerbent cette disposition en ouvrant les pores de la peau : c’est encore pire ! Il redoute le froid sous toutes ses formes et craint de se laver à l’eau froide. Sécrétions fétides sentant très mauvais ; éruptions aggravées l’hiver, mieux l’été (ex.: psoriasis).

Remède de “métastase” : indiqué chaque fois qu’un syndrome dépressif surviendra après la suppression d’un trouble physique. C’est alors un fataliste qui renonce : “Tous les remèdes échouent, je ne guérirai pas“. Alternances de toux, de migraine, d’éruption ou de diarrhée. Asthme ou dyspnée améliorée couchée sur le dos, tête basse ! C’est un abonné du dermatologue et de l’allergologue …

Remède affamé : tout manque de nourriture lui cause un violent mal de tête (très souvent il a faim pendant la migraine surtout s’il ne mange pas à l’heure habituelle !). C’est un vorace à qui la nourriture n’apporte ni chaleur ni force, mais seulement une satisfaction passagère. Faim la nuit.

Remède insomniaque : enfant délicat, relativement calme dans la journée, qui devient inquiet, agité, dès que le soir tombe et l’anxiété persiste toute la nuit. Frilosité excessive et prurit à la chaleur du lit (tant la peau est sensible).

 

 

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.